Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment rénover une fenêtre de toit ?

5 min de lecture

Afin de remplir sa fonction d’isolant phonique et thermique, la rénovation de la fenêtre de toit s’avère nécessaire après un certain temps comme tous travaux de rénovation et d'isolation des fenêtres et portes. Mais puisqu’il existe deux techniques, comment rénover une fenêtre de toit ? Si votre fenêtre de toit et son cadre présentent de grandes traces d’usure, optez pour le remplacement intégral. Si en revanche le dormant peut accueillir une nouvelle fenêtre sans risque, privilégiez la rénovation partielle, à la fois moins chère et plus simple de réalisation. Zoom sur les deux techniques.

Rénovation d’une fenêtre de toit : le remplacement intégral

Si l’armature de votre fenêtre de toit est trop vieille ou comporte des traces d’usure, il est nécessaire de remplacer intégralement votre équipement, au risque de ne pas régler vos problèmes d’étanchéité ou d’isolation phonique et thermique. Pour une rénovation totale de votre fenêtre de toit, quelques travaux de maçonnerie sont indispensables, suivis par la pose d’une nouvelle fenêtre et la réfection des peintures ou des papiers peints.

En détail, voici les étapes d’une rénovation de fenêtre de toit :

  • Dépose de l’ancienne fenêtre de toit : pour commencer, retirez les quelques tuiles qui pourraient entraver la manœuvre et placez-les en sécurité où elles ne seront ni cassées ni écrasées. Attaquez-vous ensuite au retrait des revêtements d’étanchéité interne et externe de la fenêtre. Une fois ces éléments en moins, il est temps de décrocher le cadre fixe et d’effectuer un petit nettoyage.

  • Pose de la nouvelle fenêtre de toit : une fois la première étape réalisée vient le moment de mettre en place la nouvelle fenêtre. Commencez par poser et fixer le nouveau dormant. Ensuite, préparez votre nouvelle fenêtre. Retirez les ouvrants et posez des équerres de fixation sur le bâti. Positionnez le bâti sur les liteaux, vérifiez qu’il est bien centré et à niveau puis fixez-le. Réinstallez les ouvrants sur le bâti et contrôlez que le mécanisme d’ouverture et de fermeture fonctionne bien. Si c’est le cas, mettez-les de côté à nouveau.

  • Finitions et étanchéité : à présent, il est temps de poser la gouttière de la fenêtre. Sciez les liteaux et l’écran afin de l’encastrer et fixez-là. Fixez le profilé sur le bâti et collez la jupe d’étanchéité contre les tuiles. Installez le bandeau de mousse pour parfaire l’habillage et l’étanchéité puis replacez les tuiles. Vous pouvez maintenant remettre en place les ouvrants et les régler pour qu’ils soient parfaitement ajustés.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Rénovation partielle de la fenêtre de toit

Lorsque le cadre fixe de votre fenêtre de toit est en bon état, il est tout à fait possible de le conserver pour ne changer que la fenêtre elle-même ! Il s’agit alors de procéder à une rénovation partielle de la fenêtre de toit, qui a l’avantage d’être moins coûteuse et de ne pas nécessiter de gros travaux de réfection (peinture, etc.). Pour la rénovation partielle, les étapes sont assez similaires au remplacement intégral de la fenêtre de toit, à la différence que de la dépose et les finitions sont nettement allégées.

Voilà les étapes d’une rénovation partielle d'une fenêtre de toit :

  • Dépose de l’ancienne fenêtre de toit: en rénovation partielle, le dormant de la fenêtre est conservé. On ne change que l’ouvrant. Ainsi, ne retirez que la partie mobile de votre fenêtre de toit. Vérifiez qu’il n’y a pas de problème d’étanchéité autour du cadre (infiltrations, moisissures, etc.). Prenez ensuite les mesures pour installer votre nouvelle fenêtre de toit.

  • Pose de la nouvelle fenêtre : procédez ensuite la pose de la fenêtre. Pour cela, posez le nouveau cadre et vérifiez l’aplomb ainsi que le niveau. Mettez en place les panneaux puis évaluez le bon fonctionnement des battants. Procédez à l’alignement si nécessaire.

  • Finitions et étanchéité : calfeutrez l’espace entre le châssis et la sous-toiture, puis installez le coffrage que vous avez choisi.

Rénovation de fenêtre de toit : pensez à l’isolation thermique

Le remplacement ou la rénovation de votre fenêtre de toit est peut-être l’occasion de rénover, en même temps, l’isolant de vos combles. À l’origine de près de 30 % des déperditions de chaleur selon l’ADEME, les combles non ou mal isolés pèsent lourd sur votre facture d’énergie. Supprimez les ponts thermiques et améliorez le bilan énergétique de votre maison en pensant à l’isolation de vos combles aménageables ou perdus.