Une région, un territoire : le Centre-Val de Loire

Préserver l’Histoire en écrivant demain : rénovations énergétiques et énergies renouvelables à l'honneur

6ème plus grande région française, le Centre-Val de Loire dispose de forts enjeux de transition énergétique en France, tant en termes de rénovation du bâtiment (près de 20 % de passoires thermiques dans certains départements comme l’Eure-et-Loir) que de renouvelable. Son territoire, riche de nature, de terres agricoles mais aussi de patrimoine à l’instar des châteaux de la Loire, positionnent la région comme un territoire où il fait bon vivre, qui gagnerait à développer davantage son efficacité énergétique. Découvrons ce que ce territoire a à nous apprendre.

Logements économes

11ème sur 13 régions de France

15 %

Sociétés du bâtiment

7ème sur 13 régions de France

6 %

Primes CEE (2015-2019)

12ème sur 13 régions de France

295M €

Le top du territoire

Transition énergétique

17 %

de la production nationale d’énergie d’origine nucléaire

01

Transition énergétique en Centre-Val de Loire : la partie bien engagée

01

Transition énergétique en Centre-Val de Loire : la partie bien engagée

De forts enjeux de rénovation, pris en main par la région

Avec 3 départements sur 6 comptant autour de 20 % de passoires énergétiques, le Centre-Val de Loire dispose d'enjeux majeurs en matière de rénovation énergétique.

A mi-chemin entre la zone climatique H1 et H2 et principalement constituée de plaines, la région du Centre-Val de Loire ne dispose pas à proprement parler de contraintes territoriales particulières en matière de transition énergétique. Toutefois, la part de passoires énergétiques y est assez élevée et sa situation à distance des différentes mers et des océans impliquera vraisemblablement des aggravations des phénomènes d’ilots de chaleur notamment dans les départements les plus urbains.

Fort heureusement, les résidences principales comme les propriétaires occupants sont en part nettement majoritaire dans la région (supérieures aux moyennes nationales). A la différence des locataires, les propriétaires disposent du statut et des clés pour rénover efficacement leur logement. Ils sont également appuyés par des dispositifs régionaux complémentaires au CEE :

  • Un service public régional d’aide à la rénovation énergétique ainsi qu’un site web dédié, didactique et encourageant : Centre-Val de Loire rénovation.

  • Des aides financières complémentaires aux dispositifs actuels comme la prime Rénov’ O Centre dans le cadre d’un accompagnement par Centre-Val de Loire Energies.

Faire de la transition énergétique une priorité transversale des contrats de territoires notamment dans le secteur du bâtiment est un souhait affirmé par la région ; c’est aussi une priorité.

01

Transition énergétique en Centre-Val de Loire : la partie bien engagée

Les CEE en Centre-Val de Loire : une croissance forte, des efforts hétérogènes

Si l’on commence en abordant la transition énergétique du parc immobilier, on remarque rapidement que le Centre-Val de Loire affiche une tendance très encourageante en matière de CEE délivrés.

Celle-ci est cohérente avec celle des autres régions françaises (un volume délivré en très nette augmentation), mais a plus que triplé sur la période 2015-2019 !

En Centre-Val de Loire, on enregistre 294 millions de primes reversées aux habitants, entre 2014 et 2019. Le signal majoritaire est donc positif dans la région, même si la contribution à l’effort national – 3 à 4 % des volumes - est inférieure aux attentes théoriques pour la région du fait de sa taille.

The chart REGION_CEE_EVOLUTION_CEE_EURO_20152019 has not been created yet.

01

Transition énergétique en Centre-Val de Loire : la partie bien engagée

Des professionnels RGE présents, mais inégalement répartis

Pour amorcer massivement l'impulsion de rénovations énergétiques, la région peut compter sur des professionnels Reconnus Garants de l'Environnement assez nombreux compte tenu de la ruralité assez dominante dans la région.

Ceux-ci, comptant pour 6 % des entreprises du bâtiment, se situent toutefois toujours sur l’axe de la Loire, à proximité des plus grandes agglomérations.

Outre ces professionnels, les particuliers peuvent compter sur un réseau assez étendu d’espaces France Rénov’ (12 au total), situés aussi bien dans les départements les plus ruraux que les plus urbains.

Ces guichets physiques en déploiement continu sur la France permettent aux occupants d’être bien conseillés et d’obtenir l’impulsion nécessaire pour rénover leur logement.

Le maillage de ces espaces est essentiel pour assurer un soutien fort aux habitants : bien que très rural et sans métropole, le Centre-Val de Loire est donc plutôt bien loti. Un fait encourageant, permettant peut-être de continuer sur la lancée des CEE délivrés.

The chart DEPARTEMENT_PROFESSIONNEL_NOMBRE_PRO has not been created yet.

01

Transition énergétique en Centre-Val de Loire : la partie bien engagée

Nucléaire et éolien en Centre-Val de Loire : la région attendue au tournant

En termes purement énergétiques, le Centre-Val de Loire est effectivement attendu. Avec 17 % de l’énergie nationale d’origine nucléaire produite sur le territoire (4 centrales sur 19 en France) et une politique métropolitaine qui tend vers le développement de cette énergie, le rôle du Centre-Val de Loire apparaît comme central. Il le sera d’autant plus sur les prochaines années...

Du fait de son relief assez plat et de ses nombreuses plaines, le Centre-Val de Loire se révèle également, depuis les dernières années, porteuse en matière d’éolien. 4ème région de France en termes de production éolienne, elle génère 8 à 13 % de l'énergie éolienne de la France, avec un taux de couverture des énergies renouvelables (EnR) dans la consommation électrique de 14,8 %. Les chiffres sont encourageants.

  • Du 100 % renouvelable d’ici à 2050

Là où la région se distingue encore davantage, c’est dans ses objectifs ambitieux de déploiement du renouvelable.

Eolien mais également solaire, hydrogène, bois ou géothermie ont vocation à y être déployées de façon complémentaire d’ici à 2050 avec un objectif majeur : couvrir 100 % des besoins énergétiques de sa population grâce à du renouvelable.

Peu de régions affichent un tel engouement, encore moins s’en donnent réellement les moyens. En Centre-Val de Loire une chose est sûre, le ton est donné.

énergies renouvelables centre val de loire

02

Etat des lieux du marché immobilier en Centre-Val de Loire

02

Etat des lieux du marché immobilier en Centre-Val de Loire

L’immobilier en Centre-Val de Loire : les maisons gagnent du terrain

Tous départements confondus, c’est la maison qui est la plus représentée dans le Centre-Val de Loire, à 73,3 % contre 27,7 % d’appartements. Cela représente pas moins d’1 020 029 maisons contre 385 468 appartements.

En toute logique sur une région plus rurale et moins jeune, les propriétaires occupants sont les plus nombreux et même bien au-delà de la moyenne nationale : 64 % contre 57,5 % en France.

Et, là où la part de résidences principales est plus élevée que la moyenne nationale, celle des résidences secondaires est plus faible (6,3 % seulement contre 8 % en France). Le constat est pour l’heure cohérent avec les spécificités de la région.

The chart REGION_LOGEMENT_TYPE_BIEN has not been created yet.

02

Etat des lieux du marché immobilier en Centre-Val de Loire

Comment se caractérise ce parc immobilier à dominante de maisons individuelles ?

Passoires énergétiques : des logements à réhabiliter en priorité

The chart REGION_DPE_CATEGORIE_ANCIEN has not been created yet.

The chart DEPARTEMENT_DPE_PASSOIRE has not been created yet.

Nous avons analysé les 270 000 DPE enregistrés dans le Centre-Val de Loire pour déterminer les performances énergétiques globales du parc immobilier.

Il semble qu’il reste encore du chemin à parcourir, tous départements confondus ! Si l’étiquette majoritaire est D à l’instar de toutes les autres régions françaises, le E suit de près...

Neuf inclus, on compte ainsi en moyenne 15 % de passoires énergétiques sur la région, et près de 20 % si l’on s’intéresse à quelques départements en particulier comme le Cher, l’Indre ou l’Eure-et-Loir. Rappelons que la moyenne nationale se situe, elle, à 13 %.

02

Etat des lieux du marché immobilier en Centre-Val de Loire

Un marché immobilier porteur ?

The chart REGION_DVF_TYPE_BIEN has not been created yet.

En Centre-Val de Loire depuis 2014, on compte seulement un peu moins de 300 000 biens vendus, autrement dit assez peu.

Ce constat est finalement relativement logique du fait de la faible densité de population et de l’évolution démographique neutre que connaît la région... Peut-être aussi du fait des nombreuses passoires thermiques de la région ?

Quoi qu’il en soit ici, ce sont les maisons qui restent majoritaires dans les transactions, bien loin devant les appartements et ce, même dans les départements les plus urbains autour de l’axe de la Loire : Loiret, Loir-et-Cher et Indre-et-Loire. Dans le Loir-et-Cher, c'est même le terrain qui est le plus représenté dans les transactions immobilières !

Aussi, on compte seulement 4 % d’appartements vendus sur l’ensemble des transactions immobilières enregistrées dans l‘Indre, par exemple !

Au total, on compte seulement 16 % de transactions liées à l’appartement dans la région. Le foncier y étant plus disponible, les occupants (majoritairement propriétaires) achètent davantage de maisons et conservent leur bien immobilier plus longtemps. Les superficies habitables moyennes sont également plus vastes.

En 2021, malgré la crise de la Covid-19, le terrain occupe toujours une place prépondérante au sein de ce marché immobilier, tout comme la maison. Les départements les plus dynamiques comme l’Indre-et-Loire ont certes été touchés par la baisse nationale des transactions immobilières, mais le Centre-Val de Loire reste l’une des régions les plus épargnées, du fait d’un dynamisme immobilier déjà bas.

02

Etat des lieux du marché immobilier en Centre-Val de Loire

Des prix de l'immobilier attractifs

On l’aura compris : en Centre-Val de Loire, l’offre est généralement supérieure à la demande, un contexte relativement plaisant pour qui souhaite faire l’acquisition d’une maison dans l’un de ces départements. Les prix de l’immobilier en 2021 y sont également appréciables (et stables tous types de biens confondus). 48 €/m² pour un terrain, et :

  • Des prix de l’immobilier variant en fonction de la performance du bien

Ici, la valeur verte des logements (c’est-à-dire la plus-value réalisable avec un bien économe ou la moins-value pour un bien énergivore) est parmi les plus importantes de France (+ 17 % pour un appartement économe).

Les biens étant nombreux, il est effectivement plus simple de les catégoriser selon leurs performances réelles.

Dans les zones plus tendues telles que la région parisienne, lyonnaise ou encore nantaise, l’étiquette énergie importe finalement beaucoup moins que la possibilité d’acquérir un logement, quel qu’il soit. Le Centre-Val de Loire se distingue donc ici (et tant mieux), avec une moins-value atteignant 14 % sur les logements F et G. De quoi inciter d’autant plus les propriétaires à rénover leur logement avant de vendre !

The chart DEPARTEMENT_DVF_PRIX_M2_2020 has not been created yet.

Votre logement fait partie des 15 % de passoires énergétiques en Centre-Val de Loire ?

Réduisez vos factures à moindre coût grâce aux aides de l'Etat

Vous souhaitez rénover votre logement sans vous ruiner ?

Estimez le montant réel de votre chantier en Centre-Val de Loire

03

Qui vit en Centre-Val de Loire ?

03

Qui vit en Centre-Val de Loire ?

Des propriétaires occupants, majoritaires autour de l'axe de la Loire

Le Centre-Val de Loire est une région majoritairement rurale, comportant un très fort taux de propriétaires occupants de leur logement (63,9 % de la population contre 57,5 % en moyenne en France).

Les habitants y sont bien établis !

Toutefois, la région se caractérise aussi par un taux d’occupation réduit si on compare sa superficie à sa population : 6ème région française en termes de superficie, elle ne compte pourtant que 2,6 millions d’habitants et se place 10ème sur 13 territoires régionaux.

Fait intéressant : son solde migratoire tout comme son solde naturel sont quasi nuls et sa population est donc assez vieillissante, avec 18 % de plus de 60 ans.

2 572 852

d'habitants

63,9 %

de propriétaires occupants

83,7 %

de résidences principales

2 172 €

Salaire mensuel net moyen

04

Morphologie du territoire : le Centre-Val de Loire

04

Morphologie du territoire : le Centre-Val de Loire

Centre-Val de Loire, un territoire riche, naturel

Les spécificités du territoire font sa richesse et son unicité.

Le Centre-Val de Loire compte pour 7 % du territoire métropolitain mais uniquement 6ème en termes d’habitants en France. Cette spécificité ainsi que la présence de sols fertiles et de nombreux bassins hydrographiques en font la première région céréalière à l’échelle de l’Europe ! 52 % de sa superficie est effectivement recouverte de parcelles agricoles, dont 50 % à vocation de culture céréalière.

Si le Centre-Val de Loire ne se caractérise pas par une attractivité démesurée, elle fait partie, du fait de sa morphologie, des territoires riches de France.

C’est sans compter sur le reste de son patrimoine naturel ainsi que son patrimoine historique. Parcs, jardins, vallées et châteaux sur presque 40 000 hectares sont d’ores et déjà classés à l’Unesco. Il s’agit par ailleurs de l’une des seules régions labellisées dans son ensemble pour son paysage naturel, du fait des châteaux de la Loire.

region centre val de loire

04

Morphologie du territoire : le Centre-Val de Loire

Une richesse patrimoniale valorisée

Sans surprise, les départements de l’axe de la Loire comptent un plus grand nombre de monuments historiques protégés. Ce sont également les départements comprenant le plus de PSMV concernant les aires d’influence de ces châteaux.

Territoire rural, riche de nature mais aux enjeux énergétiques élevés, le Centre-Val de Loire fait partie des régions de France consciente des spécificités de son territoire, de ses atouts comme de ses faiblesses. Si le territoire n’est pour l’heure pas le plus attractif de France, il a mis de nombreux moyens concrets à disposition de ses habitants pour leur permettre de rénover efficacement leur logement.

The chart DEPARTEMENT_MONUMENT_HISTORIQUE has not been created yet.

Votre logement fait partie des 15 % de passoires énergétiques en Centre-Val de Loire ?

Réduisez vos factures à moindre coût grâce aux aides de l'Etat

Vous souhaitez rénover votre logement sans vous ruiner ?

Estimez le montant réel de votre chantier en Centre-Val de Loire

Chiffres clés dans les départements
du Centre-Val de Loire

Découvrez les autres régions
de France