Serverette
Lozère

La rénovation énergétique à Serverette (48700) : les chiffres clés heero

Située dans le département de la Lozère, la commune de Serverette (48700) porte le code Insee suivant : 48188. C'est l'une des 20 communes appartenant à la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac. La commune, localisée entre 959 et 1 106 mètres d'altitude, se situe en zone montagneuse et s'étend sur 17 km². La zone climatique H2 (dans laquelle se situe la commune) est caractérisée par un climat clément et des besoins énergétiques que l'on qualifierait de standards : ni trop faibles, ni trop élevés.

Nombre de logements

Dans la commune

245

Logements économes

Dans la communauté de communes

12 %

Passoires énergétiques

Dans la communauté de communes

30 %

Nombre de sociétés RGE

Intervenant sur la commune

128

01

En France, les professionnels RGE sont formés aux travaux de rénovation énergétique : isolation, chauffage, énergies renouvelables, ventilation etc. Labelisés par un organisme certificateur pour 4 ans, ils sont compétents pour prendre en main un chantier d’efficacité énergétique en maison comme en appartement. Faites appel à eux sans hésiter dans la commune de Serverette !

Les entreprises certifiées RGE intervenant à Serverette

A ce jour, trois entreprises du bâtiment mais non certifiées RGE (reconnue garante de l'environnement) sont présentes à Serverette. Le gouvernement français a pour objectif de faire passer l'ensemble du parc résidentiel à un niveau économe en énergie (étiquette A et B) d'ici à 2050. 128 entreprises RGE peuvent venir réaliser des travaux de rénovation énergétique à Serverette pour y relever le défi.

Votre logement peut rejoindre les logements économes de Serverette

The chart has not been created yet.

02

Les diagnostics énergétiques dans la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac

Comprendre l'efficacité énergétique d'un bâtiment et ses coûts d'usage est relativement aisé en France depuis la mise en place du DPE (diagnostic de performance énergétique) en 2006. Obligatoire en cas de vente, le DPE détermine le caractère économe, moyen ou énergivore d'un logement. Depuis 2021, ce document contient également des scénarios de rénovation énergétique précis à suivre de façon facultative pour améliorer cette notation.

Selon les chiffres dont nous disposons, sept DPE ont été réalisés dans la commune de Serverette pour de la vente, de la location ou des biens neufs. Ce nombre équivaut à seulement 2,9 % de tous les biens disséminés sur la commune. Malheureusement, cela implique que nous disposions d'un échantillon assez peu représentatif de l'état global du parc immobilier. La commune n'a pas enregistré de DPE en 2020. Le faible nombre de DPE de ce territoire contraint l'analyse à être élargie géographiquement à l'échelle de l'intercommunalité suivante : la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac. Cette communauté de communes a, depuis 2006, enregistré 555 DPE. Ce sont 65 logements qui ont été diagnostiqués en 2020. 60 % des DPE concernent des biens en vente et plus de la moitié (75 %) sont réalisés pour des maisons.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

En France métropolitaine, un logement sur six peut être considéré comme une passoire énergétique. dans la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac, c'est un logement sur trois !

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Les appartements y sont les plus en retard en termes de rénovation énergétique. En effet, 78 % de ces logements sont considérés comme énergivores. C'est également pour les logements construits entre 1971 et 1990 que l'on retrouve le plus de bâtiments énergivores : environ 89 %.

Habiter un logement économe en énergie à Serverette ? C'est possible !

Les logements à Serverette

Une grande majorité (86 % exactement) des habitations de Serverette sont des maisons. On y compte une proportion élevée de résidences secondaires. Il y a, en effet, seulement 38 % de résidences dites principales. Notons enfin que les logements ayant été construits entre 1971 et 1990 sont en plus grand nombre et représentent 25 % des logements.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier dans la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac

Dans la commune de Serverette, le nombre de ventes immobilières était de cinq sur l'année 2021. Cette commune semble présenter un déficit sur les ventes immobilières. En effet, le nombre de ventes en 2021 semble insuffisant au regard de son marché immobilier. Ces données seront prochainement corrigées. Au niveau de la communauté de communes, ce sont 109 ventes immobilières qui ont été enregistrées en 2021. Toutes années confondues, le marché de ce territoire est porté à 56 % par les terrains. L'accélération des prix de l'immobilier est bien présente à Serverette ! Par exemple, le prix moyen des maisons est passé de 1017 €/m²en 2019 à 1307 €/m² en 2021. Cela représente une augmentation de 29 % en deux ans.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Prix de vente net au m² moyens sur la communauté de communes

40 maisons considérées en 2021

1 307 €/m²

5 appartements considérés en 2021

1 616 €/m²

46 terrains considérés en 2021

15 €/m²

03

Typologie des habitants de Serverette

Serverette est une commune très peu dense. On compte seulement 251 Serverettois en 2018 et 15 par km². Les personnes âgées sont particulièrement présentes dans cette localité. On compte en effet 37 % de 60 - 74 ans parmi ses habitants. 52 familles sont installées à Serverette parmi ses 93 ménages. De plus, ces familles sont, pour 50 % d'entre elles, des couples avec enfant(s).

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Dans la commune, les retraités et les ouvriers consituent les deux principales CSP. Elles regroupent respectivement 15,9 % et 11,5 % des actifs du territoire.

The chart has not been created yet.

L'évolution démographique globale de la commune est négative : - 13 %. La croissance démographique de la commune n'est pas constante. On a en effet observé une légère diminution de sa population sur la période 2014-2018 : - 4 % exactement. De même que dans de nombreuses petites villes au dynamisme réduit, la part de personnes actives entre 30 et 59 ans a diminué sur la période 2009-2018. La démographie française a connu un boom particulièrement fort dans les années 50 et cela se ressent dans l'âge de sa population actuelle. Cette localité ne fait pas exception avec une croissance des plus de 60 ans autour de 42 % entre 2009 et 2018. Concernant la fréquence de déménagement des habitants, on note que tout de même 59 % des ménages sont installés depuis plus de dix ans. Inversement, 9 % sont dans leur logement actuel depuis moins de deux ans.

Vous souhaitez rendre votre logement plus économe ?

Chiffres clés dans les autres communes
de la Lozère

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes de la Lozère ?

Estimez vos travaux