Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle économie avec une chaudière à condensation ?

4 min de lecture

En général, les économies constatées en passant d'une chaudière gaz classique à une chaudière à condensation sont de 35 %. Avec un rendement jusqu’à 110 %, ce type de chaudière sera beaucoup plus efficace que les chaudières à gaz classique. La réduction de la facture de chauffage s'accompagne également de quelques économies en matière d'entretien et de pose.

Jusqu'au 1er janvier 2023, il est encore possible de bénéficier d'aides financières pour installer une chaudière à condensation. Il s'agit pour beaucoup de la bonne alternative, entre rendement et espace alloué à ce système. Les chaudières à granulés ou encore fonctionnant à l'énergie solaire nécessitent généralement un espace beaucoup plus important. Si vous souhaitez une alternative idéale aux chaudières électriques, le gaz peut encore être installé dans le cadre d'une rénovation ou d'un changement d'équipement dans un logement existant.

Combien d’économies financières avec une chaudière à condensation ?

L'utilisation d'une chaudière à gaz à condensation peut permettre de faire des économies par rapport à une chaudière à gaz standard. Grâce à son rendement, il serait possible de réduire de plus d'un tiers la consommation de gaz.

Des économies via la chaudière à condensation sont également à prévoir, pour ceux qui souhaitent changer d'énergie pour miser sur le gaz. À titre indicatif, la consommation moyenne pour les personnes disposant d'une chaudière électrique serait d'environ 1 700 € par an, contre 1 200 € pour une chaudière à gaz à condensation. Attention toutefois, le contexte actuel a entraîné une hausse conséquente des prix du gaz.

Les économies de la chaudière à condensation pour l’entretien

Sur les chaudières à gaz, l'entretien annuel est obligatoire. Il sera moins coûteux sur une chaudière à condensation que sur une chaudière à basse température ou une chaudière à gaz standard. Il faudra effectivement débourser entre 80 et 150 € là où les autres systèmes peuvent nécessiter un entretien d'une valeur de 200 € par an.

À titre d'exemple, l'entretien d'une chaudière à granulés coûte beaucoup plus cher chaque année. Elle devra comprendre de ramonage et une révision relative au fonctionnement. Il faudra débourser en moyenne 250 € par an. Il faudra compter entre 90 et 150 € pour une chaudière électrique.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les économies de la chaudière à condensation : la pose

Les économies de la chaudière à condensation se confirment aussi au moment de la pose. Le coût d'installation est le plus faible puisqu’il faudra généralement débourser entre 290 et 1 000 € pour la main d'œuvre. Pour une chaudière à basse température, il faudra par exemple compter entre 2 000 et 5 000 €.

Attention néanmoins, le faible coût de l'installation des chaudières à condensation est rehaussé par le prix de l'équipement. Il faudra compter environ 3 000 € pour une chaudière à condensation standard, contre seulement 1 000 € pour une chaudière basse température.

Il existe bien entendu des coûts d'installation plus onéreux. La pose d'une chaudière à granulés étant complexe, elle peut coûter plus de 5 000 €. Le système dont l'installation est la moins chère reste la chaudière électrique, puisqu’elle ne vous coûtera que quelques centaines d'euros de main d'œuvre.