Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment isoler thermiquement une porte ?

4 min de lecture

Bien souvent, le problème vient de la qualité du vitrage, du matériau de la porte et des joints. Pour isoler thermiquement une porte, il suffit parfois de refaire les joints entre le dormant et l’ouvrant ou encore d’installer un double vitrage pour améliorer la résistance thermique de votre porte. Si vous sentez des courants d’air dans votre entrée, il est peut-être temps de penser à l’isolation thermique de votre porte. En effet, jusqu’à 15 % des déperditions thermiques d’une habitation proviennent de l'isolation des fenêtres et portes qui est mal réalisée. Mais comment isoler thermiquement une porte ? Zoom sur 3 solutions simples et efficaces pour isoler thermiquement une porte.

3 astuces pour améliorer l’isolation thermique de vos portes

Calfeutrez l’espace entre le dormant et l’ouvrant

Si vous sentez des courants d’air qui s’échappent de votre porte d’entrée, il est possible que vos joints se soient détériorés et n’adhèrent plus assez à l’ouvrant. Dans ce cas, le mieux est de les remplacer ! Il existe plusieurs types de joints, avec une épaisseur qui s’adapte parfaitement à la largeur entre votre dormant et votre ouvrant en position de fermeture. Ainsi, pour faire le bon choix, il est important de connaître la mesure de cet espace. Si d’après vos calculs vous devez reboucher un espace de 1 à 6 mm, on vous conseille de vous tourner vers :

  • Un joint en polyuréthane,

  • Un joint adhésif en caoutchouc,

  • Un joint métallique.

Si au contraire l’espace à traiter est supérieur à 6 mm, alors il faudra privilégier :

  • Un joint calfeutrage en silicone,

  • Un bourrelet en mousse PVC.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Isolez le bas de la porte

Le second problème que vous pouvez rencontrer est l’apparition d’un espace entre le seuil et le bas de votre porte. Il arrive parfois que votre matériau se détériore et s’effrite. Il s’agit d’une véritable nuisance parce que l’espace créé est à l’origine d’une grande déperdition de chaleur. Or, il existe plusieurs façons de remédier facilement à cela :

  • La plinthe automatique : en bois, en PVC ou en aluminium, le mécanisme de la plinthe automatique lui permet d’assurer une pression sur le sol lorsque la porte est fermée. En revanche, lorsque la porte est ouverte, celui-ci se relève automatiquement pour ne pas entraver son mouvement.

  • Le bas de porte : pour calfeutrer efficacement et à moindre coût le bas d’une porte, il est possible de faire l’acquisition d’un bas de porte. Qu’il s’agisse d’un boudin, d’un bourrelet, d’une brosse ou d’un autre système innovant, le bas de poste s’installe comme son nom l’indique en bas de la porte et empêche l’air de rentrer.

L'espacement entre le seuil et le bas de la porte est l'origine d'une grande déperdition de chaleur.

Améliorez l’isolation thermique des vitrages

Pour isoler thermiquement les vitres de vos portes, deux solutions sont particulièrement efficaces : la pose d’un film de survitrage ou le doublage du vitrage.

Le principe du film de survitrage est assez simple : on vient appliquer un film plastique sur la vitre afin de créer un espace entre l’air de la pièce et la paroi froide de la vitre. Cette solution peu coûteuse évite le choc thermique et permet de faire quelques économies. Simple à poser, son application est à la portée de tous : il suffit de suivre les étapes de pose.

Parfois, c’est la qualité même de la fenêtre qui est remise en cause. Dans le cas d’un simple vitrage ou d’un double vitrage ancien, la vitre de votre porte d’entrée peut être à l’origine de votre perte de chaleur. Il existe une solution : le double ou triple vitrage. Il s’agit alors de venir ajouter une vitre sur l’ancienne fenêtre. Le simple vitrage est donc conservé et renforcé à l’aide d’une épaisseur de verre supplémentaire de 4 à 8 mm d’épaisseur en général.

Avec ces 3 astuces, vous pouvez améliorer le confort thermique de votre appartement ou maison à moindre prix. En revanche, il ne s’agit que de solutions à court terme.