Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quel débit pour une VMC double flux ?

6 min de lecture

La ventilation mécanique contrôlée double flux est le système de ventilation le plus utilisé pour les maisons neuves, étanches à l’air ou encore celles qui respectent la RT2020. La ventilation est ainsi réglée sur le débit d’évacuation d’air minimum, fixé par l’arrêté du 24 mars 1982. Qu’en est-il alors ? Quel débit pour une VMC double flux ? Il existe une règle simple : comptez 15 m³ par heure, par personne et par pièce. Pour un logement 4 pièces accueillant 4 personnes, cela se traduit par un débit d’air extrait de 120 m³/h et un débit d’air insufflé de 120 m³/h. Explications.

Quel débit d’air insufflé pour une VMC double flux ?

Le débit en France est fixé par un arrêté datant du 24 mars 1982. Le débit d’extraction est volumique. Cela signifie qu’il dépend de la typologie et du nombre de pièces d’eau, ainsi que du nombre de pièces de vie dans un logement. On en retient alors 2 règles :

  • 0,6 vol par heure et par pièce de vie

  • 15 m³ par heure, par personne et par pièce

Ainsi, le débit d’air insufflé se calcule en fonction du nombre de pièces et du nombre de personnes les occupant.

À titre d’exemple, voilà le débit d’air insufflé pour un logement 4 pièces accueillant 2 adultes et 2 enfants :

  • Séjour : 4 personnes x 15 m³/h = 60 m³/h

  • Chambre parentale : 2 personnes x 15 m³/h = 30 m³/h

  • Chambre 1 : 1 enfant x 15 m³/h = 15 m³/h

  • Chambre 2 : 1 enfant x 15 m³/h = 15 m³/h

Soit un débit d’air insufflé total de 120 m³/h pour un logement 4 pièces, accueillant une famille de 2 adultes et 2 enfants. Pour ce qui est des débits d’air extrait, soit la cuisine, les w.c., ou encore la salle de bains, un tableau des valeurs est également consultable. Nous l’avons retranscrit ci-dessous.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

VMC double flux : valeur des débits extraits par type de logement

La VMC doit pouvoir atteindre une valeur maximum de débits extraits exprimés en m³/h (mètre cube par heure). Ces données sont fixées selon le nombre de pièces que compte un logement, à savoir.

Il s’agit bien évidemment de valeurs minimales. Le débit réel à prévoir se calcule à l’appréciation de la composition de votre foyer. Le principe est aussi valable pour ce qui est considéré « pièce de service ». La buanderie est un exemple de ce problème. Souvent, elle comporte un point d’eau pour faire fonctionner une machine à laver. En revanche, elle n’est pas toujours utilisée comme telle. C’est là que la règle de 0.6 vol par heure et par pièce de vie est utile pour assurer le minimum de renouvellement de l’air.

L’estimation du débit par un professionnel

Le tableau précédemment présenté représente une base, pour savoir quels sont les minimums de débit à atteindre, après l'installation d'une VMC.

Il n'en reste pas moins que votre besoin de ventilation peut dépendre de facteurs comme :

  • L'isolation du logement face à l'humidité

  • L'humidité générale constatée dans la région dans laquelle vous habitez

  • Vos habitudes de vie

Lorsqu'un professionnel de l'installation des VMC intervient, il vous propose un bilan thermique, ainsi qu'une véritable analyse de votre situation. Il est ensuite en mesure de vous proposer un système optimisant les flux d'air pour assurer une ventilation optimale de l'habitation. L’appel à un expert est donc incontournable, pour vous assurer d'avoir le bon débit. Une personne habitant dans une région humide aura forcément besoin d'une aération plus puissante que dans une région sèche. Un barème universel n’est donc pas forcément toujours pertinent.

Une personne habitant dans une région humide aura forcément besoin d'une aération plus puissante que dans une région sèche.