Saint-Privat-du-Fau
Lozère

La rénovation énergétique à Saint-Privat-du-Fau (48140) : les chiffres clés heero

Saint-Privat-du-Fau se situe dans le département de la Lozère. La Poste lui attribue le code postal 48140 et l’Insee le code 48179. Elle représente l'une des 20 communes de la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac. Elle se situe dans un environnement de montagne, culminant à près de 1 417 mètres d'altitude. Sa superficie est de plus de 22 km². Le montant des primes énergie est défini en fonction du climat du logement rénové. Ici, la zone est H2, c’est-à-dire la zone intermédiaire avec un climat doux et des besoins énergétiques moyens (comparé au climat continental, défini par des hivers froids et des étés chauds et secs).

Nombre de logements

Dans la commune

123

Logements économes

Dans la communauté de communes

12 %

Passoires énergétiques

Dans la communauté de communes

30 %

Nombre de sociétés RGE

Intervenant sur la commune

134

01

En France pour bénéficier des subventions à la rénovation énergétique, le recours à un artisan ou à une société RGE est obligatoire. Ces professionnels sont formés aux enjeux des rénovations énergétiques et sur les derniers équipements performants (pompes à chaleur, panneaux solaires hybrides, appareils à biomasse individuelle etc.).

Les entreprises certifiées RGE intervenant à Saint-Privat-du-Fau

La commune de Saint-Privat-du-Fau présente deux sociétés spécialisées dans le bâtiment, malheureusement aucune d'elle ne semble certifiée RGE (reconnue garante de l'environnement). Pas d'inquiétude, les aides financières à la rénovation énergétique y sont accessibles ! Nous estimons un nombre de 134 sociétés RGE susceptibles de se déplacer jusqu'à Saint-Privat-du-Fau pour participer à la transition énergétique du territoire.

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation ?

The chart has not been created yet.

02

Les diagnostics énergétiques dans la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac

Comprendre l'efficacité énergétique d'un bâtiment et ses coûts d'usage est relativement aisé en France depuis la mise en place du DPE (diagnostic de performance énergétique) en 2006. Obligatoire en cas de vente, le DPE détermine le caractère économe, moyen ou énergivore d'un logement. Depuis 2021, ce document contient également des scénarios de rénovation énergétique précis à suivre de façon facultative pour améliorer cette notation.

Saint-Privat-du-Fau n'est pas en avance en termes de rénovation énergétique : aucun de ses 123 logements n'a été audité sur sa consommation d'énergie.
A noter ! Les données suivantes concernent la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac et non la commune seule, puisqu'on n'y enregistre pour l'instant aucun DPE à analyser.
A l'échelle de l'intercommunalité, 555 DPE ont d'ores et déjà été effectués. En 2020, 65 DPE y ont été enregistrés. Sur le lot des diagnostics de performance énergétique réalisés dans le groupement de communes, la majorité concerne des maisons, à environ 75 %.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Un logement sur trois peut être considéré comme une passoire énergétique dans la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac. C'est bien plus que la moyenne nationale située à un logement sur six.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

C'est dans les appartements que l'on retrouve la plus forte prépondérance de logements énergivores. Vous habitez sur le territoire de la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac et votre logement a été construit entre 1971 et 1990 ? Attention, il nécessite probablement des travaux de rénovation énergétique ! En effet 89 % des biens ayant été construits sur cette période sont encore énergivores.

Habiter un logement économe en énergie à Saint-Privat-du-Fau ? C'est possible !

Les logements à Saint-Privat-du-Fau

Les 123 logements de Saint-Privat-du-Fau sont quasiment tous des maisons. D'autre part, on dénombre 54 % de résidences principales, c'est-à-dire d'habitations occupées à titre récurrent dans l'année. Ces résidences principales sont globalement anciennes car construites pour 52 % d'entre elles avant 1919.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier dans la communauté de communes des Terres d'Apcher-Margeride-Aubrac

À Saint-Privat-du-Fau, on a recensé la vente de deux biens immobiliers au cours de l'année 2021. Si l'on se positionne à l'échelle de la communauté de communes, on comptabilise la vente de 109 biens en 2021. Regardons quel est le type de biens immobiliers le plus vendu toutes années confondues. Ce sont les terrains avec 56 % des ventes. Ici, le marché immobilier est tendu et notamment pour les maisons. Leur valeur a augmenté de 29 % entre 2019 et 2021 !

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Prix de vente net au m² moyens sur la communauté de communes

40 maisons considérées en 2021

1 307 €/m²

5 appartements considérés en 2021

1 616 €/m²

46 terrains considérés en 2021

15 €/m²

03

Typologie des habitants de Saint-Privat-du-Fau

Saint-Privat-du-Fau est une commune très peu dense. On compte seulement 118 Privatains en 2018 et 5 par km². Les habitants de Saint-Privat-du-Fau ont, pour 38 % d'entre eux, 60 - 74 ans. Les familles sont présentes dans 33 des 67 foyers de la commune. Ce sont les couples sans enfant qui sont les plus nombreux : 73 % des ménages de type famille.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

À Saint-Privat-du-Fau, les retraités constituent la CSP la plus représentée avec 65,1 % des personnes en âge de travailler. Les ouvriers arrivent en deuxième position avec une part de 9,2 %.

The chart has not been created yet.

Entre 2009 et 2018, la commune de Saint-Privat-du-Fau a perdu des habitants : quatorze pour être exact soit - 11 %. La croissance démographique de la commune n'est pas constante. On a en effet observé une légère diminution de sa population sur la période 2014-2018 : - 17 % exactement. Les jeunes sont de moins en moins présents à Saint-Privat-du-Fau. Depuis 2009, la part des moins de 30 ans a tout de même diminué de 34 %. Comme dans beaucoup de territoires français, la part des plus de 60 ans est en augmentation. Ici, cette catégorie a crû de 23 % sur la période concernée. Il est intéressant de savoir que 59 % des ménages de Saint-Privat-du-Fau sont installés depuis plus de dix ans et 3 % d'entre eux ont emménagé il y a moins de deux ans.

Vous souhaitez rendre votre logement plus économe ?

Chiffres clés dans les autres communes
de la Lozère

Travaux de la rénovation
à Saint-Privat-du-Fau

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes de la Lozère ?

Estimez vos travaux