Indre-et-Loire
Indre-et-Loire

La rénovation énergétique en Indre-et-Loire (37) : les chiffres clés heero

Situé en Centre-Val De Loire, le département de l'Indre-et-Loire (37) a pour préfecture la ville de Tours (272 communes en tout dans ce territoire). Il tient son nom en partie de la Loire qui le traverse d'est en ouest. De nombreux châteaux renommés de la Loire sont localisés dans ce département comme à Amboise ou Azay-le-Rideau.

Logements économes

21 %

Passoires énergétiques

11 %

Sociétés du bâtiment

6 %

Prime CEE (2015-2019)

Dans le secteur résidentiel

36M €

01

Dans le département de l'Indre-et-Loire, des dispositifs d’aide comme la prime CEE incitent à la réalisation de travaux de chauffage, d’isolation ou d’énergies renouvelables.

Le dispositif des CEE en Indre-et-Loire

Engager des travaux d'efficacité énergétique dans son habitat ou encore son entreprise est possible à moindre coût en mobilisant la prime CEE (certificats d'économie d'énergie). Celle-ci est attribuée dans de multiples secteurs d'activité pour inciter le plus grand nombre à participer au renouvellement du parc immobilier. Résidentiel mais aussi industrie, tertiaire (bureaux, commerces, établissements de santé etc.), transports et réseau sont les secteurs concernés. Si on balaie l'ensemble des secteurs concernés par le dispositif des CEE, on constate que le département a été particulièrement performant entre 2015 et 2019 : 52 millions d'euros ont été versés dans le cadre de travaux d'efficacité énergétique, soit l'équivalent de 9,3 Tw.

Le secteur résidentiel représente 70 % des primes CEE du département. Ce sont environ 36 millions d'euros d'aides financières qui ont été versées pour rénover les logements de ce territoire. Le total cumulé des primes CEE du secteur résidentiel a représenté pas moins de 15 M€ dans le département en 2019. Cette aide financière a permis à de nombreux foyers du département de l'Indre-et-Loire de pouvoir absorber une partie du coût de leur rénovation énergétique. 58 %, c'est la part de primes CEE délivrées à des ménages précaires (répondant aux plafonds de revenus définis par l'Anah).

A savoir :
Le département de l'Indre-et-Loire est localisé dans la zone climatique dite H2. Cette zone est caractérisée par un climat océanique clément et des besoins énergétiques moins importants qu'en zone froide, par exemple. La prime énergie étant calculée en partie en fonction de la zone climatique, les primes attribuées dans le département seront généralement moins importantes qu'en zone H1.

The chart has not been created yet.

Voici les types de travaux ayant accumulés en volume le plus de primes CEE en 2019 dans le secteur résidentiel

Isolation de combles ou de toitures

34 %

Isolation d'un plancher

20 %

Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau

14 %

Localisation des espaces France Rénov

France Rénov’ est le nouveau service public de la rénovation de l'habitat, porté par l'Etat avec les collectivités locales. Dans le département de l'Indre-et-Loire, trois espaces France Rénov’ sont disponibles. Vous pouvez y profiter gratuitement de conseils personnalisés pour mener à bien votre projet de rénovation énergétique.

The chart has not been created yet.

02

Dans le département de l'Indre-et-Loire, sociétés et artisans RGE vous accompagnent pour réaliser des travaux d’efficacité énergétique. A la clé, plus d’économies d’énergie et un confort thermique décuplé.

Les entreprises certifiées RGE en Indre-et-Loire

Le département 37 est le lieu de travail d'au moins 9 852 professionnels du bâtiment. Parmi ceux-là, vous trouverez 560 entreprises certifiées RGE (reconnues garantes de l'environnement) pouvant réaliser vos travaux de rénovation énergétique éligibles aux primes énergie. Dans le domaine du bâtiment, il est courant qu'une entreprise puisse exécuter plusieurs types de travaux énergétiques différents (au moins 4) et soit ainsi qualifiée de polyvalente. Dans ce département, 122 entreprises de ce type sont labellisées RGE.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

03

Les logements en Indre-et-Loire

Le département compte à ce jour 63 % d'habitations individuelles, par opposition aux logements collectifs. 325 172 logements sont comptabilisés au total. 87 % des logements sont des résidences principales et 59 % de ces dernières sont occupées par leur propriétaire. Les logements en Indre-et-Loire sont ainsi à 51 % des résidences principales occupées par leur propriétaire. Les logements ayant été construits entre 1971 et 1990 sont en plus grand nombre et représentent 30 % du parc immobilier.

Evolution du nombre de maisons et d'appartements entre 2012 et 2018

The chart has not been created yet.

Maisons

+5,9 %
Entre 2012 et 2018

Appartements

+8,8 %
Entre 2012 et 2018

Les diagnostics énergétiques en Indre-et-Loire

78 987 DPE (i.e. diagnostic de performance énergétique) ont été réalisés dans le département de l'Indre-et-Loire entre 2006 et le 1er juillet 2021. Cela représente tout de même 24 % des logements du département. Au cours de l'année 2020, 10 362 ont été réalisés. Le nombre de DPE type vente est le plus important, 62 % dans ce département notamment. Les maisons sont également les plus concernés en termes de DPE, ceci en proportions équivalentes à leur part dans le parc de logements.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le nombre de passoires énergétiques de ce département est proche de la moyenne française. En effet, il correspond à 10,6 % des logements. Dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique, certains logements énergivores ne pourront plus être légalement mis en location à partir de 2025. Cela concerne les logements avec une étiquette énergie égale à G, qui sont représentés à 2,4 % en Indre-et-Loire. En 2032, ce sont 34,8 % des logements en l'état actuel qui ne seront plus louables. La carte ci-dessus nous permet de mettre en avant la commune d'Azay-le-Rideau qui est en retard dans la rénovation énergétique de ses bâtiments. Cette localité compte, en effet, près de 18,7 % de passoires ! A l’inverse, la commune de Mettray compte 3,1 % de passoires énergétiques parmi ses 323 DPE enregistrés.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier en Indre-et-Loire

En Indre-et-Loire les transactions immobilières tous types de biens confondus (appartement, maison, terrain) atteignent un total de 6 689 sur l'année 2021. Les logements individuels de type maison se sont le plus vendus sur ce territoire. Ils représentent 46 % des transactions. Les prix de l'immobilier sont globalement en hausse en France. Ce sont notamment les maisons qui, en Indre-et-Loire, ont connu une forte augmentation : + 17,5 % en sept ans !

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

En 2021, les prix de vente au m² étaient :

Maisons

2 175 €/m²
Soit +8,0 % entre 2019 et 2021

Appartements

2 369 €/m²
Soit +11,1 % entre 2019 et 2021

Terrains

57 €/m²
Soit +4,5 % entre 2019 et 2021

04

Nombre d'habitants en Indre-et-Loire

En Indre-et-Loire, la densité de population est d'environ 99 habitants par km². On a en effet comptabilisé 607 760 personnes domiciliées sur ce territoire lors du dernier recensement, en 2018. Les petites communes du département (1 000 à 10 000 hab) sont nombreuses et regroupent 42 % de la population. Une grande ville (plus de 50 00 habitants), Tours, est localisée ici. On note que les jeunes sont nombreux dans la commune de Tours : 43 % des habitants sont des jeunes âgés de moins de 30 ans. D'autre part, celle de Loches attire particulièrement les plus de 60 ans qui représentent 41 % de sa population.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

La population active au sens du Bureau international du travail (BIT) correspond à la part de population âgée de 15 à 64 ans, susceptible de travailler. Celle-ci ne doit pas être confondue avec le taux d'activité, qui représente la part de population avec une activité professionnelle. Dans le 37, 30 % de la population dîte active sont des retraités. Ils sont directement suivis par les employés à 20 %. La moyenne du salaire net mensuel de ce département se situe autour de 2 220 € en 2019. Cette valeur considère toutes les catégories professionnelles et est très influencée par les valeurs hautes. Ce département a une bonne dynamique d'emploi. Le taux de chômage global y est de 7,2 % (2020) contre 8 % au niveau national.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Depuis 2009, 26 828 individus supplémentaires ont été enregistrés. La croissance démographique est ainsi de +5 % en Indre-et-Loire. Parmi les ménages de l'Indre-et-Loire, 48 % ont emménagé dans leur résidence principale il y a plus de dix ans. A noter que la part nationale est de 50 %.

Chiffres clés dans les communes
en Indre-et-Loire

Chiffres clés dans les autres départements
du Centre-Val de Loire

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes de l'Indre-et-Loire ?

Estimez vos travaux