Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Pourquoi ma VMC fait beaucoup de bruit ?

5 min de lecture

Alors que tout se passait parfaitement, au point que vous oubliiez que votre VMC fonctionnait, vous êtes soudain incommodé par le son qui provient de votre système de ventilation mécanique contrôlée ? Quelle peut donc être l’origine de ce désagrément sonore ?

Il existe deux causes principales à une VMC bruyante :

  • La VMC est encrassée (bouche d’extraction, moteur ou une autre pièce)

  • Le système de ventilation présente un défaut d’installation

  • Un fonctionnement de la VMC qui dépasse les 30 décibels

On fait le point sur chacune des raisons qui peuvent amplifier le bruit de fonctionnement d’une ventilation mécanique contrôlée.

Les bouches de ventilation encrassées : comment diagnostiquer et résoudre ce problème ?

Vérifier les bouches d’extraction

Le bruit est l’indication initiale d’une VMC mal entretenue qui nécessite un brin de nettoyage. La première chose à faire est de jeter un coup d'œil aux bouches d’extractions situées en hauteur dans les différentes pièces de la maison. Si celles-ci sont noires et chargées de poussière, c’est qu’elles ont besoin d’être nettoyées. Avant toute opération, débrancher le courant est plus sûr. Ensuite, démonter les grilles et y appliquer du dégraissant avec de l’eau afin de les rendre comme neuves.

Il est aussi important de vérifier qu’aucune bouche de ventilation ne soit obstruée. Cela pourrait endommager le système et avoir un effet négatif sur la santé.

Une bonne ventilation d’un logement est nécessaire pour obtenir un espace de vie sain.

Passer l’aspirateur dans les conduits

Si le bruit persiste, il est temps de nettoyer les tuyaux. La poussière s’accumule aussi dans les gaines qui relient le moteur du système de ventilation aux bouches d’aération. Aspirez-les afin de les rendre propres à l’emploi.

Nettoyer le moteur de la VMC

Un moteur de VMC encrassé peut être très dangereux, il peut même prendre feu si aucun entretien n’est apporté pendant des années. La poussière s’accumule entre les pales des hélices ne laissant plus passer l’air, le moteur surchauffe alors puis prend feu. Pour le nettoyer, coupez le système puis démontez le caisson afin de rendre visible le moteur. Utilisez un aspirateur, un chiffon et/ou un pinceau pour bien enlever les saletés.

Quelle est la fréquence d’entretien d’une VMC ?

  • Pour les VMC simple flux, un nettoyage des bouches d’extraction est recommandé tous les trois mois. Le moteur, lui, est à dépoussiérer tous les ans. Une fois tous les cinq ans, nettoyer les gaines serait idéal, mais cela n’est parfois pas possible en fonction de la configuration du système de ventilation.

  • Pour une VMC double flux, les filtres sont à nettoyer tous les trois à six mois. Les entrées d’air sont à contrôler tous les six mois, et l’eau condensée dans le siphon est à vider aussi deux fois par an. Ce système demande un entretien plus poussé.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

VMC qui fait du bruit : comment repérer un défaut d’installation et que faire ?

Autre raison pour laquelle une ventilation mécanique contrôlée fait beaucoup de bruit : un défaut au niveau de l’installation. Dans ce cas de figure, il existe diverses possibilités :

  • Les débits d’air sont mal équilibrés : l’air aspiré et/ou insufflé est trop important par rapport à la taille de la gaine ce qui peut occasionner des sifflements, parfois même des déchirures ou d’autres désagréments.

  • L’installation est non conforme. Une VMC simple flux doit être raccordée à trois gaines d'extraction au minimum. Si cela n’est pas le cas, le système fait du bruit car il n’est pas adapté au flux d’air traité.

  • Le moteur peut être défectueux : dans ce cas présent, une pièce doit possiblement être changée ou le moteur entièrement remplacé.

  • Les gaines sont trop tendues, trop longues ou elles sont écrasées à un moment de leur parcours.

Ceci n’est qu’un exemple des conséquences provoquées par un défaut d’installation de sa VMC. Ici, mieux vaut faire appel à un professionnel qui contrôlera chaque partie du système de ventilation contrôlée pour établir un diagnostic fiable et efficace.

Un bruit de fonctionnement tout simplement dérangeant

Il est possible que votre VMC ne présente aucun des problèmes évoqués plus haut mais que le bruit qu’elle produit en fonctionnant vous dérange tout simplement, même si elle est placée dans le grenier ou la cave. Elles sont généralement conçues pour ne pas dépasser les 30 dB dans les pièces de vie et 35 dB dans les pièces humides. Toutefois, pour les particuliers qui seraient gênés par leur bruit de fonctionnement, des réducteurs de son existent. Ils se placent de manière générale au niveau des gaines. Ils limitent ainsi le son produit par le passage de l’air dans le système de ventilation.