Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

VMC qui goutte, que faire ?

5 min de lecture

Votre VMC double flux ou simple flux goutte au niveau des bouches d’aération ? Au-delà de l’aspect désagréable de cette fuite, cela peut avoir de réelles conséquences sur la qualité de l’air du logement, sur la pérennité de l’installation et provoquer quelques dégâts encore plus dérangeants sur le système.

Pour réparer une VMC qui goutte, trois solutions existent :

  • Accentuer les pentes dans le parcours effectué par les gaines.

  • Isoler les gaines existantes.

  • Remplacer les tuyaux actuels par des gaines isolées.

Zoom sur ces trois solutions qui éviteront que le système de ventilation mécanique contrôlée ne laisse échapper des gouttes d’eau.

Quel test réaliser pour établir un diagnostic quand la VMC goutte ?

Vous retrouvez de l’eau près des bouches d’aération de votre VMC mais vous souhaitez vous assurer de sa provenance avant toute action ? Rien de plus simple. Il suffit de placer une feuille de papier souple (type feuille d’essuie-tout) sous l’une des bouches d’extraction. Si cette dernière n’est pas aspirée et ne reste pas collée à la bouche, alors de l’eau est certainement présente dans vos gaines, ce qui crée l’écoulement et empêche la VMC de fonctionner correctement.

Pourquoi ma VMC coule-t-elle ?

L'écoulement de l’eau par les bouches d’extraction de la VMC est provoquée par l’accumulation d’eau au sein même des tuyaux. Ce phénomène peut avoir différentes raisons :

  • Dans la plupart des cas, il s’agit d’air chaud qui rencontre de l’air froid à l’intérieur des gaines. Lors du contact, une condensation se forme au sein du conduit.

  • Un manque d’entretien des équipements. Le moteur fonctionne moins bien, l’air circule également moins bien et donc l’eau s’accumule.

  • Un arrêt total du fonctionnement de la VMC pendant une période. Ainsi l’air issu de l’intérieur de la maison circule (même doucement) au sein des tuyaux, ce qui crée de la condensation, surtout en hiver.

Pourquoi une VMC qui goutte est un problème sérieux ?

Installer un système de ventilation performant est obligatoire afin de conserver un air sain dans son logement. Il sert notamment à évacuer la vapeur produite par les occupants. Or, si les gaines sont remplies d’eau, la circulation de l’air n’est pas assurée, ce qui peut provoquer des problèmes de santé pour les habitants ainsi que l’apparition de moisissures sur les murs et les meubles. De même, plus l’eau s’accumule au sein des gaines, plus le système s’abîme. Elles devront être remplacées si une action n’est pas menée rapidement.

Plus l’eau s’accumule au sein des gaines de la VMC, plus le système s’abîme et empêche de conserver un air sain dans le logement.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Comment éviter que de l’eau coule de sa VMC ?

Laisser sa VMC fonctionner en continu

Afin d’éviter que de l’air chaud ne s’infiltre dans le système de ventilation qui n’est pas en marche et crée ainsi de la condensation, il est important de laisser sa VMC en fonctionnement sans interruption. C’est le premier réflexe à appliquer.

Opter pour des gaines lisses

Lors du choix des gaines, préférez les modèles les plus lisses qui soit. Elles doivent être les moins coudées et les plus rondes possibles afin de fluidifier le passage de l’air et éviter à tout prix la condensation.

Accentuer les pentes dans le parcours des gaines

Faciliter l’écoulement de l’eau en relevant les gaines durant leur parcours grâce à de la ficelle ou en les faisant passer par-dessus la charpente, par exemple, dans les combles est une solution efficace. Par contre, cela nécessite un raccordement avec un point d’évacuation des eaux usées.

Isoler les gaines de la VMC

Souvent, de la condensation se forme car l’air à l’extérieur de la gaine est trop frais par rapport à celui qui circule à l’intérieur. C’est souvent le cas lorsque les tuyaux passent dans des pièces présentant une mauvaise isolation comme la cave ou les combles. La solution consiste donc à isoler les gaines en maintenant la température à l’intérieur des tuyaux. De l’isolant peut être placé autour des gaines. Il existe aussi des housses isolantes adaptées.

Installer des gaines isolantes

Solution plus radicale mais très efficace : remplacer les gaines existantes par des tuyaux déjà isolés. De cette manière, peu importe les lieux où passent les gaines, l’isolation est assurée et il y a moins de risques d’apparition de condensation.