Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Coupler une chaudière gaz avec une pompe à chaleur : pourquoi et comment ?

6 min de lecture

La plupart des systèmes de pompe à chaleur ont besoin d'une chaudière en complément. Il est parfaitement possible d'utiliser une chaudière à gaz, lorsque la pompe à chaleur ne peut pas produire suffisamment de chaleur. On peut aussi miser sur ce qu'on appelle les chaudières hybrides, associant ces deux technologies pour alimenter le foyer toute l'année.

Les anciennes chaudières à gaz disposent d'un rendement discutable. Il faudra donc miser sur les systèmes dernière génération pour obtenir un rendement optimal. Si vous avez en tête d'énormes factures avec ce type de chaudière, les systèmes les plus récents offrent des performances idéales. Le fait de les coupler avec une pompe à chaleur permet de faire baisser considérablement la note du chauffage et de l'eau chaude sanitaire.

Les avantages d’une chaudière à gaz avec une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système qui peut parfois être encombrant à l'extérieur et à l'intérieur du domicile. Il nécessite néanmoins de bénéficier d'une source d'énergie complémentaire, lorsqu'il ne s'agit pas d'une pompe à chaleur géothermique. La plupart des particuliers misent sur une chaudière à gaz. Ce type de dispositif est peu encombrant, et sera facile à disposer dans la plupart des logements.

Il est également important de noter que les chaudières gaz peuvent atteindre un rendement supérieur à 100 %, là où les chaudières électriques atteignent parfois les 95 %. Il s'agit donc d'un avantage non négligeable. Les chaudières gaz offrent aussi un certain confort d'utilisation, puisque la chaleur sera produite à mesure que l'habitation en a besoin. La pompe à chaleur couvre environ 80 % des besoins d'une habitation. Pour les 20 % restants, le gaz semble donc tout indiqué.

Quelle chaudière à gaz choisir pour une pompe à chaleur ?

Il existe trois grands types de chaudières qui peuvent être installées chez les particuliers. Les chaudières à gaz standard sont celles qui sont en place dans les logements anciens. Leur rendement, mais également leur fiabilité peut être remise en cause, compte tenu de leur vétusté. On peut aussi choisir de miser sur une chaudière à basse température, qui permettra d'attendre 90 à 95 % de rendement.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Qu’est-ce qu’une chaudière hybride ?

Dans les faits, il est assez rare d'installer une chaudière à gaz conjointement à une pompe à chaleur. Il sera néanmoins possible de conserver un équipement fonctionnant au gaz, s'il était déjà en place avant la pose de la pompe à chaleur. Pour les cas de changement complet du système de chaudière, il sera possible de miser sur une chaudière hybride. Elle associe une pompe à chaleur air-eau à une chaudière gaz.

L'un des grands avantages de ce système, c'est que les deux énergies fonctionnent en vases communicants. Il est donc possible de basculer en gaz automatiquement, lorsque la pompe à chaleur ne produit pas assez, sans intervention de la main humaine. Il s'agit donc de la formule la plus pratique.

Pour les cas de changement complet du système de chaudière, il sera possible de miser sur une chaudière hybride. Elle associe une pompe à chaleur air-eau à une chaudière gaz.

Quelles sont les autres alternatives ?

Il sera tout d'abord possible d'installer une pompe à chaleur en complément d'un système déjà en place. Il reste assez rare que les particuliers choisissent de coupler une pompe à chaleur avec une chaudière à granulés ou à bûches. Ce type de dispositif prendra trop de place dans l'habitation.

L'un des choix les plus courants pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'installer une chaudière à gaz, ou une chaudière hybride, sera de se tourner vers l'électrique. Il est parfaitement possible de venir compléter les performances d’une PAC, à l'aide d'une chaudière électrique de qualité. Le rendement de ces dernières peut atteindre 95 %, avec des consommations bien moins importantes, qu'avec les anciennes chaudières électriques.