Corrèze
Corrèze

La rénovation énergétique en Corrèze (19) : les chiffres clés heero

La Corrèze est un département situé en région Nouvelle-Aquitaine, caractérisé par ses paysages diversifiés, allant de montagnes à plateaux, et vallons encaissés. Cette morphologie entraine des difficultés au niveau de la rénovation énergétique, puisque le département compte 23 % de passoires énergétiques contre 10 % de logements économes. C’est bien au-dessus de la moyenne nationale. La plupart des communes situées à l’Est (Sornac, Lamazière-Basse, Chaumeil, etc.), dans le Parc naturel Régional de Millevaches en Limousin, disposent d’un parc de logements particulièrement énergivore, alors que celles de l’Ouest, vers Brive-la-Gaillarde et Tulle, disposent d’habitations plus économes. Cela s’explique par une plus grande présence d’entreprises du bâtiment labelisées RGE. Elles représentent dans le département 6 % de l’ensemble des artisans spécialisés dans la rénovation énergétique (isolation, chauffage, menuiserie).

Logements économes

10 %

Passoires énergétiques

23 %

Sociétés du bâtiment

6 %

Prime CEE (2015-2019)

Dans le secteur résidentiel

45M €

01

La prime énergie est l’un des dispositifs indemnisant les travaux d’économie d’énergie dans le secteur du bâtiment.

Le dispositif des CEE en Corrèze

Le dispositif des CEE (dispositif des certificats d'économies d'énergie) a vu le jour en 2005 et avec lui, la prime CEE, une aide financière à la rénovation énergétique. Cette subvention concerne tous les ménages quels que soient leurs revenus, mais le résidentiel n'est pas le seul secteur concerné ! Pour rénover l'ensemble du parc immobilier, cette prime est accessible dans le tertiaire, l'industrie, le secteur des transports ou encore des réseaux. Tous secteurs confondus, les primes CEE délivrées dans le département ont atteint un volume de près de 15,1 Tw entre 2015 et 2019. Cela équivaut à 85 millions d'euros.

Le secteur résidentiel représente 53 % des primes CEE du département. Ce sont environ 45 millions d'euros d'aides financières qui ont été versées pour rénover les logements de ce territoire. Sur une année (2019), 16 millions d'euros ont été reversés aux particuliers, copropriétés ou encore bailleurs sociaux ayant fait appel au dispositif des CEE. 76 % de l'ensemble des CEE délivrés l'ont été pour des ménages précaires, c'est-à-dire détenant un assez bas niveau de revenus (au sens des plafonds définis par l'Anah).

Pour information, la France est découpée en trois zones climatiques distinctes qui permettent d'évaluer la consommation moyenne d’un bâtiment en énergie. Le département de la Corrèze se situe par exemple dans la
zone H1, considérée comme la plus froide en hiver et donc la plus coûteuse en énergie. Pour cette raison, les primes énergie sont plus conséquentes si vous habitez dans ce département.

The chart has not been created yet.

Voici les types de travaux ayant accumulés en volume le plus de primes CEE en 2019 dans le secteur résidentiel

Isolation d'un plancher

42 %

Isolation de combles ou de toitures

30 %

Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau

14 %

Comment financer vos travaux de rénovation énergétique ?

Découvrez nos guides conseils

Localisation des espaces France Rénov

France Rénov' est le nouveau service public de la rénovation énergétique en France, lancé en janvier 2022 par le gouvernement. Son objectif est de faciliter la rénovation énergétique des particuliers comme des professionnels, notamment via l'implémentation d'un réseau de guichets territoriaux. Situés partout en France, ces guichets permettent aux porteurs d'un projet de consulter un conseiller et d'être accompagné durant leur rénovation énergétique. A ce jour dans le département, il existe deux espaces France Rénov'.

The chart has not been created yet.

02

Isolation, couverture, charpente, menuiserie, plomberie ou chauffage, les sociétés RGE de la Corrèze couvrent tous les travaux de rénovation liés aux maisons ou aux appartements.

Les entreprises certifiées RGE en Corrèze

On recense 289 entreprises de rénovation énergétique certifiées garantes de l'environnement (RGE) dans le département de la Corrèze parmi les 4 800 entreprises du bâtiment du territoire. Dans le domaine du bâtiment, il est courant qu'une entreprise puisse exécuter plusieurs types de travaux énergétiques différents (au moins 4) et soit ainsi qualifiée de polyvalente. Dans ce département, 41 entreprises de ce type sont labellisées RGE.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

03

Les logements en Corrèze

En Corrèze, les biens majoritairement représentés dans le parc immobilier sont les maisons. Elles sont présentes à 78 % parmi les 154 657 logements du département. Il dispose d'une attractivité pour les acquéreurs de logements secondaires. De fait, la part de ces logements est plus élevée dans le département qu'en France, 15 %. Les résidences principales restent toutefois les plus représentées, à 74 %. Le département a connu une forte période de construction de nouveaux logements entre 1971 et 1990. En effet, 29 % des logements ont été construits alors.

Evolution du nombre de maisons et d'appartements entre 2012 et 2018

The chart has not been created yet.

Maisons

+5,1 %
Entre 2012 et 2018

Appartements

-2,3 %
Entre 2012 et 2018

Les diagnostics énergétiques en Corrèze

Connaître le DPE (diagnostic de performance énergétique) d'un logement est essentiel avant la réalisation de travaux de rénovation. Ce document réalisé par un diagnostiqueur agréé permet de catégoriser l'habitation selon sa classe énergétique et d'en déduire les travaux d'efficacité énergétique à prioriser. Environ 13 % des habitations en Corrèze ont été auditées avant juillet 2021, soit 20 488 DPE ! 2 205, c'était le nombre de DPE réalisés en 2020 dans le département. Notons qu'un DPE ne peut être réalisé que par l'un des 8 000 professionnels certifiés en France. Les DPE de type vente sont les plus répandus et représentent 64 % des DPE dans le département. Ils sont réalisés en plus grand nombre sur les maisons, ce à 67 %, ce qui est en accord avec la part importante de ce type d'habitat dans le département.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Dans ce département, le pourcentage de passoires énergétiques fait partie des plus élevés de France ! Avec 22,9 % de passoires, une stratégie de rénovation du parc immobilier s'avère plus qu'essentielle ! La mise en location des logements énergivores sera complètement interdite en 2032. Cette mesure sera mise en place progressivement selon l'étiquette des logements. Les logements de classe G seront interdit à la location en 2025, puis ceux de classe F en 2028 et finalement ceux de classe E en 2032. Cela représente tout de même 51,8 % des logements actuels. La carte ci-dessus nous permet de mettre en avant la commune de Sornac qui est en retard dans la rénovation énergétique de ses bâtiments. Cette localité compte, en effet, près de 83,3 % de passoires ! La commune en ayant le moins, celle de Jugeals-Nazareth, en compte quant à elle 1,6 %.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier en Corrèze

En 2021, 4 366 ventes de biens immobiliers ont eu lieu en Corrèze. De plus, 46 % des biens vendus dans le département sont des maisons. C'est sans suprise que l'on observe une augmentation des prix immobiliers. D'ailleurs, la hausse du prix de vente des appartements (moyenne au m²) s'élève à + 17,5 % entre 2014 et 2021 !

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

En 2021, les prix de vente au m² étaient :

Maisons

1 359 €/m²
Soit +9,8 % entre 2019 et 2021

Appartements

1 378 €/m²
Soit +6,5 % entre 2019 et 2021

Terrains

16 €/m²
Soit -5,9 % entre 2019 et 2021

04

Nombre d'habitants en Corrèze

Le département de la Corrèze est l'un des plus ruraux de France, avec une faible densité de population (41 hab/km²) et un recensement de 240 583 habitants en 2018. La plupart des habitants, 43 %, se situent dans des petites communes de taille comprise entre 1 000 et 10 000 habitants. Aucune grande ville de plus de 50 000 habitants n'est présente sur le territoire. Regardons de plus près la population de quatre villes importantes. C'est dans celle de Tulle que se trouve le plus les jeunes (moins de 30 ans). A l'inverse, les habitants de Beaulieu-sur-Dordogne sont pour plus d'un tiers des retraités, de plus de 60 ans.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Les retraités comptent pour 40 % des personnes en âge de travailler. En France, ce sont d'ailleurs près de 27 % des 15-64 ans qui sont à la retraite. On retrouve ensuite les employés qui représentent 20 % des actifs. Le salaire net mensuel est en moyenne de 2 000 € dans ce département, toutes catégories socio-professionnelles confondues. 6,5 %, c'est le taux de chômage en 2020 dans ce département. On observe cependant une valeur plus élevée chez les jeunes.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Entre 2009 et 2022, la population en Corrèze n'a pas connu d'évolution. De plus, une part importante de la population (53 % des ménages) est considérée comme sédentaire car n'ayant pas déménagé depuis plus de 10 ans.

Chiffres clés dans les communes
en Corrèze

Chiffres clés dans les autres départements
de la Nouvelle-Aquitaine

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes de la Corrèze ?

Estimez vos travaux