Saint-Gilles
Saône-et-Loire

La rénovation énergétique à Saint-Gilles (71510) : les chiffres clés heero

Possédant le code postal 71510, Saint-Gilles est une commune en Saône-et-Loire. Le code Insee qui lui est attribué est le 71425. C'est l'une des 51 communes appartenant à la communauté d'agglomération Le Grand Chalon. Située à environ 315 mètres d'altitude, cette commune s'étend sur pratiquement 4 km². Les différents départements de France sont répartis selon trois grandes zones climatiques déterminant en partie le montant des primes disponibles. Ici, la zone d'intérêt est la zone H1, correspondant au climat le moins doux. C'est celle qui donne accès aux montants de primes les plus élevés.

Nombre de logements

Dans la commune

187

Logements économes

Dans la communauté d'agglomération

12 %

Passoires énergétiques

Dans la communauté d'agglomération

13 %

Nombre de sociétés RGE

Intervenant sur la commune

476

01

En France pour bénéficier des subventions à la rénovation énergétique, le recours à un artisan ou à une société RGE est obligatoire. Ces professionnels sont formés aux enjeux des rénovations énergétiques et sur les derniers équipements performants (pompes à chaleur, panneaux solaires hybrides, appareils à biomasse individuelle etc.).

Les entreprises certifiées RGE intervenant à Saint-Gilles

Aucune société reconnue garante de l'environnement (RGE) n'est localisée sur la commune. On compte en revanche quatre entreprises du bâtiment qui pourraient potentiellement être qualifiées en matière de rénovation énergétique. Pas d'inquiétude, les aides financières à la rénovation énergétique y sont accessibles ! Nous estimons un nombre de 476 sociétés RGE susceptibles de se déplacer jusqu'à Saint-Gilles pour participer à la transition énergétique du territoire.

Votre logement peut rejoindre les logements économes de Saint-Gilles

The chart has not been created yet.

02

Les diagnostics énergétiques dans la communauté d'agglomération Le Grand Chalon

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) a pour objectif de définir le caractère énergivore ou économe d'un bien immobilier, qu'il soit individuel ou collectif. Il classe pour cela chaque bien audité sur une échelle de A à G, A pour très économe, G pour très énergivore. Pour les particuliers, la lecture du DPE donne de précieuses informations sur le coût d'usage du bâtiment et les travaux de rénovation nécessaires. Pour les collectivités, l'étude des DPE permet d'obtenir une vue d'ensemble sur l'efficacité énergétique du parc immobilier.

Selon les chiffres dont nous disposons, 17 DPE ont été réalisés dans la commune de Saint-Gilles pour de la vente, de la location ou des biens neufs. Ce nombre équivaut à seulement 9,1 % de tous les biens disséminés sur la commune. Malheureusement, cela implique que nous disposions d'un échantillon assez peu représentatif de l'état global du parc immobilier. Sur l'année 2020, un seul logement a été diagnostiqué sur son profil énergétique. Le nombre de DPE est faible par rapport au nombre de logements de la commune. Les graphiques et analyses qui suivent seront ainsi effectués à l’échelle de l'EPCI suivante : la communauté d'agglomération Le Grand Chalon. Cette communauté d'agglomération a, depuis 2006, enregistré 12 728 DPE. Ce sont 2 172 logements qui ont été diagnostiqués en 2020. Sur le lot des diagnostics de performance énergétique réalisés dans le groupement de communes, la majorité concerne des appartements, à environ 53 %.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le parc immobilier de la communauté d'agglomération Le Grand Chalon est plutôt sobre en énergie : on ne compte en effet qu’un logement sur huit considéré comme une passoire, c'est bien meilleur que sur l'ensemble du territoire national : un logement sur six.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Les maisons y sont les plus en retard en termes de rénovation énergétique. En effet, 48 % de ces logements sont considérés comme énergivores. La répartition des logements énergivores varie en France selon le département, le type de bien mais aussi selon l'année de construction des biens. Dans l'EPCI, ce sont les logements construits avant 1919 qui sont très consommateurs en énergie.

Habiter un logement économe en énergie à Saint-Gilles ? C'est possible !

Les logements à Saint-Gilles

L'Insee dénombre 187 logements à Saint-Gilles. Ce sont d'ailleurs les maisons qui sont surreprésentés, ce à 95 %. En France, les résidences principales représentent 80 % des logements. Ici, elles avoisinent les 72 %. Ces résidences principales sont globalement anciennes car construites pour 51 % d'entre elles avant 1919.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier à Saint-Gilles

Dans la commune de Saint-Gilles, le nombre de ventes immobilières était de onze sur l'année 2021. 52 % des biens vendus sur l'ensemble de la période sont des terrains.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Prix de vente net au m² moyens sur la commune

4 maisons considérées en 2021

1 215 €/m²

Aucune estimation pour un appartement en 2021

1 terrain considéré en 2021

23 €/m²

03

Typologie des habitants de Saint-Gilles

En 2018, 277 personnes domiciliées à Saint-Gilles, les Saint-Gillois, ont été recensées. La densité sur cette commune est de 79 habitants au km². Les 45-59 ans sont présents en majorité, à 28 % exactement. Cette tranche d'âge est également majoritaire à l'échelle française. 85 ménages familiaux sont présents à Saint-Gilles au sein des 130 foyers. De plus, ces familles sont, pour 47 % d'entre elles, des couples sans enfant.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le top 2 des catégories socio-professionnelles les plus représentées sont les retraités et les employés, avec respectivement 28,0 % et 20,0 % des personnes actives.

The chart has not been created yet.

Entre 2009 et 2018, la population de Saint-Gilles a diminué de 42 personnes (- 13 %). Cette hausse de population s'est portée à + 4 % sur une période de quatre ans, entre 2014 et 2018. Comme dans plus de la moitié des communes françaises, la part de jeunes (moins de 30 ans) a diminué en neuf années. 61 % des ménages sont installés depuis plus d'une décennie. Quant aux "nouveaux occupants", ils sont 9 % à avoir emménagé il y a moins de deux ans dans un nouveau logement.

Vous souhaitez rendre votre logement plus économe ?

Chiffres clés dans les autres communes
de la Saône-et-Loire

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes de la Saône-et-Loire ?

Estimez vos travaux