La commune de Longuenée-en-Anjou, du code Insee 49200, a connu un changement administratif depuis 2006. Le 1er Jan 2016, les communes de Pruillé (49251), du Plessis-Macé (49242), de Membrolle-sur-Longuenée (49200) et de Meignanne (49196) ont fusionné pour devenir Longuenée-en-Anjou (49200).

Longuenée-en-Anjou
Maine-et-Loire

La rénovation énergétique à Longuenée-en-Anjou (49770, 49220) : les chiffres clés heero

Longuenée-en-Anjou se situe dans le département du Maine-et-Loire. La Poste lui attribue les codes 49770, 49220 et l’Insee le code 49200. Elle fait partie des 29 communes de la communauté urbaine Angers Loire Métropole. La commune occupe un espace large de 55 km² compris entre 12 et 102 mètres d'altitude. En 2020, la réglementation thermique (RT) définissait trois grandes zones climatiques. La zone de cette commune est la H2, elle correspond à un climat avec assez peu d'amplitude thermique et des besoins énergétiques équilibrés entre été et hiver.

Nombre de logements

Dans la commune

2 582

Logements économes

Dans la commune

19 %

Passoires énergétiques

Dans la commune

8 %

Nombre de sociétés RGE

Localisées sur la commune

8

01

En France, les professionnels RGE sont formés aux travaux de rénovation énergétique : isolation, chauffage, énergies renouvelables, ventilation etc. Labelisés par un organisme certificateur pour 4 ans, ils sont compétents pour prendre en main un chantier d’efficacité énergétique en maison comme en appartement. Faites appel à eux sans hésiter dans la commune de Longuenée-en-Anjou !

Les entreprises certifiées RGE localisées à Longuenée-en-Anjou

73 sociétés du bâtiment sont situées à Longuenée-en-Anjou ; parmi elles, huit possèdent une certification RGE (i.e. reconnue garante de l'environnement), soit 11,0 %. Nous estimons que le nombre d'entreprises RGE pouvant venir jusqu'à Longuenée-en-Anjou pour y réaliser des travaux s'élève à 707. Enfin, nous retrouvons sur la commune quatre entreprises polyvalentes qui proposent 4 corps de métiers différents.

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation ?

The chart has not been created yet.

02

Les diagnostics énergétiques à Longuenée-en-Anjou

Il est possible de se faire une idée de l'état énergétique du parc immobilier de Longuenée-en-Anjou grâce aux diagnostics de performance énergétique. Le DPE donne en effet un constat sur la consommation énergétique d'un logement grâce à une étiquette entre A et G, correspondant réciproquement à un logement économe et à un logement très énergivore.

Sur le total des logements de Longuenée-en-Anjou,
22,9 % ont déjà été soumis à un diagnostic de performance énergétique (soit 591 DPE au total). Ce ratio est plutôt très bon ! 113 DPE ont été effectués dans la commune en 2020. On observe que 64 % de l'ensemble des DPE concernent des logements en vente.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Dans la commune de Longuenée-en-Anjou, 8 % de logements sont considérés comme particulièrement énergivores : des passoires thermiques. Lesdits logements ne pourront bientôt plus être mis en location en France ! Ceux avec une étiquette égale à G seront interdits à la location en 2025, suivis des étiquettes F en 2028.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Les appartements sont les plus en retard en termes de rénovation énergétique. En effet, 57 % sont considérés comme énergivores. Saviez-vous que 75 % des biens construits à Longuenée-en-Anjou avant 1919 sont considérés comme énergivores et donc concernés par la loi sur les épaves énergétiques ? Autrement dit, inlouables d'ici 2034 !

Habiter un logement économe en énergie à Longuenée-en-Anjou ? C'est possible !

Les logements à Longuenée-en-Anjou

Comment se caractérise le parc immobilier de Longuenée-en-Anjou ? Les maisons s'y trouvent en majorité : près de 91 % parmi les 2 582 logements de la commune. Savez-vous qu'en France, près de 80 % des logements sont des résidences principales ? Ici, cette proportion est bien plus élevée, avec 95 % de résidences principales, ce qui en fait une commune particulièrement résidentielle à l'année. Une grande partie, soit 72 % de ces résidences principales, sont occupées par leur propriétaire. Finalement, on constate que la construction de nombreux bâtiments (35 % des résidences principales) s'est achevée entre 1971 et 1990.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier à Longuenée-en-Anjou

Le marché immobilier de Longuenée-en-Anjou se caractérise par la vente de 91 biens (maison, appartement ou terrain) en 2021. Les transactions immobilières liées aux maisons sont nombreuses et représentent 63 % des ventes réalisées depuis 2014. L'accélération des prix de l'immobilier est bien présente à Longuenée-en-Anjou ! Par exemple, le prix moyen au m² des terrains est passé de 86 € en 2019 à 122 € en 2021. Cela représente une augmentation de 43 % en deux ans.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Prix de vente net au m² moyens sur la commune

59 maisons considérées en 2021

2 352 €/m²

6 appartements considérés en 2021

1 984 €/m²

23 terrains considérés en 2021

122 €/m²

03

Typologie des habitants de Longuenée-en-Anjou

On a recensé 6 312 Longuenéens sur la commune (2018). La densité moyenne de population est ainsi de 115 habitants/km² à Longuenée-en-Anjou. Les enfants de moins de 14 ans sont surreprésentés dans cette commune : 22 % de la population ! Les familles sont présentes dans 1 915 des 2 445 foyers de la commune. Parmi les ménages comportant une famille, 49 % sont des couples avec enfant(s).

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Regardons du côté de l'activité économique de la commune. On estime que les CSP des personnes en âge de travailler sont pour 20,3 % des employés et pour 22,8 % des retraités. En 2019, le salaire net mensuel s'élevait à 2 145 € dans la commune. On notera une disparité entre les différentes catégories professionnelles.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

La population a connu une croissance de 251 % entre 2009 et 2018, soit 4 513 personnes supplémentaires. Cette augmentation est très liée à sa récente fusion administrative avec des communes voisines. Comme dans beaucoup de territoires français, la part des plus de 60 ans est en augmentation. Ici, cette catégorie a crû de 415 % sur la période concernée. 52 % des ménages sont installés depuis plus d'une décennie. Quant aux "nouveaux occupants", ils sont 10 % à avoir emménagé il y a moins de deux ans dans un nouveau logement.

Vous souhaitez rendre votre logement plus économe ?

Chiffres clés dans les autres communes
du Maine-et-Loire

Travaux de la rénovation
à Longuenée-en-Anjou

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes du Maine-et-Loire ?

Estimez vos travaux