Tous nos conseils sur le chauffage écologique

Avec une énergie renouvelable, un appareil et une installation adaptés à la surface de votre logement, vous pouvez disposer moyennant un investissement parfois réduit d’un mode de chauffage écologique. Abordons les différentes solutions écolos qui s’offrent à vous : chauffage solaire, biomasse (poêle à bois, chaudière à granulés, etc.), chauffage gaz ou encore chauffage électrique.

Choisir son chauffage écologique

Vous constatez que votre facture de chauffage est trop élevée et vous cherchez une solution pour réduire son coût ? Deux actions sont possibles. La première ? Adopter des écogestes qui vont vous permettre de réduire votre recours au chauffage, et donc d’agir de manière plus ou moins importante sur le coût total. La deuxième ? Investir dans un chauffage écologique, au rendement optimisé et au gaspillage énergétique réduit. Découvrez comment choisir votre chauffage écologique.

Comprendre la pollution du chauffage

Chauffage solaire, aérothermique, géothermique ou encore au gaz, quel est l'impact réel de nos appareils de chauffage sur l'environnement ? Apprenez à comprendre quelle est la pollution réelle des énergies utilisées.

Chiffrez vos travaux de chauffage, estimez vos aides.

Instantané, gratuit et sans engagement.

Qu'est-ce qu'un système de chauffage écologique ?

Il est important de comprendre ce que l’on qualifie de système de chauffage écologique. Plusieurs éléments peuvent entrer dans sa définition :

  • Pour être jugé écologique, un système de chauffage doit avoir une consommation en énergie réduite, et donc une bonne performance énergétique. Plus l’efficacité énergétique saisonnière de votre chauffage sera importante, moins il consommera de combustible, donc plus son empreinte carbone sera faible.

  • Un combustible/une énergie durable. Le chauffage écologique s’oppose au chauffage utilisant des combustibles fossiles (comme le charbon, le gaz ou le pétrole) qui ont par définition des stocks réduits. Dans le meilleur des cas, avec une configuration optimale, un système de chauffage écologique doit utiliser une énergie renouvelable (énergie solaire, éolienne, aérothermie ou géothermie). A défaut, il est important de considérer l’énergie nécessaire à l’extraction, à la production et à l’acheminement du combustible dans votre logement (bois, gaz, électricité etc.).

Enfin, un chauffage ne peut être écologique que s’il est couplé à une bonne isolation du logement. Quel qu’il soit, votre système de chauffage sera amené à surconsommer si la chaleur qu’il produit s’échappe instantanément par le sol, les murs ou le plafond de votre logement. L’énergie la plus propre est celle que l’on ne produit pas… et cela passe en complément par un logement bien isolé et bien pensé.

Quel chauffage écologique installer chez soi ? Le solaire

Utiliser l’énergie fournie gratuitement par les rayonnements solaires est la garantie d’avoir chez vous un système de chauffage éco responsable. Les panneaux solaires peuvent se positionner sur votre toiture pour ensuite transmettre l’énergie accumulée à votre ballon d’eau chaude et à votre système de chauffage central.

Ce dernier peut fonctionner au gaz ou à l’électricité, une énergie sollicitée lorsque le recours au solaire n’est pas suffisant pour combler l’entièreté des besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire. Et oui : un chauffage écologique solaire ne permet pas de couvrir l’ensemble des besoins d’un foyer. Il peut être possible dans une maison d’utiliser un chauffage solaire en relève d’un autre système. Vous pouvez par exemple combiner l’énergie solaire et le bois, ou encore installer une pompe à chaleur.

Au sein du logement, le nouveau système solaire doit également être relié à des émetteurs de chaleur douce tels que le plancher chauffant hydraulique (très écologique) et des radiateurs à inertie basse consommation.

Parmi les équipements solaires les plus écologiques, on retrouve :

  • Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) en relève d’une chaudière plus classique, permettant de couvrir entre 40 et 80 % des besoins en eau chaude sanitaire d’un logement.

  • Le chauffe-eau solaire à thermosiphon, moins performant durant les hivers rudes mais plus écologique que le chauffe-eau solaire classique puisque le fluide caloporteur rejoint le ballon de stockage grâce à la convection naturelle et n’est pas pompé via énergie électrique.

  • Le système solaire combiné, un formidable chauffage écologique (chauffage + eau chaude sanitaire)

Chauffage écologique : les autres énergies renouvelables à l'honneur

Généralement, opter pour un système de chauffage économique et écologique se fait via les énergies renouvelables. Outre le solaire déjà abordé, on parle ici de l’aérothermie et de la géothermie, utilisées à travers la pompe à chaleur.

De nombreux spécialistes voient dans la pompe à chaleur l’équipement le plus respectueux de l’environnement et le mieux adapté à nos conditions de vie. Le principe est de récupérer la chaleur naturellement présente dans l’environnement (air, sol) pour chauffer le logement.

Le rendement des pompes à chaleur (ou PAC) dépasse souvent les 100 % et elles ne consomment que très peu voire pas d'électricité, lorsqu'elles sont bien dimensionnées. Il s’agit d’un système de chauffage écologique qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Certaines des PAC vous permettent également de produire de l'eau chaude sanitaire... Enfin, toutes sont indemnisables au titre des primes à la rénovation énergétique, alors renseignez-vous auprès de l’Anah ou encore de l’ADEME.

Zoom sur le chauffage écologique géothermique

Un système de chauffage classique utilise l’air extérieur. Plus la température de l’air est froide, plus il faut de l’énergie pour chauffer l’air intérieur. Avec la géothermie, le système complet est installé sous la terre, là où la température est supérieure à la température de l’air extérieur... et surtout constante ! Cela signifie qu’il faut moins d’énergie pour que votre logement soit chauffé.

La géothermie signifie littéralement "chaleur de la terre" et utilise la température constante du sous-sol pour chauffer votre maison.

Autrefois réservée à une poignée d’avertis, la géothermie s’est démocratisée grâce à la pompe à chaleur eau-eau, certes onéreuse mais très économe et donc écolo. On estime généralement que les économies d’énergie réalisées suite à l’installation d’une PAC géothermique sont de l’ordre de 70 % ou plus ! De plus, un système de chauffage géothermique augmente la valeur de revente de votre maison : une solution durable, tant sur le plan environnemental que financier !

Renseignez-vous pour savoir si vous pouvez équiper votre logement et conserver une partie de votre installation déjà en place avec une pompe à chaleur air-air, air-eau, ou, dans l’idéal, une pompe à chaleur géothermique.

Chauffage écologique et renouvelable : le bois énergie

Grâce à sa neutralité en carbone (lorsque le bois utilisé pour le chauffage est issu de forêts gérées durablement), le bois est considéré comme une énergie propre, idéale à la production de chaleur. Mais comment se présente exactement un chauffage au bois écologique ? L'appareil de chauffage bois d'aujourd'hui est bien différent de la cheminée à foyer ouvert d'antan. Les équipements et systèmes du marché sont désormais plus performants, à l'instar du poêle à bûches, du poêle à pellets ou encore de la chaudière à granulés de bois. Cette chaudière est l'un des équipements de production de chaleur les plus performants du marché, devant la PAC air eau notamment. Mais attention au prix : plus de 12 000 €.

L'avantage avec le bois de chauffage écologique, c'est qu'il est l'un des combustibles les moins chers du marché malgré les fortes fluctuations subies en 2022 du fait de la crise énergétique. Bûches, buchettes, plaquettes ou pellets vous permettent de chauffer votre logement de manière complète ou partielle, selon vos besoins. Avez-vous intérêt à choisir un poêle à granulés, à plaquettes ou un poêle à bûches ? Choisir son bois énergie est plutôt simple : gardez en tête que les pellets sont toujours plus écologiques, car ils sont issus de chutes et sciures de bois compactées en scierie. Aussi, leurs dimensions sont réduites et leur taux d'humidité est moindre si on le compare avec une bûche de bois de chauffage. Le rendement calorifique du pellet est donc généralement supérieur.

Dressons à présent la liste des appareils de chauffage écologique utilisant la biomasse.

Le poêle à bois, chauffage écologique encore abordable

Le domaine des poêles à bois a énormément progressé depuis plusieurs années. On retrouve notamment des poêles à bûches avec d’excellents rendements, des poêles à granulés classiques encore plus performants et surtout des poêles à accumulation avec un haut rendement. Ce système peut vous aider comme chauffage d’appoint ou constituer le chauffage principal dans un logement de taille modeste.

Le poêle à granulés (poêle à pellets) est très écologique et assez abordable puisqu’il s’agit surtout d’un chauffage d’appoint. Les premiers modèles se trouvent autour de 3 500 à 4 500 € hors pose.

Les autres avantages du poêle à granulés ? En comparaison avec un poêle à bois traditionnel, les poêles à granulés prennent moins de place. Le stockage des granulés est également moins contraignant. Vous pouvez stocker les granulés de bois dans votre garage ou votre sous-sol, sans avoir à vous soucier de les couper, les empiler, les transporter, etc. Un chauffage écologique et intelligent, peu gourmand.

La chaudière à granulés, numéro un des chauffages écologiques au bois

Se chauffer à l’aide d’une chaudière qui consomme du bois peut constituer un mode de chauffage éco responsable. Oui, le bois est une énergie renouvelable car les émissions de CO2 issues de la combustion du bois sont compensées si l’équivalent est planté. Là où la chaudière à granulés se distingue vraiment du poêle à bois en termes d’écologie, c’est qu’elle dispose d’un bien meilleur rendement (plus de 90 %) donc qu’elle consomme moins à l’usage. Aussi, puisqu’elle est utilisée en chauffage central et non en appoint, elle permet réellement de jouer sur l’empreinte carbone globale d’une maison. Notons que la chaudière à granulés coûte bien sûr plus cher, mais qu’elle est aussi mieux indemnisée par les aides en rénovation.

Le chauffage gaz est-il toujours écologique ?

Le rendement d'un chauffage au gaz et la chaleur restituée sont souvent optimum : cet équipement fait du bon travail. Pour autant, malgré l'utilisation massive de chaudières gaz en France, cet équipement est loin d'être écologique. Un chauffage gaz rejette environ 224 gCO2eq/kWh contre 30g pour le chauffage bois et 0 pour les énergies renouvelables.

Il est vrai que le gaz naturel est une énergie souvent disponible et associée à des équipements dont le prix est abordable. Malheureusement, le chauffage au gaz écologique n'existe pas vraiment. Vous consommerez toujours un combustible fossile, même si certains équipements vous permettront d'économiser sur votre facture de chauffage, de bénéficier d'une température optimale ou de rejeter moins de CO2.

Si vous souhaitez toutefois opter pour un chauffage gaz, dirigez-vous vers la chaudière gaz à très hautes performances énergétiques (THPE). C’est en fait une chaudière à condensation dont le circuit est parfaitement optimisé. Demandez conseil à votre chauffagiste pour déterminer la manière dont votre installation de chauffage au gaz peut s’intégrer dans votre logement pour contribuer à distribuer efficacement la chaleur tout en réduisant votre facture et vos émissions globales.

Le chauffage électrique est-il à bannir ?

Nous n'avons pas encore abordé la question des radiateurs électriques. Pour cause, l'électricité est considérée comme l'une des pires sources de chaleur lorsqu'il est question d'environnement. Malgré son origine nucléaire, l’électricité est très consommatrice, et elle coûte cher. Toutefois, l'installation de certains émetteurs électriques équipés d'un système de régulation (optimisation de la consommation et de la température de chauffe de façon extrêmement précise) sont désormais considérés comme plus économes par le gouvernement et restent indemnisables au titre de certaines aides financières de chauffage. Dirigez-vous en priorité vers des radiateurs à inertie ou des panneaux rayonnants, les plus performants et les moins énergivores.

Vous pouvez également opter pour un chauffage au sol écologique. Si la norme a longtemps été de voir les radiateurs placés dans les pièces et notamment sous les fenêtres pour constituer des barrières face à l’air froid, les temps changent. Désormais, le chauffage au sol se généralise et équipe de plus en plus de logements BBC neufs. Notons qu'en rénovation, ce type de chauffage est plus difficile à installer car il nécessite de lourds travaux de réfection. Mais quels avantages environnementaux !