Finistère
Finistère

La rénovation énergétique dans le Finistère (29) : les chiffres clés heero

Le Finistère (29) est le département le plus à l'ouest de la France et de la région Bretagne, il fait face à l'océan Atlantique. Sa préfecture n'est pas sa commune la plus peuplée : il s'agit de la ville de Quimper, Brest n'étant qu'une de ses sous-préfectures. 277 communes font partie de ce département breton et plus de la moitié d'entre elles sont sur le littoral. Les côtes finistériennes sont très escarpées et modèlent le paysage, on peut noter la présence d'un relief moyen, avec les monts d'Arrée au nord-est du département.

Logements économes

17 %

Passoires énergétiques

13 %

Sociétés du bâtiment

7 %

Prime CEE (2015-2019)

Dans le secteur résidentiel

75M €

01

La prime énergie est l’un des dispositifs indemnisant les travaux d’économie d’énergie dans le secteur du bâtiment.

Le dispositif des CEE dans le Finistère

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE) s'intègre depuis 2005 dans la stratégie de transition énergétique du gouvernement. L'objectif est de massifier la rénovation énergétique tous types de bâtiments confondus (maison, appartement, bureaux, commerces, entreprises, industries etc.) en indemnisant une partie des travaux réalisés. La prime CEE est ainsi versée depuis plus de 15 ans aux Français éligibles qui en font la demande. Le département du Finistère (29) a délivré entre 2015 et 2019 près de 168 millions d'euros de primes CEE ! Cela représente un volume non négligeable de 29,9 Tw, tous secteurs confondus (résidentiel, industrie, tertiaire etc.).

Parmi les secteurs concernés par les CEE,
le résidentiel compte pour 44 % des volumes délivrés. Cela ne représente pas moins de 75 millions d'euros versés directement aux particuliers et copropriétés ayant engagé des travaux d'efficacité énergétique dans le département. Le dispositif des certificats d'économie d'énergie a porté ses fruits en 2019 dans le secteur résidentiel, avec près de 31 millions d'euros reversés. Le département a d'ores et déjà versé 65 % de l'ensemble des primes CEE à des ménages précaires, lesquels ont donc pu mieux indemniser et valoriser leurs travaux de rénovation.

Pour information, la RE 2020 a redéfini les zones climatiques françaises pour, entre autres, mieux déterminer la consommation énergétique d'un logement. Ainsi,
le département du Finistère se situe dans la zone H2 qui correspond à un climat océanique, avec des besoins énergétiques moyens. Cela correspond également à des primes énergie d'un montant "standard", calculées en fonction des besoins énergétiques réels des habitations.

The chart has not been created yet.

Voici les types de travaux ayant accumulés en volume le plus de primes CEE en 2019 dans le secteur résidentiel

Isolation d'un plancher

38 %

Isolation de combles ou de toitures

19 %

Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau

19 %

Localisation des espaces France Rénov

France Rénov’ est le nouveau service public de la rénovation de l'habitat, porté par l'Etat avec les collectivités locales. Dans le département du Finistère, cinq espaces France Rénov’ sont disponibles. Vous pouvez y profiter gratuitement de conseils personnalisés pour mener à bien votre projet de rénovation énergétique.

The chart has not been created yet.

02

Rénover une passoire thermique ou un logement énergivore est fortement recommandé. Cela est rendu possible grâce aux sociétés RGE du département du Finistère.

Les entreprises certifiées RGE dans le Finistère

Le département du Finistère peut compter sur un large écosystème de 13 525 entreprises du bâtiment, accompagnant les propriétaires dans leurs travaux d'efficacité énergétique. Parmi elles, 959 sont certifiées RGE, c'est-à-dire reconnues par l'Etat pour leur savoir-faire en matière de rénovation énergétique. Dans le cadre de votre chantier de rénovation, faire appel à une entreprise polyvalente (c'est-à-dire possédant plusieurs corps de métiers, au moins 4) vous sera forcément profitable. Dans le département, 268 sociétés sont concernées.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

03

Les logements dans le Finistère

Dans le Finistère, 73 % des 545 808 logements sont des maisons. Cela s'explique par l'environnement principalement rural de ce territoire. En France, les résidences secondaires, utilisées de manière temporaire, contrairement aux résidences principales, représentent un peu moins de 10 % des logements. Ici, on compte 14 % des logements concernés. A savoir, les travaux de rénovation énergétique dans les résidences secondaires donnent également le droit à des aides financières ! La période de construction prédominante en dit long sur l'état des biens du parc immobilier. Ici, 32 % des logements (maisons, appartements) sont sortis de terre entre 1971 et 1990.

Evolution du nombre de maisons et d'appartements entre 2012 et 2018

The chart has not been created yet.

Maisons

+6,3 %
Entre 2012 et 2018

Appartements

+5,8 %
Entre 2012 et 2018

Les diagnostics énergétiques dans le Finistère

Connaître les performances énergétiques des bâtiments est essentiel pour envisager un plan de rénovation énergétique. Dans le 29, ce sont déjà 116 442 diagnostics de performance énergétique (DPE) qui ont été réalisés, soit 21 % des logements (avant juillet 2021). 16 327, c'était le nombre de DPE réalisés en 2020 dans le département. Notons qu'un DPE ne peut être réalisé que par l'un des 8 000 professionnels certifiés en France. Les DPE de type vente, obligatoires lors d'une vente immobilière, sont les plus répandus et représentent 71 % des DPE dans le département. Les DPE réalisés paraissent bien représentatifs du parc immobilier. Ils sont en effet réalisés en proportions cohérentes sur des maisons.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

En France, les départements comptent en moyenne 14 % de passoires énergétiques. Ici, ce chiffre est de 12,5 % soit un logement sur huit. La loi Transition Climat prévoit de retirer à la location une partie du parc immobilier français s'il ne garantit pas un minimum d'efficacité énergétique. Dans ce département, le pourcentage de biens retirés en 2032 se situerait autour de 38,7 % du parc immobilier actuel. Cette loi sera progressive, avec 2,9 % des logements actuels, dont l'étiquette énergie est égale à G, qui ne seront plus louable dès 2025. Comment se positionnent les communes du département en matière de rénovation énergétique ? On peut par exemple citer celle de Plounéour-Brignogan-plages, peu en avance, qui ne compte pas moins de 25,9 % de passoires. Observons à présent la commune de Mellac. Ici, seulement 3,4 % des habitations sont des passoires énergétiques.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier dans le Finistère

Un nombre de 7 496 ventes immobilières (terrain, appartement ou maison) a été estimé sur l'année 2021. A savoir qu'une vente peut concerner deux biens, par exemple dans le cas où une maison est vendue simultanément à son terrain. Les logements individuels de type maison se sont le plus vendus sur ce territoire. Ils représentent 49 % des transactions. C'est sans suprise que l'on observe une augmentation des prix immobiliers. D'ailleurs, la hausse du prix de vente des appartements (moyenne au m²) s'élève à + 35,3 % entre 2014 et 2021 !

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

En 2021, les prix de vente au m² étaient :

Maisons

1 935 €/m²
Soit -35,5 % entre 2019 et 2021

Appartements

1 889 €/m²
Soit +24,5 % entre 2019 et 2021

Terrains

59 €/m²
Soit +2,4 % entre 2019 et 2021

04

Nombre d'habitants dans le Finistère

Dans le Finistère, la densité de population est d'environ 135 habitants par km². On a en effet comptabilisé 911 735 personnes domiciliées sur ce territoire lors du dernier recensement, en 2018. La population est principalement présente dans les communes accueillant entre 1 000 et 10 000 habitants. En effet, ces petites municipalités regroupent environ 57 % des habitants. Brest et Quimper ont toutes les deux une population assez importante, de plus de 50 000 habitants. Qu'en est-il de l'âge de la population dans ces cinq villes ? Les 15 - 29 ans sont fortement présents dans la commune de Brest et représentent plus d'un quart de sa population ! A titre comparatif, ils comptent pour un peu plus de 35 % de la population totale française. Celle de Morlaix compte, quant à elle, 31 % de personnes de plus de 60 ans.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

La population active au sens du Bureau international du travail (BIT) correspond à la part de population âgée de 15 à 64 ans, susceptible de travailler. Celle-ci ne doit pas être confondue avec le taux d'activité, qui représente la part de population avec une activité professionnelle. Dans le 29, 30 % de la population dîte active sont des retraités. Ils sont directement suivis par les employés à 20 %. Le salaire net mensuel est en moyenne de 2 080 € dans ce département, toutes catégories socio-professionnelles confondues. Notons que le taux de chômage y est de 6,9 % (donnée sur l'année 2020), une valeur inférieure à celle nationale.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

La croissance démographique nationale est portée, entre autres, par le département du Finistère. Par rapport à 2009, 35 432 personnes supplémentaires ont été à ce jour comptabilisées. En pourcentage, cela équivaut à une augmentation de 4 %. De plus, une part importante de la population (52 % des ménages) est considérée comme sédentaire car n'ayant pas déménagé depuis plus de 10 ans.

Chiffres clés dans les communes
dans le Finistère

Chiffres clés dans les autres départements
de la Bretagne

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes du Finistère ?

Estimez vos travaux