Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

La VMC est-elle obligatoire ?

4 min de lecture

La ventilation mécanique contrôlée n’est pas obligatoire mais fortement conseillée. La loi impose à tout logement d’avoir un dispositif d’aération mais vous avez le choix entre une VMC ou un système de ventilation naturelle (ouverture des fenêtres, grilles d’aération, etc.) afin de garantir une qualité d’air à l’intérieur des habitations. Cependant, la VMC a ses limites car elle ne permet pas une aération continue.

La VMC est-elle obligatoire ou recommandée ?

Un décret de 1955 souligne l’importance de l’aération par pièce d’un logement. Cette dernière peut se faire grâce à une VMC ou par le biais d’une ventilation naturelle (ouverture régulière des fenêtres, grilles d’aération au-dessus des fenêtres). Cependant, cette dernière ne permet pas le renouvellement de l’air en permanence. De plus, elle a pour conséquence d’importantes déperditions de chaleur lors de la période hivernale.

En 1982, un décret rend obligatoire l’aération continue et générale. La ventilation mécanique contrôlée s’impose donc comme le système le plus performant. Ainsi, même si les textes ne rendent pas la VMC officiellement obligatoire, elle reste néanmoins le moyen de ventilation le plus simple et le plus recommandé.

Pourquoi faut-il ventiler son logement ?

Les isolations thermiques sont aujourd’hui de plus en plus performantes et il devient compliqué de renouveler l’air intérieur de nos logements. Il est donc indispensable de remplacer cet air ambiant afin qu’il reste sain. En effet, il est bon de savoir qu’il est cinq à six fois plus pollué que l’air extérieur.

Les causes de pollution ou de dégradation de l’air sont nombreuses dans nos maisons

  • Notre respiration qui dégage du CO2 et de l’humidité ;

  • Les produits ménagers chimiques, qui contiennent des solvants ou des détergents ;

  • Les appareils de chauffage à combustion ;

  • Les peintures, vernis et solvants des meubles ou éléments de décoration ;

  • L’eau utilisée dans les foyers : douche, vaisselle, ménage, etc.

Ainsi, l’air ambiant se remplit d’humidité et d’éléments mauvais pour la santé. Faire circuler l’air de votre habitation devient donc indispensable afin que votre intérieur vous garantisse confort et bien-être.

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée n’est pas obligatoire mais reste néanmoins la meilleure solution pour l’aération de votre maison.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

VMC : les normes obligatoires

La VMC n’est pas obligatoire dans une habitation mais vous devez respecter des normes au moment de son installation.

Vous pouvez consulter les détails de ces règles dans la DTU 68-3 ou norme VMC :

  • Le modèle de VMC doit être adapté à la disposition et à la surface de votre habitation. Par exemple, dans des régions plus froides comme les zones de montagne ou dans les zones plus humides telles que le Pays basque, des VMC plus efficaces sont exigées ;

  • Un seuil minimum d’extraction d’air durant la période hivernale est imposé. La VMC n’est pas obligatoire mais fortement recommandée car en ce qui concerne ce point, le ventilation naturelle permet rarement d’atteindre ce débit ;

  • La RT 2020 contraint les logements neufs à produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. L’installation d’un bon modèle de VMC s’impose donc ;

  • Un audit doit être réalisé par un professionnel pour évaluer la qualité de l’air intérieur selon votre isolation. Ce diagnostic préalable permet de choisir le modèle de VMC adapté à votre habitation.