Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelles économies avec une VMC double flux ?

5 min de lecture

La ventilation est un critère essentiel de votre confort thermique. Pour plus d’efficacité, vous pouvez choisir d’opter pour une ventilation mécanique contrôlée double flux. Quelles économies avec une VMC double flux ? Cette dernière vous permet de récupérer jusqu’à 90 % de la chaleur contenue dans l’air vicié, ce qui réduit considérablement votre consommation de chauffage et son impact sur les factures d’énergie. De plus, elle ne consomme que très peu d’électricité : environ 68 € par an.

VMC double flux : des économies évidentes

Des économies de chauffage avec la VMC double flux

Le fonctionnement de la VMC double flux est le même que celui de la VMC simple flux, à l’exception d’une chose : il est plus économique. En effet, en plus de ventiler vos pièces, cette VMC agit sur la température intérieure de votre logement en venant récupérer les calories contenues dans l’air vicié qu’elle rejette à l’extérieur. Et tout comme elle récupère les calories en hiver, elle récupère la fraîcheur en été.

Si la VMC DF ne remplace pas votre chauffage, elle vient compléter son efficacité en palliant les quelques degrés supplémentaires suffisants pour vous faire retarder l’allumage du chauffage. Ainsi, l’air qu’elle injecte n’est jamais en dessous de 10 °C. Grâce à cela, vous réalisez de grandes économies thermiques.

D’après l’ADEME, la VMC double flux permettrait de récupérer 70 % de la chaleur contenue dans l’air vicié. Les systèmes les plus performants permettraient de récupérer 90 % de la chaleur, de quoi réaliser de grosses économies de chauffage et de climatisation. Mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas là. La VMC est aussi l’un des appareils électriques qui consomment le moins.

VMC double flux : un faible coût en électricité

La puissance maximale moyenne d’une VMC DF est comprise entre 30 et 50 watts, cela représente 1,2 kW par jour en cas d’utilisation constante, soit 438 kWh par an pour les modèles les moins économes. Le prix du kWh étant de 0.015 €, la VMC double flux vous coûte seulement 68,2 € par an (0,015 x 438).

En comparaison :

  • Un radiateur électrique consomme 2 000 kWh/an, soit une dépense de 300 €/an.

  • Un chauffe-eau classique consomme 800 kWh/par an (et par personne), soit une dépense de 120 €.

  • Un plancher chauffant consomme 4 200 kWh/par an, soit une dépense de 630 €/an.

  • Un climatique consomme 2 500 kWh/an, soit une dépense de 375 €/an.

Alors certes, la VMC double flux ne remplace pas vos radiateurs ni votre chauffe-eau, mais elle permettra de considérablement réduire vos factures d’énergie puisque l’utilisation de ces appareils listés sera réduite.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Quelles économies avec une VMC double flux : les subventions en 2022

L’achat d’une VMC DF est un investissement de quelques milliers d’euros (en moyenne 7 000 €, pose incluse). Néanmoins, il s’agit de l’un de ces appareils qui vous permet de faire des économies sur le long terme et quelles économies avec une VMC double flux !

Si vous hésitez à vous lancer dans ce projet, sachez que vous pouvez bénéficier d’aides financières et foncières pour alléger la facture :

  • L’éco-prêt à taux zéro

  • La TVA à 5.5 %

  • MaPrimeRénov’

Ces aides sont cumulables : de quoi vous permettre d’obtenir une belle réduction sur l’achat et la pose de votre VMC double flux par un professionnel certifié RGE.