Morbihan
Morbihan

La rénovation énergétique dans le Morbihan (56) : les chiffres clés heero

Situé en région Bretagne, le Morbihan (56) doit son nom au Golfe du Morbihan au sud du département. 250 communes le composent, Vannes étant sa préfecture. Cerné par l'océan Atlantique au sud et par le Massif armoricain au nord, c'est un département tout en contrastes paysagers, et aussi le moins agricole et le plus boisé de Bretagne.

Logements économes

22 %

Passoires énergétiques

9 %

Sociétés du bâtiment

7 %

Prime CEE (2015-2019)

Dans le secteur résidentiel

45M €

01

Dans le département du Morbihan, des dispositifs d’aide comme la prime CEE incitent à la réalisation de travaux de chauffage, d’isolation ou d’énergies renouvelables.

Le dispositif des CEE dans le Morbihan

La prime CEE (i.e. certificats d'économie d'énergie) est une subvention mise en place par l'Etat et versée par les acteurs de l'énergie en France. Elle indemnise les chantiers de rénovation énergétique efficaces dans les secteurs du résidentiel (maisons et appartements), du tertiaire (bureaux, commerces etc.), des transports, de l'industrie et même des réseaux ! Isolation, chauffage, éclairage, ventilation, ou raccordements, un très large panel de travaux est indemnisable quel que soit votre contexte. Le département du Morbihan (56) a délivré entre 2015 et 2019 près de 121 millions d'euros de primes CEE ! Cela représente un volume non négligeable de 21,7 Tw, tous secteurs confondus (résidentiel, industrie, tertiaire etc.).

Le secteur résidentiel représente 37 % des primes CEE du département. Ce sont environ 45 millions d'euros d'aides financières qui ont été versées pour rénover les logements de ce territoire. Sur une année (2019), 25 millions d'euros ont été reversés aux particuliers, copropriétés ou encore bailleurs sociaux ayant fait appel au dispositif des CEE. Les primes CEE versées dans le cadre de travaux de rénovation énergétique ont permis d'indemniser financièrement 57 % de ménages précaires dans le résidentiel.

Pour information, la RE 2020 a redéfini les zones climatiques françaises pour, entre autres, mieux déterminer la consommation énergétique d'un logement. Ainsi,
le département du Morbihan se situe dans la zone H2 qui correspond à un climat océanique, avec des besoins énergétiques moyens. Cela correspond également à des primes énergie d'un montant "standard", calculées en fonction des besoins énergétiques réels des habitations.

The chart has not been created yet.

Voici les types de travaux ayant accumulés en volume le plus de primes CEE en 2019 dans le secteur résidentiel

Isolation d'un plancher

41 %

Isolation de combles ou de toitures

21 %

Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau

20 %

Localisation des espaces France Rénov

France Rénov’ est le nouveau service public de la rénovation de l'habitat, porté par l'Etat avec les collectivités locales. Dans le département du Morbihan, neuf espaces France Rénov’ sont disponibles. Vous pouvez y profiter gratuitement de conseils personnalisés pour mener à bien votre projet de rénovation énergétique.

The chart has not been created yet.

02

Isolation, couverture, charpente, menuiserie, plomberie ou chauffage, les sociétés RGE du Morbihan couvrent tous les travaux de rénovation liés aux maisons ou aux appartements.

Les entreprises certifiées RGE dans le Morbihan

Le département du Morbihan peut compter sur un large écosystème de 13 517 entreprises du bâtiment, accompagnant les propriétaires dans leurs travaux d'efficacité énergétique. Parmi elles, 912 sont certifiées RGE, c'est-à-dire reconnues par l'Etat pour leur savoir-faire en matière de rénovation énergétique. Dans le domaine du bâtiment, il est courant qu'une entreprise puisse exécuter plusieurs types de travaux énergétiques différents (au moins 4) et soit ainsi qualifiée de polyvalente. Dans ce département, 212 entreprises de ce type sont labellisées RGE.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

03

Les logements dans le Morbihan

74 %, c'est la part de maisons dans le département du Morbihan. Ces biens sont présents en majorité, loin devant les appartements. Au total, 468 872 logements y sont comptabilisés. Il compte un nombre assez important de résidences secondaires : 18 % des logements sont en effet utilisés de manière temporaire. 75 % des logements sont des résidences principales, la part nationale étant de 82 %. C'est entre 1971 et 1990 qu'ont été construits le plus de logements dans le Morbihan. 30 % d'entre eux sont sortis de terre à ce moment.

Evolution du nombre de maisons et d'appartements entre 2012 et 2018

The chart has not been created yet.

Maisons

+8,1 %
Entre 2012 et 2018

Appartements

+8,1 %
Entre 2012 et 2018

Les diagnostics énergétiques dans le Morbihan

La rénovation énergétique des bâtiments passe avant tout par l'analyse de leurs besoins énergétiques, calculés grâce au DPE (diagnostic de performance énergétique). Environ 20 % des habitations dans le Morbihan ont été auditées avant juillet 2021, soit 93 938 DPE ! Sur l'année 2020, la consommation énergétique de 12 438 logements a été étudiée. Le DPE, valable 10 ans à partir de juillet 2021, est obligatoire notamment lors de la vente ou location d'un logement. Dans le 56, ceux concernant la vente d'un bien représentent 67 %. De plus, la majorité des DPE sont réalisés sur des maisons, ce à 63 %.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le nombre de passoires énergétiques de ce département est proche de la moyenne française. En effet, il correspond à 9,1 % des logements. Dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique, certains logements énergivores ne pourront plus être légalement mis en location à partir de 2025. Cela concerne les logements avec une étiquette énergie égale à G, qui sont représentés à 1,8 % dans le Morbihan. En 2032, ce sont 31,7 % des logements en l'état actuel qui ne seront plus louables. La carte ci-dessus compare la part de logements à rénover en prioriété dans chacune des communes du Morbihan. Par exemple, un taux de 21,9 % de passoires est atteint dans la commune du Faouët. Toutefois, certains territoires détiennent un parc immobilier beaucoup moins énergivore. C'est le cas de Saint-Avé, affichant uniquement 1,9 % de passoires.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier dans le Morbihan

Ce sont plus de 11 600 ventes immobilières qui ont eu lieu dans le département 56 au cours de l'année 2021. Ces ventes concernent à la fois des maisons, appartements ou terrains. Les logements individuels de type maison se sont le plus vendus sur ce territoire. Ils représentent 48 % des transactions. C'est sans suprise que l'on observe une augmentation des prix immobiliers. D'ailleurs, la hausse du prix de vente des appartements (moyenne au m²) s'élève à + 28,4 % entre 2014 et 2021 !

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

En 2021, les prix de vente au m² étaient :

Maisons

2 371 €/m²
Soit +14,4 % entre 2019 et 2021

Appartements

2 866 €/m²
Soit +15,1 % entre 2019 et 2021

Terrains

81 €/m²
Soit -3,4 % entre 2019 et 2021

04

Nombre d'habitants dans le Morbihan

Dans le Morbihan, la densité de population est d'environ 110 habitants par km². On a en effet comptabilisé 754 867 personnes domiciliées sur ce territoire lors du dernier recensement, en 2018. Les petites communes du département (1 000 à 10 000 hab) sont nombreuses et regroupent 65 % de la population. Lorient et Vannes ont toutes les deux une population assez importante, de plus de 50 000 habitants. Comment se répartit la population dans les grandes villes du département ? Il se trouve que les jeunes (moins de 30 ans) sont plus présents dans la ville de Pontivy. Celle d'Auray compte, quant à elle, 32 % de personnes de plus de 60 ans.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Si l'on ne prend pas en compte les retraités du département, c'est la CSP des cadres et professions intellectuelles supérieures qui est la plus présente. Elle compte pour 10 % des 15-64 ans. En moyenne, un habitant du Morbihan touche un salaire net mensuel de 2 070 € environ (2019). Ce département a une bonne dynamique d'emploi. Le taux de chômage global y est de 6,9 % (2020) contre 8 % au niveau national.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le territoire du Morbihan est en croissance démographique. Son évolution se porte à +9 % depuis 2009. Cette croissance est notamment dûe à l'accroissement naturel mais également au solde migratoire. De plus, une part importante de la population (50 % des ménages) est considérée comme sédentaire car n'ayant pas déménagé depuis plus de 10 ans.

Chiffres clés dans les communes
dans le Morbihan

Chiffres clés dans les autres départements
de la Bretagne

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes du Morbihan ?

Estimez vos travaux