Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment rénover une fenêtre PVC  ?

5 min de lecture

Déperdition de chaleur, hausse du prix de l’énergie, mauvaise isolation acoustique et thermique : les raisons qui vous poussent à rénover vos fenêtres PVC sont nombreuses. En revanche, il existe deux façons de rénover une fenêtre PVC : en conservant le dormant existant ou en changeant intégralement la fenêtre et son bâti. Comment rénover une fenêtre PVC et assurer une bonne isolation des fenêtres et portes : on vous explique.

Rénover ses fenêtres PVC : deux solutions

Rénovation sur dormant existant

La pose en rénovation d’une fenêtre PVC sur dormant existant est possible si le bâti de la fenêtre est sain. Cette pratique ne nécessite pas de travaux de maçonnerie et peut se faire très rapidement (moins d’une journée de travail). Pour la pose d’une nouvelle fenêtre sur cadre existant, les étapes sont les suivantes :

  • Prendre les mesures de la fenêtre : 4 mesures sont nécessaires. Elles correspondent à la hauteur du passage, la largeur du passage, la hauteur de l’allège et l’épaisseur du bâti.

  • Déposer l’ancienne fenêtre PVC : avant la pose de la nouvelle fenêtre, il faut préparer le support. Déposez l’ancienne fenêtre en dégondant les ouvrants et en enlevant les anciennes paumelles, puis en retirant les baguettes et les vis, et enfin en retirant la précédente fenêtre de son encadrement à l’aide d’un tasseau si nécessaire.

  • Poser la nouvelle fenêtre sur l’ancien dormant : après avoir déballé la fenêtre choisie et enlevé les protections, séparez les ouvrants pour manipuler le cadre plus facilement et le poser à l’intérieur du dormant existant.

  • Régler la fenêtre : une fois la pose du nouveau cadre achevée, il faut vérifier les réglages et les niveaux à l’aide d’un fil à plomb et d’un niveau à bulle. L’objectif est d’obtenir un cadre bien ajusté et droit.

  • Parfaire l’étanchéité de la fenêtre PVC : quel que soit le type de fenêtre que vous aurez choisi, une bonne isolation dépend en premier lieu de l’importance portée à l’étanchéité des joints. Cette étape est donc très importante pour que le projet soit un succès.

Si vous faites le choix d’une rénovation partielle, la rénovation ne portera que sur les ouvrants. Le but est alors de faire le bon choix de fenêtre en comparant les différentes offrent sur le marché.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Remplacement intégral des fenêtres PVC

Lorsque l’ancien dormant ne peut être gardé, le changement des fenêtres PVC doit être intégral. Cela signifie que non seulement les battants sont remplacés, mais aussi le bâti. Il s’agit ici d’entreprendre des travaux plus importants et onéreux que la première solution. En effet, il faudra très certainement refaire la décoration intérieure (maçonnerie, peinture). Mais parfois, il n’y a pas d’autre choix que la rénovation intégrale pour retrouver un confort thermique appréciable et une facture d’énergie correcte.

Pour la pose d’une nouvelle fenêtre, les étapes sont les suivantes :

  • Dépose de l’ancienne fenêtre : les menuiseries existantes doivent être entièrement retirées avec soin. On commence par enlever les ventaux de l’ancien bâti, puis l’ancien bâti lui-même avant de reboucher les divers trous restants.

  • Pose du nouveau dormant : après avoir nettoyé les murs, on applique un joint d’étanchéité le long de l’appui sur les côtés à hauteur de 20 cm. Par-dessus, on applique une ligne de silicone sur lequel on vient alors placer le dormant en position ouverte. Vient ensuite le moment de vérifier les niveaux et l’équerrage.

  • Fixation du dormant sur le mur : maintenant que la fenêtre est positionnée dans l’ouverture, il peut réaliser les fixations. Pour cela, on vient fixer le dormant dans le mur à l’aide de vis.

  • Finitions de la pose de fenêtre : après avoir remonté les ouvrants et retiré les cales de transport encore en place, on vient visser la poignée sur les ouvrants et contrôler le bon fonctionnement de l’ensemble du système d’ouverture/fermeture.

  • Étanchéité de la fenêtre : pour assurer l’étanchéité à l’air, un joint précomprimé doit être placé au côté intérieur entre le mur et le dormant. Pour ce qui est de l’étanchéité à l’eau, on dépose une nouvelle ligne de silicone du côté extérieur.

Financer la rénovation de ses fenêtres en PVC

Une mauvaise isolation de vos fenêtres peut causer jusqu’à 15 % de surconsommation énergétique. Afin d’améliorer l’isolation des logements, l’État a mis en place différentes aides visant à vous soutenir lors de l’achat de vos nouvelles fenêtres isolantes.

Les deux types de pose sont éligibles aux aides de l’État telles que MaPrimeRénov’, l’éco prêt à taux zéro ou encore la TVA réduite à 5.5 %. Pour s’assurer de votre éligibilité, vous pouvez simuler votre prestation directement en ligne sur les sites dédiés.