Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment rénover une vieille fenêtre en bois ?

5 min de lecture

Pour rénover une fenêtre en bois, il faut poncer, reboucher les trous ou encore vernir les parties en bois. Un travail de joints au niveau des vitres et des contours de la baie peut aussi être nécessaire pour renforcer l'isolation. Pour finir, il sera possible de changer les vitres ou de créer un survitrage afin d'assurer une bonne performance d'isolation des fenêtres et portes.

Il est possible de souhaiter conserver d’anciennes fenêtres pour des raisons esthétiques. Il s'agit aussi souvent d'un choix budgétaire, puisque le changement des menuiseries est coûteux. Alors que le prix d'une fenêtre standard en PVC est généralement compris entre 100 et 150 €, seules quelques dizaines d'euros vous suffiront à rénover une fenêtre en bois.

Rénover une vieille fenêtre en bois, mode d’emploi

Rénover le bois d’une fenêtre

Le bois est un matériau vivant, qu'il convient d'entretenir. Pour restaurer toute la superbe de vos menuiseries en bois, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  • Déposer les ouvrants

  • Poncer soigneusement toutes les parties en bois composant la menuiserie

  • Enlever les morceaux de bois abîmés par l'humidité

  • Appliquer une pâte à bois pour reboucher les trous éventuellement formés par le temps

  • Traiter le bois contre l'humidité et les parasites

  • Appliquer un vernis pour protéger le bois

Lorsque vous choisirez les produits vous permettant de rénover une fenêtre en bois, assurez-vous qu'ils puissent résister à une exposition en extérieur. Certains produits sont exclusivement conçus pour rénover des meubles à destination de l'intérieur de la maison. Il existe des traitements imperméabilisants qui pourront par exemple faire toute la différence sur la durée de vie de votre menuiserie.

Rénover une fenêtre en bois : refaire les joints

Que vous changiez les vitres ou non, il peut être utile de refaire les joints autour de ces dernières. Sachez que vous ne pourrez pas utiliser les produits permettant de dissoudre les joints, sans risquer d’abîmer le bois. Il est donc primordial de gratter le joint avec une spatule prévu à cet effet.

Vous devrez ensuite nettoyer la zone avant d'appliquer le nouveau joint. Vous devez aussi choisir un joint spécifiquement prévu pour le vitrage. Cela vous permettra d'obtenir une isolation optimale, sans risque que le joint craquelle au bout de seulement quelques semaines.

Privilégiez un joint prévu pour le vitrage pour éviter qu'il craquelle et assurer un isolation optimale.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Le survitrage pour optimiser les performances d’une fenêtre en bois

Si vous souhaitez améliorer les performances d'isolation de vos menuiseries, le survitrage peut être une solution. La plupart des vieilles fenêtres en bois sont équipées d’un simple vitrage. La création d'un survitrage permettra de créer une seconde surface de vitre. Entre la vitre de la fenêtre et celle du survitrage, une lame d'air permet aussi de contribuer au renforcement de l'isolation de la menuiserie.

Le double vitrage est associé à un coefficient de transmission thermique compris entre 1,1 et 1,2, contre 6 pour un simple vitrage. Le coefficient n'est que de 3,2 après la pose d'un survitrage. L'efficacité de ces deux solutions est donc assez difficilement comparable.

Quand faut-il rénover une vieille fenêtre en bois ?

Il y a des cas dans lesquels la rénovation d'une vieille fenêtre en bois ne suffira pas. Lorsque le bois est trop abîmé, il est possible de devoir changer tout ou partie des ouvrants ou de la structure. Un bilan de performance énergétique ou un DPE peuvent aussi vous indiquer une déperdition thermique importante par une vieille fenêtre en bois. Il peut s'agir du signal d'alarme de la nécessité de changer vos menuiseries. Le coût du passage au double vitrage peut être relativement rapidement amorti, par les économies de chauffage générées par le changement des menuiseries.

D'une manière générale, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel des performances énergétiques pour obtenir un diagnostic. Il pourra vous indiquer dans quelle mesure vos vieilles fenêtres en bois vous isolent des températures extérieures. Il vous indiquera aussi les meilleures solutions de rénovation ou de remplacement.