Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quels sont les avantages et inconvénients de la laine de mouton ?

7 min de lecture

La laine de mouton est très appréciée dans le milieu du textile pour sa protection contre le froid. C’est tout naturellement qu’elle l’est autant pour l’isolation des logements. S’il existe peu d’élevages de moutons en France (les principaux élevages étant en Nouvelle-Zélande et en Australie), l’Hexagone gagnerait à les multiplier puisque la laine de mouton possède de nombreux avantages en matière d’isolation thermique et acoustique des habitations. Focus en détail sur les avantages et les inconvénients de la laine de mouton, l’un des matériaux isolants naturels les plus efficaces.

quels sont les avantages et inconvénients de la laine de mouton

La laine de mouton possède comme principaux avantages :

  • Une bonne isolation thermique et acoustique

  • C’est un matériau naturel et écologique

  • Elle résiste aux flammes

La laine de mouton présente aussi des inconvénients comme :

  • Son besoin de traitement chimique contre les mites et les moisissures

  • Elle se tasse facilement

  • Elle possède une faible inertie

  • Elle est très perméable à la vapeur d’eau

Les avantages de la laine de mouton pour isoler sa maison

La laine de mouton est un bon isolant thermique et acoustique

Cet isolant se compte parmi les plus complets. C’est un très bon isolant thermique affichant un coefficient thermique lambda qui varie entre 0,035 et 0,044 W/m.K. Sa capacité d’isolation est semblable au liège, au lin ou encore au chanvre. La laine de mouton emprisonne le son grâce à son frisage, ce qui en fait aussi un bon isolant acoustique.

Cet isolant est d’origine naturelle et plutôt écologique

C’est un matériau d’origine naturelle et classé parmi les isolants écologiques. Si l’élevage duquel elle est issue possède des ambitions pour protéger l'environnement et utilise ses troupeaux de moutons pour, par exemple, permettre le débroussaillage des zones géographiques où les incendies sont fréquents, alors opter pour ce matériau constitue d’autant plus un choix écologique.

C’est un matériau résistant aux incendies

C’est l’un des avantages principaux de la laine de mouton : elle est, non traitée, déjà très résistante aux flammes. Celles-ci vont même jusqu’à s’éteindre seules à son contact. Le traitement au sel de bore, qui permet à la laine de se protéger des moisissures, la rend encore plus résistante aux incendies. Un atout indéniable.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les inconvénients de la laine de mouton pour l’isolation

Si l’ensemble de ces avantages peut convaincre rapidement d’utiliser la laine de mouton pour l’isolation de sa maison, cet isolant a aussi quelques inconvénients qu’il convient de considérer avant d’envisager tous travaux.

La laine de mouton nécessite d’être traitée chimiquement

Afin d’éviter que les mites élisent domicile au sein de la laine de mouton, il faut obligatoirement la traiter avec des produits chimiques. Elle nécessite aussi un traitement contre les moisissures. Généralement, ces opérations sont déjà réalisées par les fabricants avant l’achat. Il faut toutefois relever que le Mitin FF, antimite dont l’utilisation est la plus répandue et le sel de bore qui protège des moisissures sont classés comme des substances cancérigènes. Leur application est donc contrôlée et doit respecter un dosage bien précis.

Le traitement de la laine de mouton doit être réalisé par les fabricants avant l'achat. Ce traitement est contrôlé et doit respecter un dosage précis.

La laine de mouton se tasse facilement en position verticale

Ce matériau n’est pas indiqué pour les mises en œuvre en compression ni pour les isolations verticales (dans les murs par exemple). Elle peut se tasser rapidement, donc mieux vaut la conserver pour des isolations verticales ou d’appoint grâce à la laine de mouton en forme de feutre.

C’est un matériau isolant doté d’une faible inertie

La laine de mouton possède une faible inertie : elle a beaucoup de difficulté à absorber la chaleur pour la restituer ensuite. Cela fait que ce matériau n’est pas le plus recommandé pour un climat où les températures varient énormément en fonction des saisons. Le logement sera peu agréable à vivre en période estivale.

La laine de mouton est très (trop ?) perméable à la vapeur d’eau

Cet isolant peut absorber jusqu’à 33 % de son poids en eau. Cette propriété est au dépend de ses capacités en isolation thermique. C’est pourquoi la laine de mouton n’est pas recommandée dans les pièces trop humides. Il ne faut pas non plus la poser directement contre le mur ou contre un plancher en contact direct avec le sol. En effet, en absorbant l'humidité, elle gonfle en épaisseur et peut donc dégrader les structures. Il est essentiel de poser un frein ou un pare-vapeur afin d’éviter cette situation