Tous nos conseils sur la chaudière

Chaudière gaz, chaudière biomasse ou encore hybride, cet équipement de chauffage central offre un excellent rapport qualité prix et un bilan environnemental qui tend à s'améliorer. Retrouvez tous nos conseils sur l'installation ou le changement d'une chaudière en rénovation.

chaudière chauffage

Choisir sa chaudière

Quelles sont les chaudières les plus performantes, au meilleur rapport qualité/prix ? Par quoi remplacer sa chaudière vieillissante ? Quelques conseils pour apprendre à faire le bon choix en rénovation.

Chiffrez vos travaux de chauffage, estimez vos aides.

Instantané, gratuit et sans engagement.

Chaudière électrique

Compacte et économique, la chaudière électrique revêt bien des avantages, mais constitue-t-elle le meilleur choix calorifique et écologique ? Vue d'ensemble.

Chiffrez vos travaux de chauffage, estimez vos aides.

Instantané, gratuit et sans engagement.

Tout savoir sur les chaudières

Les chaudières, qu’elles soient électriques, au gaz, à la biomasse ou encore au fioul fonctionnent selon un processus relativement similaire de combustion de la matière première au cœur d’une chambre à combustion. Les calories issues de cette combustion sont captées et servent à réchauffer le fluide caloporteur du circuit de chauffage, lequel vient ensuite alimenter les différents équipements du logement, appelés émetteurs de chaleur. Sous sa forme classique, la chaudière est l’une des plus utilisées des Français pour sa mise en place facilitée, son fort pouvoir calorifique et son prix abordable. Mais il existe désormais une multitude de modèles de chaudières permettant d’assurer le chauffage central de l’habitation. Quel modèle sera plus facilement adapté à votre cas de figure ? Quelle chaudière choisir pour faire des économies d’énergie ?

Les chaudières à gaz et électriques, deux modèles plutôt standards

La chaudière électrique est généralement plébiscitée en appartement, du fait de sa petite taille, un format permettant une installation facilitée dans les petites superficies. Plutôt performante, la chaudière électrique est assez abordable, mais attention au coût d’usage ! L’électricité étant l’une des énergies les plus onéreuses et les lus fluctuantes à l’heure actuelle, la chaudière électrique se veut moins économique que pratique. Elle n’est pas non plus plébiscitée pour son bilan environnemental, bien que l’électricité française soit en grande partie décarbonée. Quoi qu’il en soit si vous souhaitez installer une chaudière électrique, de nombreuses astuces vous permettront d’en économiser l’énergie. Consultez nos articles pour en savoir plus !

Le cas des chaudières THPE

Les chaudières à très haute performance énergétique sont conçues pour être bien plus performantes que les modèles classiques fonctionnant au gaz. Il peut s’agir de chaudières basse température (dont la combustion s’effectue au maximum à 50 °C, économisant sur l’énergie nécessaire à la chauffe) ou encore de chaudières à condensation. Ces dernières utilisent non seulement les calories de la combustion pour réchauffer le logement, mais également celles contenues dans les fumées de combustion. L’air rejeté en-dehors de l’habitation est moins chargé en particules nocives, et le rendement de l’appareil est optimisé au maximum. Quoi qu’il en soit, veillez à vérifier sur la fiche de la chaudière qu’il s’agit bien d’une chaudière qualifiée de THPE pour son caractère à la fois économique et écologique. S’il s’agit bien d’un tel modèle, vous pouvez peut-être bénéficier d’aides financières de la région ou des fournisseurs d’énergie pour l’installation de votre équipement. Pensez-y !

La chaudière à bois, bûches ou granulés

Saviez-vous que la chaudière à granulés est considérée comme étant un équipement à énergie renouvelable et l’un des plus performants du marché actuel, devant les pompes à chaleur ? Système de chauffage central, la chaudière à granulés fonctionne majoritairement sur la base de la combustion automatique de pellets (issus de chutes de bois recyclées et compactées) et confère une qualité de chauffe inégalable. L’utilisation de granulés de bois, moins humides, permet à la chaudière d’adopter un rendement encore meilleur que la chaudière à bûches. Pour couronner le tout, ce type d’équipement est éligible à MaPrimeRénov’ et à d’autres aides à la rénovation énergétique, pour un montant de plusieurs milliers d’euros... difficile de passer à côté.

Quant à la chaudière à bûches, celle-ci peut être manuelle ou automatique. En ce sens, elle est souvent moins onéreuse que la chaudière à granulés, tout en conférant des prestations quasiment similaires. L’un ou l’autre de ces systèmes de chauffage central vous seront sans aucun doute profitable en matière d’économies d’énergie !

Le cas de la chaudière fioul

Encore présente dans quelques-uns des foyers français, la chaudière fioul tire progressivement sa révérence du fait de propriétés écologiques qualifiées de déplorables. Utilisant un combustible fossile, ce type de chaudière est particulièrement nocive pour l’environnement, et n’en est pas pour autant plus économique pour les occupants du logement. D’ailleurs, l’installation d’une chaudière fioul dans les constructions neuves est désormais interdit, du fait d’un bilan écologique ne permettant pas de répondre aux dernières exigences en matière de transition énergétique dans l’habitat. Quand et comment changer sa chaudière fioul, et par quoi la remplacer ? Les réponses dans notre rubrique dédiée.