Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle VMC pour une maison passive ?

4 min de lecture

Dans une maison passive, il est absolument primordial d'utiliser une VMC double flux. Grâce à cette technologie, il est véritablement possible d'injecter de l'air frais dans l'habitation. Il existe même des VMC certifiées pour les maisons passives. Certaines permettent de chauffer ou de rafraîchir les pièces ventilées.

Ce qu'on appelle une maison passive, c'est une maison dont la consommation d'énergie au mètre carré est très basse. La plupart du temps, l'énergie produite par le biais de panneaux solaires ou encore de récupération des calories compense les dépenses énergétiques du foyer. Pour atteindre cet objectif, tous les équipements de la maison doivent être soigneusement choisis, en passant par la ventilation mécanique contrôlée.

Ventilation des maisons : ce que dit la réglementation

La loi en vigueur en France en matière de ventilation des logements date du début des années 80. Le législateur a simplement imposé que toutes les pièces du logement soient ventilées par balayage, au moins lorsque la période impose une fermeture des fenêtres la journée. On impose aussi une entrée de l'air frais dans les pièces principales, et un rejet via les pièces de service. Le débit d'extraction est aussi fixé, avec par exemple 90 m3 par heure dans une maison de 4 pièces.

On ne se fiant qu'à la loi, n'importe quel type de ventilation mécanique contrôlée disponible sur le marché pourrait remplir les obligations indiquées. Pour une maison passive, il faudra néanmoins être un peu plus sélectif. Les évolutions commencent à s’imposer, puisque la loi climat et la norme RT2020 indiquent la nécessité d’installer une VMC double flux, dans le cadre d'une construction.

Quels critères pour choisir une VMC pour maison passive ?

Pour choisir une VMC pour maison passive, il est indispensable de s'assurer que le débit soit suffisant pour la surface d'habitation. Les fabricants sont transparents sur la surface pour laquelle un système est adapté. Il vous suffit de consulter les informations de ce dernier. Votre équipement doit garantir un débit d’air suffisant.

Il convient aussi de choisir la VMC la moins énergivore possible pour ne pas alourdir la consommation d'énergie du foyer. Il existe une certification, pour désigner les systèmes de ventilation qui répondent aux attentes des constructions passives.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les avantages de la VMC double flux

La VMC double flux est souvent le choix fait par les particuliers dans le cadre de la construction d'une maison passive. Dans ce type d'habitation, on retrouve forcément une très forte isolation, permettant notamment de réduire la consommation de chauffage. Pour assurer un renouvellement de l'air suffisant, il est donc absolument indispensable de bénéficier d'un système d'injection d'air frais. Un simple système par dépression serait insuffisant.

En assurant mécaniquement l'extraction d’air vicié et l’insufflation d'air frais, la VMC double flux reste aussi la plus efficace.

On considère que la VMC double flux permet de faire 8 à 15 % d'économie de chauffage en plus qu'avec une VMC simple flux.

La VMC hygrométrique

La VMC hygrométrique existe aussi en double flux. Ce système de ventilation mécanique contrôlée ajoute automatiquement la ventilation en fonction de l'humidité des pièces de la maison. En général, les bouches s'ouvrent plus ou moins, en fonction du besoin d'aération.

Ce système est généralement celui privilégié dans les maisons passives, puisqu'il permet de faire des économies d'énergie, en s'adaptant réellement aux besoins de l'habitat.