Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Coupler une chaudière fioul avec une pompe à chaleur, c'est possible ?

6 min de lecture

Il est possible d’associer une chaudière fioul avec une pompe à chaleur en choisissant un fonctionnement alterné ou simultané. En installant une déviation pour la pompe à chaleur, les deux solutions de chauffage peuvent fonctionner de concert pour répondre à vos besoins. Une solution pratique et économique.

Installer une pompe à chaleur en parallèle d’une chaudière fioul, pourquoi et comment ?

Parce que l’installation d’une chaudière 100 % fioul dans un logement neuf ou ancien est interdite, une autre solution connaît un engouement fort : celle consistant à garder une installation au fioul en lui adjoignant une pompe à chaleur. L’idée est de conserver l’installation au fioul déjà en place mais de diminuer la sollicitation de ce système en utilisant la puissance d’une pompe à chaleur.

La première étape consiste à choisir la technologie de la pompe à chaleur qui va venir fonctionner en parallèle de la chaudière au fioul. Vous pouvez vous tourner vers une PAC aérothermique (air-eau) ou une PAC géothermique (eau-eau). Le choix de sa puissance doit être fait en prenant en compte les caractéristiques de votre logement et notamment votre zone d’habitation, la superficie à chauffer et le confort souhaité.

Choisir une pompe à chaleur en relève d’une chaudière au fioul est une solution pour limiter les déperditions thermiques que vous pouvez observer si le logement est mal isolé. Il peut également s’agir d’une bonne idée pour disposer d’une eau chaude pour alimenter par exemple un réseau de radiateurs haute température.

Avoir cette solution biénergie permet un vrai confort thermique avec un chauffage toujours assuré par une énergie quelle que soit la température extérieure. Vous pouvez donc utiliser les avantages de chaque énergie pour optimiser la consommation… et faire des économies.

Associer une chaudière fioul avec une pompe à chaleur

Combiner une chaudière au fioul avec une pompe à chaleur est possible grâce à deux modes de fonctionnement.

  • Le fonctionnement alterné (bivalent alternatif) ;

  • Le fonctionnement simultané (bivalent parallèle).

Dans les deux cas, le principal intérêt est que l’on ne retire pas la chaudière au fioul déjà présente. Une déviation pour la pompe à chaleur doit simplement être créée.

Chaudière fioul et pompe à chaleur : le fonctionnement alterné (bivalent alternatif)

Lorsque c’est le mode bivalent alternatif qui est choisi, la pompe à chaleur et la chaudière au fioul se passent le relais. C’est à la pompe à chaleur que revient le rôle de chauffer l’eau du réseau jusqu’à atteindre le point de bivalence. Il s’agit d’un niveau de température au-delà duquel l’utilisation de la pompe à chaleur pour réchauffer l’eau du réseau n’est plus optimale en raison de la température de l’air extérieur (pour un modèle air-eau) ou du sous-sol (eau-eau). Parce que la pompe à chaleur doit fournir un effort trop important et que son rendement n’est pas optimal pour alimenter le système de chauffage, on bascule alors sur la chaudière au fioul.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Pompe à chaleur et chaudière fioul : le fonctionnement simultané (bivalent parallèle)

Lorsque c’est le mode bivalent parallèle qui est choisi, alors les deux équipements travaillent de concert. Même lorsque le point de bivalence est atteint, et que la chaudière au fioul se déclenche, la pompe à chaleur continue de fonctionner. On dit de la chaudière au fioul qu’elle apporte un complément de chauffe. Lorsque la température extérieure est très faible et entraîne l’arrêt de la pompe à chaleur, la chaudière au fioul prendra le relais pour chauffer seule l’eau chaude sanitaire et l’eau du réseau de chauffage.

En choisissant d’associer une pompe à chaleur avec une chaudière au fioul, c’est le mode de chauffage qui possède le rendement le plus intéressant qui sera utilisé selon les périodes de l’année. La grande majorité du temps, c’est la pompe à chaleur qui permettra les meilleures performances et qui sera sollicitée.