Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment savoir si je dois changer ma chaudière ?

6 min de lecture

Le changement de votre chaudière peut être nécessaire dès lors que vous constatez un dysfonctionnement tel qu’un rendement énergétique inférieur à 80 % mais également en cas de vétusté, de non-respect des normes en vigueur ou encore d’une évolution de vos besoins énergétiques.

Pour quelles raisons faut-il changer votre chaudière ?

L’évolution de vos besoins énergétiques

En fonction des évolutions dans votre vie personnelle, vos besoins énergétiques peuvent être amenés à changer. En effet, qu’il s’agisse de modifications telles que l’agrandissement de votre logement ou bien la rénovation de celui-ci par des travaux d’isolation, d’optimisation énergétique ou d’aménagement thermique, votre chaudière ne répondra peut-être plus de manière efficiente à vos besoins. Le risque est alors de surconsommer et d’accroître de manière significative le montant de vos factures d’énergie.

Pourquoi changer sa chaudière ? Le non-respect des normes légales

Afin d’assurer la sécurité de votre logement, des normes légales et réglementaires ont été mises en place. Faisant de la transition énergétique un élément essentiel dans le choix de vos équipements de chauffage, le gouvernement renouvelle de manière récurrente ces dispositions obligatoires. Par exemple, si vous possédez une chaudière fioul, sachez que d’ici 10 ans, vous serez dans l’obligation de la changer car elle est considérée comme trop polluante face à d’autres alternatives plus éco-responsables.

Parmi ces normes existe également le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 qui impose un entretien annuel effectué par un professionnel pour toutes les chaudières à gaz naturel, fioul, bois ou charbon d’une puissance de 4 à 400 kilowatts. Enfin, selon la norme électrique 15-100, une distance minimale de 60 centimètres entre tout équipement d’eau et votre chaudière doit être assurée.

En conséquence, votre chaudière peut nécessiter d’être changée si l’une des ces normes s’avérait ne plus être respectée.

Si vous possédez une chaudière fioul, sachez que d’ici 10 ans, vous serez dans l’obligation de la changer. Elle sera alors considérée comme trop polluante face à d’autres alternatives plus éco-responsables.

Changer sa chaudière pour cause de dysfonctionnement

Outre les normes légales ou bien le changement de vos besoins, votre chaudière nécessitera votre attention dès lors qu’elle présente un dysfonctionnement. Cela peut se présenter sous la forme de pannes récurrentes (fuite, sifflement, équipement très bruyant, arrêt soudain ou impossibilité de démarrer votre chaudière), d’un inconfort dans la chaleur ambiante de votre espace ou bien d’une régression dans les performances de celle-ci. En effet, il est possible que vous constatiez que la capacité de votre chaudière diminue auquel cas il faudra la changer. Sachez d’ailleurs que de manière générale, les professionnels recommandent un changement dès lors que le rendement de votre chaudière c’est-à-dire son efficacité énergétique est inférieure à 80 %.

Changer sa chaudière pour cause de vétusté

Enfin, il est récurrent que vous ayez besoin de changer de chaudière à cause de son ancienneté. La durée de vie d’une chaudière quel que soit son type (gaz naturel, gaz à condensation, fioul, bois ou charbon) est d’environ 15 ans. Il est important de noter que l’ancienneté de votre équipement énergétique vous empêchera d’optimiser votre consommation, ce qui aura un coût.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Comment choisir votre nouvelle chaudière ?

Pour vous assurer que votre chaudière conviendra à vos besoins, ce changement doit s’anticiper et le choix de votre nouvelle chaudière doit tenir compte de plusieurs facteurs.

Sachez qu’il existe plusieurs types de chaudières :

  • Au gaz naturel classique ou à condensation

  • A bois

  • Au fioul

  • Au charbon

  • Etc.

Lors du changement de votre chaudière, il vous faudra donc prendre en compte plusieurs critères notamment en fonction de votre consommation énergétique, de votre budget ou encore de la performance de votre équipement. Pour exemple, les chaudières au fioul ou au bois sont souvent utilisées pour chauffer de grandes surfaces mais nécessitent une citerne de stockage peu pratique et sont très polluantes. Les chaudières gaz à condensation quant à elles, disposent d’un rendement énergétique supérieur aux autres en présentant un avantage économique certain.