Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment changer ses fenêtres en rénovation ?

5 min de lecture

Aujourd’hui en France, 1 habitation sur 4 connaît des déperditions d’énergie à cause d’une mauvaise isolation des fenêtres et portes. Pour changer ses fenêtres en rénovation, renseignez-vous sur les aides financières, puis assurez-vous de choisir les bons matériaux et enfin, au besoin, demandez une déclaration préalable aux travaux. À la suite de ces trois étapes et grâce à notre guide pas-à-pas en 12 étapes, apprenez comment changer vos fenêtres en rénovation.

3 étapes préliminaires avant de changer ses fenêtres en rénovation

Avant d’entreprendre la rénovation de ses fenêtres, il est nécessaire de se pencher sur 3 étapes indispensables.

Étape 1 : renseignez-vous sur les aides financières

Pour accompagner les rénovations énergétiques, l'État et les régions ont mis en place plusieurs subventions pour inciter les ménages français à viser une meilleure efficacité énergétique. Ainsi pour alléger le coût des travaux, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’, du dispositif de la prime énergie ou encore de l'éco prêt à taux zéro.

Étape 2 : assurez-vous de choisir un matériau durable et à fort pouvoir isolant

Quitte à rénover ses fenêtres, autant en profiter pour choisir des matériaux fiables, durables et écologiques. Pour le changement de vos fenêtres en rénovation, privilégiez le bois ou le PVC, étant tous les deux des matériaux durables, proposant une isolation thermique et acoustique d’exception. Enfin, faites le bon choix de vitrages. Pour ce qui est du double vitrage, penchez-vous sur un coefficient entre 1.1 et 1.6 W/m², ce qui correspond aux exigences actuelles en termes de performances thermiques.

Le triple vitrage doit quant à lui proposer un Uw qui se situe entre 0.7 et 0.9 W/m². Attention cependant : le triple vitrage signifie trois vitres. C’est donc plus de poids à supporter. N’hésitez pas à évaluer la qualité de vos fondations et de vos murs autour des fenêtres afin d’éviter un effondrement précipité.

Le double vitrage présente un coefficient Uw entre 1.1 et 1.6 W/m² contre 0.7 et 0.9W/m² pour le triple vitrage.

Étape 3 : demandez une déclaration préalable de travaux

Lors d’un changement de fenêtre, une déclaration préalable des travaux ne présente pas un caractère obligatoire. Ce document peut toutefois être requis dans certaines circonstances. Si vous êtes dans un lotissement protégé notamment, une déclaration sera nécessaire. Au cas où l’intervention irait changer l’aspect extérieur de la maison, le propriétaire est tenu d’établir une déclaration sur ses travaux auprès de la mairie.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Comment changer ses fenêtres en rénovation : le guide pas-à-pas

Changer ses fenêtres en rénovation ne demande pas de compétence particulière, il faut néanmoins s’armer de patience et des bons outils. Pour vous guider pas à pas dans le changement de vos fenêtres en rénovation, nous avons recensé les 12 points indispensables au chantier. Suivez-les un à un pour un résultat optimal.

  1. Retirez les anciens ouvrants en prenant garde de ne pas abîmer le châssis.

  2. Mesurez la largeur du cadre pour vérifier les bonnes dimensions de la nouvelle fenêtre à installer en rénovation.

  3. Assurez-vous que le nouveau dormant respecte bien les dimensions de l’ouverture prévue et n’empiète pas sur le châssis. Il doit pouvoir s’insérer sans forcer.

  4. Préparez les fixations du nouveau cadre au bâti à l'aide d'une visseuse et de vis spécialement choisies pour correspondre à votre matériau (PVC, bois, alu, mixte).

  5. Appliquez une colle spéciale pour votre matériau sur l’ancien dormant afin de venir parfaire son habillage.

  6. Posez le nouveau cadre sur l’ancien châssis après avoir vérifié le niveau et l’aplomb.

  7. Fixez le nouveau dormant sur l'ancien à l'aide de vis spécialement choisies pour votre matériau.

  8. Mettez en place les cache-vis pour parfaire l’esthétisme.

  9. Procédez à l’isolation et l’étanchéité de la face extérieure de la fenêtre (du silicone adapté est appliqué sur tout le périmètre de la fenêtre).

  10. Contrôlez le bon fonctionnement des ouvrants en position ouvert et fermé. Si besoin, ajustez.

  11. Procédez aux finitions générales de la nouvelle fenêtre (retirez les étiquettes, nettoyez les dernières traces de colle, etc.).

  12. Admirez maintenant votre nouvelle fenêtre posée en rénovation.

Comment changer ses fenêtres en rénovation ? Vous n’aurez plus à vous poser la question. Si toutefois vous n’êtes pas un bon bricoleur, faites-vous assister par une entreprise qualifiée RGE ! C’est d’ailleurs un impératif pour bénéficier des aides financières mentionnées.