Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle VMR choisir ?

5 min de lecture

La VMR est un système facile à poser, puisque chaque aération est indépendante et ne fonctionne pas en réseau, comme avec une VMC. Il existe plusieurs types de VMR, qu'elles fonctionnent par extraction, insufflation, double flux ou qu'elles soient oscillantes. On peut choisir son système de ventilation en fonction de son prix, de la pièce à équiper, ou encore de son projet de rénovation, comme dans le cadre d'une ventilation mécanique contrôlée. Il sera notamment possible d'utiliser un système en double flux, pour faire des économies d'électricité.

Quelle VMR choisir ? Les différents équipements

La VMR par extraction

La VMR par extraction est le système qui fonctionne le plus simplement. Il est aussi le moins coûteux et le moins énergivore. Il consiste en la création d'une aération, permettant d'extraire l'air intérieur du logement. Très efficace, il est souvent installé dans les pièces humides, comme les salles de bain, pour permettre l'évacuation de l'humidité. Il est aussi l'allié des petits budgets, qui souhaitent bénéficier d'une meilleure ventilation à moindre coût.

La VMR par insufflation

La ventilation mécanique répartie par insufflation fonctionne par entrée d'air frais à l'intérieur du logement. Plutôt que d'extraire l'air, on vient donc le renouveler en faisant entrer de l'air frais depuis l'extérieur. L'air vicié est ensuite extrait du logement grâce à des bouches de sortie prévues à cet effet.

La VMR double flux

La VMR en double flux combine les deux technologies précédemment présentées. Vous profiterez d'un phénomène d'insufflation d'air sain, mais aussi d'un système d'extraction, grâce à un même bloc. Il permet par ailleurs de récupérer la chaleur en hiver, et la fraîcheur en été. Il s'agit donc d'un allié redoutable, si vous souhaitez augmenter votre ventilation, sans déperdition de chaleur ou de fraîcheur.

La VMR oscillante

La VMR oscillante est une sorte de variante de la VMR en double flux. Elle reprend le même fonctionnement avec une extraction et insufflation d'air à l'intérieur du logement. La différence réside dans la présence d'un module en céramique, à l'intérieur du conduit. Il permet d'alterner entre extraction et insufflation toutes les 70 secondes. Cet intervalle idéal permet d'assurer la qualité de l'aération et de renforcer encore davantage les économies d'énergie. En maîtrisant véritablement les flux d'air, il est possible de profiter d'une solution pratique et économique sur le long terme.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Quelle VMR choisir ? Les critères de sélection pour sa ventilation mécanique répartie

Le prix de la VMR

Le prix est souvent décisif lorsqu'il s'agit de choisir ce type d'appareil. La VMR à extraction peut être vendue moins de 100 €. Il faut compter entre 100 et 150 € pour un aérateur à insufflation. Pour finir, il faudra généralement compter plus de 200 € pour les versions en double flux ou oscillante. Si vous avez un petit budget rénovation, les méthodes les moins coûteuses seront éventuellement à privilégier.

La VMR à extraction peut être vendue moins de 100 €. Il faut compter entre 100 et 150 € pour un aérateur à insufflation.

La pièce à équiper d’une VMR

Votre choix de ventilation mécanique répartie dépend aussi de la pièce que vous souhaitez équiper. Les systèmes à insufflation peuvent parfaitement être posés dans une salle de bain, pour bénéficier d'un fort renouvellement d'air lorsqu'on prend une douche. Dans une pièce à vivre, l'utilisation d'une VMR double flux ou oscillante permettra une meilleure aération constante.

Le contrôle de la température de l’air

Vous l'aurez compris, les systèmes fonctionnant en double flux sont ceux qui vous permettent le mieux de contrôler les flux d'air chaud et d'air froid. La plupart du temps, les pièces à vivre des habitations sont équipées d'une VMR oscillante ou à double flux, pour éviter les déperditions de chaleur ou les entrées d'air chaud l'été.