Cheilly-lès-Maranges
Saône-et-Loire

La rénovation énergétique à Cheilly-lès-Maranges (71150) : les chiffres clés heero

Cheilly-lès-Maranges se situe dans le département de la Saône-et-Loire. La Poste lui attribue le code postal 71150 et l’Insee le code 71122. Elle appartient à la communauté d'agglomération Le Grand Chalon, regroupement de 51 communes. De plus, la commune, à la superficie de 7 km², se situe entre 216 et 400 mètres d'altitude. La RT2020 place cette commune dans la zone H1, c’est-à-dire la zone la plus avantageuse en termes de primes ! En effet, le climat semi-continental de ce territoire induit des besoins élevés en énergie.

Nombre de logements

Dans la commune

302

Logements économes

Dans la communauté d'agglomération

12 %

Passoires énergétiques

Dans la communauté d'agglomération

13 %

Nombre de sociétés RGE

Intervenant sur la commune

471

01

En France, les professionnels RGE sont formés aux travaux de rénovation énergétique : isolation, chauffage, énergies renouvelables, ventilation etc. Labelisés par un organisme certificateur pour 4 ans, ils sont compétents pour prendre en main un chantier d’efficacité énergétique en maison comme en appartement. Faites appel à eux sans hésiter dans la commune de Cheilly-lès-Maranges !

Les entreprises certifiées RGE intervenant à Cheilly-lès-Maranges

Huit sociétés du bâtiment sont situées à Cheilly-lès-Maranges ; parmi elles, deux possèdent une certification RGE (i.e. reconnue garante de l'environnement), soit 25,0 %. Un nombre bien plus important, soit 471 sociétés RGE, sont susceptibles de se déplacer sur Cheilly-lès-Maranges pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Certaines entreprises RGE sont capables de vous accompagner dans la rénovation globale de votre bien en vous proposant l'ensemble des corps de métiers du bâtiment. C'est le cas d'une société RGE sur cette commune.

Votre logement peut rejoindre les logements économes de Cheilly-lès-Maranges

The chart has not been created yet.

02

Les diagnostics énergétiques dans la communauté d'agglomération Le Grand Chalon

La mise en place du DPE en 2006 puis sa réforme en 2021 permettent de connaître l'état du parc immobilier français et d'estimer sa consommation énergétique. Ce diagnostic classe chaque logement selon une échelle de A à G, d'un logement peu consommateur en énergie à un logement très concommateur.

Seulement 8,6 % des habitations de la commune ont été évaluées sur leur consommation d'énergie. Cela représente 26 DPE enregistrés depuis 2006. En 2020, ce sont cinq DPE qui ont été enregistrés.
Malheureusement, nous disposons de très peu de DPE à l'échelle de la commune. Afin de pouvoir analyser avec certitude l'état du parc immobilier, les données suivantes seront considérées à l'échelle de la communauté d'agglomération Le Grand Chalon. Cette communauté d'agglomération a, depuis 2006, enregistré 12 728 DPE. Ce sont 2 172 logements qui ont été diagnostiqués en 2020. 62 % des DPE concernent des biens en vente et plus de la moitié (53 %) sont réalisés pour des appartements.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

La communauté d'agglomération Le Grand Chalon est un exemple en termes de rénovation énergétique. Ce regroupement de communes compte seulement 13 % de passoires énergétiques (sachant que la moyenne nationale est à 17 %) et 12 % de logements économes.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Entre les maisons et les appartements, la proportion de logements énergivores varie. C'est en effet dans les maisons que l'on retrouve le plus de logements très peu économes en énergie : 48 %. La répartition des logements énergivores varie en France selon le département, le type de bien mais aussi selon l'année de construction des biens. Dans l'EPCI, ce sont les logements construits avant 1919 qui sont très consommateurs en énergie.

Habiter un logement économe en énergie à Cheilly-lès-Maranges ? C'est possible !

Les logements à Cheilly-lès-Maranges

À Cheilly-lès-Maranges, les habitations ne sont quasiment que des maisons. On y compte d'ailleurs près de 302 logements. Ici, les propriétaires sont occupants des résidences principales dans 75 % des cas. Les résidences principales représentent, quant à elles, 77 % des logements. Ces résidences principales sont globalement anciennes car construites pour 40 % d'entre elles avant 1919.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier à Cheilly-lès-Maranges

En 2021, on référence au moins 22 biens immobiliers vendus à Cheilly-lès-Maranges, c’est-à-dire maison, appartement ou terrain non construit. Les ventes immobilières sont majoritairement représentées par les terrains (64 % des transactions depuis 2014). La commune de Cheilly-lès-Maranges n'a pas échappé à la crise immobilière : la valeur des maisons a notamment pris 33 % entre 2019 et 2021 (prix moyen au m²) !

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Prix de vente net au m² moyens sur la commune

6 maisons considérées en 2021

1 938 €/m²

Aucune estimation pour un appartement en 2021

13 terrains considérés en 2021

56 €/m²

03

Typologie des habitants de Cheilly-lès-Maranges

Exactement 557 résidents ont été recensés à Cheilly-lès-Maranges en 2018, portant sa densité à 80 habitants/km². Les habitants sont nommés les Cheillais ! Les enfants de moins de 14 ans sont surreprésentés dans cette commune : 23 % de la population ! On comptabilise 230 foyers dans cette commune, dont 160 familles. Parmi ces ménages familiaux, les couples sans enfant sont fréquents (47 %).

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le top 2 des catégories socio-professionnelles les plus représentées sont les retraités et les ouvriers, avec respectivement 23,5 % et 20,0 % des personnes actives.

The chart has not been created yet.

Entre 2009 et 2018, la population de Cheilly-lès-Maranges a augmenté de 56 personnes soit de 11 %. Cette hausse de population s'est portée à + 3 % sur une période de quatre ans, entre 2014 et 2018. De même, une forte attractivité est constatée auprès des jeunes de moins de 30 ans dans la commune. Leur nombre a augmenté de 13 % ! 9 % des ménages de Cheilly-lès-Maranges s'y sont installés récemment, il y a moins de deux ans. A l'inverse, ce sont 53 % des habitants qui sont arrivés il y a plus de 10 ans.

Vous souhaitez rendre votre logement plus économe ?

Chiffres clés dans les autres communes
de la Saône-et-Loire

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes de la Saône-et-Loire ?

Estimez vos travaux