Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle gaine pour VMC double flux ?

5 min de lecture

En rénovation ou en construction, il est important de bien choisir les gaines lors de la mise en place de votre ventilation mécanique contrôlée. Elles joueront considérablement sur les performances de votre ventilation double flux. Alors : quelle gaine pour VMC double flux ? Nous, on vous recommande de choisir une gaine rigide et lisse. En plus de limiter les déperditions de chaleur, elles permettent d’éviter la formation de coudes dans le réseau. Tour d’horizon des différentes gaines pour VMC double flux qui vous sont proposées.

Comment bien choisir le diamètre de sa gaine pour VMC double flux ?

Le réseau de votre VMC double flux est l’élément le plus important de votre installation. Sans lui, impossible de faire fonctionner votre ventilation. En effet, dans ce type d’installation, les gaines ont pour rôle de relier les bouches d’aspirations au groupe d’extraction, puis le groupe d’extraction aux bouches d’insufflation. Sans elles, l’air ne peut circuler dans le cas d’une VMC double flux. C’est pourquoi la bonne conception du réseau est un indispensable. Alors, comment bien choisir le diamètre de sa gaine pour VMC double flux ?

Les gaines les plus souvent utilisées sont celles de 80, 125 et 150 mm. À savoir que le diamètre des gaines doit être le même que celui des bouches et des raccordements. Il est également déterminé en fonction de chaque pièce et de la nature du besoin. Néanmoins, des estimations existent pour les pièces les plus humides :

  • Pour les toilettes et la salle de bains, on installe en règle générale des gaines de 80 mm.

  • Pour la cuisine en revanche, on a tendance à plutôt utiliser des gaines de 125 mm.

Cela s’explique par le fait que dans la cuisine, il n’y a pas que l’humidité à évacuer, mais aussi les odeurs de cuisson. N’oublions pas que ces mesures sont seulement là pour vous guider.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Gaine classique, semi-rigide ou rigide et lisse : quelle gaine pour VMC double flux ?

La circulation des gaines se fait sur le plancher des combles perdus, en faux plafond ou dans un conduit technique vertical. Ces différents éléments sont difficiles, voire impossibles d’accès dans certains cas, c’est pourquoi il est judicieux de concevoir le réseau de gaines de manière à ce qu’il ait une longue durée de vie. Pour cela, le choix de la gaine pour VMC double flux doit être minutieux.

Il existe en réalité 3 types de gaines :

  • Les gaines classiques ou isolées sont composées de laine de verre. Elles s’adaptent parfaitement pour un réseau VMC double flux puisque leur pouvoir isolant s’avère essentiel dans la gestion de la chaleur produite par ce type de VMC. Il est possible d’installer un réseau de gaines classiques en rénovation : sa consistance en PVC garantit la durabilité de l’installation.

  • Les gaines semi-rigides combinent plusieurs avantages : leur résistance limite le risque de déchirement ou d’écrasement, leur flexibilité répond à de nombreuses configurations de maison, et leur liaison par emboîtement facilite leur installation. D’un diamètre allant de 80 mm à 400 mm, les conduits semi-rigides peuvent être adoptés pour une VMC double flux.

  • Enfin, les gaines rigides et lisses. Ces dernières sont préférables pour les VMC double flux, notamment si votre réseau est assez long. En effet, elles permettront de prévenir la formation de coude ou de nœud. En ce sens, elles évitent les déperditions de chaleur et maximisent les performances de votre VMC double flux.

Enfin, sachez que pour les espaces les plus difficiles, il existe des modèles de gaine pour VMC double flux ovales. Avec cette installation, un modèle de 40 x 100 mm correspond à une gaine classique de 80 mm.