Côtes d'Armor
Côtes d'Armor

La rénovation énergétique dans les Côtes-d'Armor (22) : les chiffres clés heero

Le département des Côtes-d'Armor (22) est situé au nord de la Bretagne entre océan Atlantique et Manche. Son nom vient du breton "côtes du pays de la mer". 348 communes sont identifiées dans le département, le chef-lieu étant Saint-Brieuc, une commune du bord de mer d'un peu moins de 45 000 habitants. Le nord du département est marqué par une façade littorale plutôt sauvage et vallonnée et le sud par le début du Massif armoricain.

Logements économes

13 %

Passoires énergétiques

11 %

Sociétés du bâtiment

9 %

Prime CEE (2015-2019)

Dans le secteur résidentiel

39M €

01

Dans le département des Côtes-d'Armor, des dispositifs d’aide comme la prime CEE incitent à la réalisation de travaux de chauffage, d’isolation ou d’énergies renouvelables.

Le dispositif des CEE dans les Côtes-d'Armor

Le dispositif des CEE (certificats d'économie d'énergie) a été initié dans le but de massifier la rénovation énergétique et donc de moderniser le parc immobilier existant, avec à la clé une empreinte carbone réduite au minimum. En échange de travaux d'efficacité énergétique performants, les acteurs de l'énergie ont l'obligation de vous verser une prime CEE, dont le montant varie en fonction des travaux réalisés. Résidentiel, tertiaire, industrie, réseaux ou transports, tous ces secteurs sont concernés par cette subvention, partout en France. Si on balaie l'ensemble des secteurs concernés par le dispositif des CEE, on constate que le département a été particulièrement performant entre 2015 et 2019 : 85 millions d'euros ont été versés dans le cadre de travaux d'efficacité énergétique, soit l'équivalent de 15,2 Tw.

Le secteur résidentiel représente 46 % des primes CEE du département. Ce sont environ 39 millions d'euros d'aides financières qui ont été versées pour rénover les logements de ce territoire. Le dispositif des certificats d'économie d'énergie a porté ses fruits en 2019 dans le secteur résidentiel, avec près de 20 millions d'euros reversés. D'ailleurs, 60 % des primes CEE ont été attribuées a des ménages dits précaires.

Pour information, la RE 2020 a redéfini les zones climatiques françaises pour, entre autres, mieux déterminer la consommation énergétique d'un logement. Ainsi,
le département des Côtes-d'Armor se situe dans la zone H2 qui correspond à un climat océanique, avec des besoins énergétiques moyens. Cela correspond également à des primes énergie d'un montant "standard", calculées en fonction des besoins énergétiques réels des habitations.

The chart has not been created yet.

Voici les types de travaux ayant accumulés en volume le plus de primes CEE en 2019 dans le secteur résidentiel

Isolation d'un plancher

38 %

Isolation de combles ou de toitures

23 %

Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau

23 %

Localisation des espaces France Rénov

France Rénov' est le nouveau service public de la rénovation énergétique en France, lancé en janvier 2022 par le gouvernement. Son objectif est de faciliter la rénovation énergétique des particuliers comme des professionnels, notamment via l'implémentation d'un réseau de guichets territoriaux. Situés partout en France, ces guichets permettent aux porteurs d'un projet de consulter un conseiller et d'être accompagné durant leur rénovation énergétique. A ce jour dans le département, il existe cinq espaces France Rénov'.

The chart has not been created yet.

02

Dans le département des Côtes-d'Armor, sociétés et artisans RGE vous accompagnent pour réaliser des travaux d’efficacité énergétique. A la clé, plus d’économies d’énergie et un confort thermique décuplé.

Les entreprises certifiées RGE dans les Côtes-d'Armor

Un nombre de 9 606 sociétés dans le bâtiment sont domiciliées dans les Côtes-d'Armor. Pour pouvoir bénéficier des aides financières dans le cadre d'une rénovation énergétique, il faudra contacter une des 852 entreprises disposant du label RGE (i.e. reconnu garant de l'environnement). De plus, vous avez la chance de pouvoir compter sur 246 sociétés RGE considérées comme polyvalentes. Ces entreprises sont généralistes et pourront intervenir sur différents types de travaux (isolation, chauffage, énergies renouvelables, etc.).

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

03

Les logements dans les Côtes-d'Armor

Les 369 601 logements du département des Côtes-d'Armor sont en grande majorité des maisons (82 %). En France, les résidences secondaires, utilisées de manière temporaire, contrairement aux résidences principales, représentent un peu moins de 10 % des logements. Ici, on compte 16 % des logements concernés. A savoir, les travaux de rénovation énergétique dans les résidences secondaires donnent également le droit à des aides financières ! La période de construction prédominante en dit long sur l'état des biens du parc immobilier. Ici, 28 % des logements (maisons, appartements) sont sortis de terre entre 1971 et 1990.

Evolution du nombre de maisons et d'appartements entre 2012 et 2018

The chart has not been created yet.

Maisons

+10,2 %
Entre 2012 et 2018

Appartements

+7,3 %
Entre 2012 et 2018

Les diagnostics énergétiques dans les Côtes-d'Armor

Les diagnostics de performance énergétique (DPE) ont déjà été réalisés sur l'équivalent de 18 % du parc des logements. Cela représente 66 776 DPE enregistrés entre 2006 et juillet 2021. 7 681 DPE ont été réalisés en 2020. Les DPE peuvent être de type vente, location ou neuf selon leur usage. Notons que ceux de type vente sont les plus fréquents : 69 % des DPE du département. On retrouve principalement des diagnostics réalisés sur des maisons, dans des proportions similaires à celles du parc immobilier des Côtes-d'Armor.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le nombre de passoires énergétiques de ce département est proche de la moyenne française. En effet, il correspond à 11,1 % des logements. La loi Transition Climat prévoit de retirer à la location une partie du parc immobilier français s'il ne garantit pas un minimum d'efficacité énergétique. Dans ce département, le pourcentage de biens retirés en 2032 se situerait autour de 36,7 % du parc immobilier actuel. Cette loi sera progressive, avec 2,5 % des logements actuels, dont l'étiquette énergie est égale à G, qui ne seront plus louable dès 2025. La commune de Guerlédan compte, en proportion, de nombreux logements considérés comme des passoires énergétiques. En effet, 23,9 % des 436 DPE recensés ont une étiquette énergie égale à F ou G. A contrario, on peut compter sur d'autres communes du département comme celle de Beaussais-sur-Mer pour équilibrer ce ratio. Cette dernière affiche un bilan plus positif de l'état de son parc immobilier avec seulement 5,5 % de passoires énergétiques.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier dans les Côtes-d'Armor

Au cours de l'année 2021, on a enregistré 12 682 transactions liées à la vente de biens immobiliers (maison, appartement ou terrain). Les logements individuels de type maison se sont le plus vendus sur ce territoire. Ils représentent 52 % des transactions. Le marché immobilier est dynamique dans les Côtes-d'Armor. Par exemple, le prix de vente moyen au m² des maisons a connu une hausse de 25,3 % entre 2014 et 2021.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

En 2021, les prix de vente au m² étaient :

Maisons

1 806 €/m²
Soit +18,5 % entre 2019 et 2021

Appartements

1 938 €/m²
Soit +13,1 % entre 2019 et 2021

Terrains

51 €/m²
Soit +32,7 % entre 2019 et 2021

04

Nombre d'habitants dans les Côtes-d'Armor

Le nombre d'habitants des Côtes-d'Armor en 2018 est de 599 584. Ramenée à la surface du département, cela correspond à une densité de 86 hab/km². Les communes de petite taille (1 000 - 10 000 habitants) comptent la plus grande part de population, 64 % exactement. Aucune grande ville de plus de 50 000 habitants n'est présente sur le territoire. Parmi les quatre communes présentées ci-dessous, c'est celle de Guingamp qui compte la plus grande part de jeunes (moins de 30 ans). Les plus de 60 ans représentent presque 30 % de la population française. Ils sont cependant surreprésentés dans la ville de Dinan avec 37 % de sa population.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Les personnes actives sont à 10 % des cadres et professions intellectuelles supérieures. Notons également que ce sont, comme dans la plupart des départements, les retraités qui sont les plus nombreux (40 %). Dans les Côtes-d'Armor, le salaire net mensuel moyen est de 2 030 €. Ce chiffre, issu des données de 2019, peut paraître élevé car il est influencé par les salaires des cadres. Notons que le taux de chômage y est de 7 % (donnée sur l'année 2020), une valeur inférieure à celle nationale.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Entre 2009 et 2022, la population dans les Côtes-d'Armor a augmenté de 7 % soit de 36 726 habitants. De plus, une part importante de la population (53 % des ménages) est considérée comme sédentaire car n'ayant pas déménagé depuis plus de 10 ans.

Chiffres clés dans les communes
dans les Côtes-d'Armor

Chiffres clés dans les autres départements
de la Bretagne

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes des Côtes-d'Armor ?

Estimez vos travaux