Saint-Vincent-de-Lamontjoie
Lot-et-Garonne

La rénovation énergétique à Saint-Vincent-de-Lamontjoie (47310) : les chiffres clés heero

Du code postal 47310, Saint-Vincent-de-Lamontjoie est l'une des communes du département du Lot-et-Garonne. A savoir que son code Insee est le 47282. Cette commune compte parmi les 33 entités de la communauté de communes Albret Communauté. De plus, la commune, à la superficie de 15 km², se situe entre 69 et 195 mètres d'altitude. En 2020, la réglementation thermique (RT) définissait trois grandes zones climatiques. La zone de cette commune est la H2, elle correspond à un climat avec assez peu d'amplitude thermique et des besoins énergétiques équilibrés entre été et hiver.

Nombre de logements

Dans la commune

116

Logements économes

Dans la communauté de communes

9 %

Passoires énergétiques

Dans la communauté de communes

18 %

Nombre de sociétés RGE

Intervenant sur la commune

268

01

Les professionnels RGE sont des sociétés et artisans du bâtiment, volontairement formés aux chantiers d’efficacité énergétique. Dans la commune de Saint-Vincent-de-Lamontjoie, comme ailleurs en France, le recours à un professionnel RGE est obligatoire pour bénéficier des aides de l’Etat telles que la prime CEE ou MaPrimeRénov’.

Les entreprises certifiées RGE intervenant à Saint-Vincent-de-Lamontjoie

On estime que six entreprises du bâtiment sont domiciliées à Saint-Vincent-de-Lamontjoie et pourraient prétendre à une certification RGE (reconnue garante de l'environnement). Les aides financières à la rénovation énergétique restent cependant accessibles à Saint-Vincent-de-Lamontjoie ! En effet, elle se situe dans la zone d'intervention de 268 sociétés RGE.

Votre logement peut rejoindre les logements économes de Saint-Vincent-de-Lamontjoie

The chart has not been created yet.

02

Les diagnostics énergétiques dans la communauté de communes Albret Communauté

Afin de connaître les consommations énergétiques de son logement à Saint-Vincent-de-Lamontjoie, il est possible de réaliser un diagnostic de performance énergétique, le DPE. Ce dernier évalue la qualité de son isolation, de son énergie de chauffage etc., afin d'attribuer au logement une classe entre A (peu énergivore) et G (très énergivore). L'ensemble des DPE d'une même commune permet d'estimer l'état de son parc immobilier et donc de ses besoins en rénovation énergétique.

Selon les chiffres dont nous disposons, huit DPE ont été réalisés dans la commune de Saint-Vincent-de-Lamontjoie pour de la vente, de la location ou des biens neufs. Ce nombre équivaut à seulement 6,9 % de tous les biens disséminés sur la commune. Malheureusement, cela implique que nous disposions d'un échantillon assez peu représentatif de l'état global du parc immobilier. En revanche, aucun DPE n'a été établi au cours de l'année 2020.
Il est regrettable que la commune ne dispose pour l'instant pas d'assez de DPE pour pouvoir en tirer des conclusions. Pour pallier cela, les graphiques et analyses suivantes concerneront donc la communauté de communes Albret Communauté et non pas la commune seule. Cette communauté de communes a, depuis 2006, enregistré 1 800 DPE. De plus, 177 DPE ont été recensés en 2020. 78 % des DPE concernent des biens en vente et plus de la moitié (90 %) sont réalisés pour des maisons.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

La communauté de communes Albret Communauté est représentative de la situation du parc immobilier français avec 18 % de passoires énergétiques.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Entre les maisons et les appartements, la proportion de logements énergivores varie. C'est en effet dans les appartements que l'on retrouve le plus de logements très peu économes en énergie : 68 %. La répartition des logements énergivores varie en France selon le département, le type de bien mais aussi selon l'année de construction des biens. Dans l'EPCI, ce sont les logements construits entre 1919 et 1945 qui sont très consommateurs en énergie.

Habiter un logement économe en énergie à Saint-Vincent-de-Lamontjoie ? C'est possible !

Les logements à Saint-Vincent-de-Lamontjoie

Les logements de Saint-Vincent-de-Lamontjoie sont principalement des maisons. Cela représente en effet 95 % des 116 logements de la commune. 86 % des logements sont des résidences principales et 87 % d'entre elles sont occupées par leur propriétaire. Ces résidences principales sont globalement anciennes car construites pour 39 % d'entre elles avant 1919.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier à Saint-Vincent-de-Lamontjoie

En 2021, un seul bien immobilier (maison, appartement ou terrain) semble avoir été vendu à Saint-Vincent-de-Lamontjoie. Les transactions immobilières liées aux terrains sont nombreuses et représentent 78 % des ventes réalisées depuis 2014.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Prix de vente net au m² moyens sur la commune

1 maison considérée en 2021

1 641 €/m²

Aucune estimation pour un appartement en 2021

Aucune estimation pour un terrain en 2021

03

Typologie des habitants de Saint-Vincent-de-Lamontjoie

Saint-Vincent-de-Lamontjoie est une commune très peu dense. On compte seulement 238 Vincentmontjouais en 2018 et 16 par km². Qu'en est-il de l'âge de sa population ? On notera que les 45-59 ans y sont majoritaires avec une part de 22 %. 80 ménages familiaux sont présents à Saint-Vincent-de-Lamontjoie au sein des 105 foyers. Parmi ces familles, on retrouve principalement des couples sans enfant.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Dans la commune, les retraités et les professions intermédiaires consituent les deux principales CSP. Elles regroupent respectivement 25,6 % et 20,5 % des actifs du territoire.

The chart has not been created yet.

Entre 2009 et 2018, la commune de Saint-Vincent-de-Lamontjoie a subi une perte démographique de - 7 %. La commune a cependant connu une sensible baisse de population entre 2014 et 2018, estimée à - 7 %. La commune a perdu de son attractivité auprès des jeunes. La part des moins de 30 ans a en effet diminué de 17 % depuis 2009. Ce sont les plus de 60 ans qui ont vu leur nombre augmenter le plus fortement : on constate + 25 %. Concernant la fréquence de déménagement des habitants, on note que tout de même 70 % des ménages sont installés depuis plus de dix ans. Inversement, 4 % sont dans leur logement actuel depuis moins de deux ans.

Vous souhaitez rendre votre logement plus économe ?

Chiffres clés dans les autres communes
du Lot-et-Garonne

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes du Lot-et-Garonne ?

Estimez vos travaux