Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Isolation en laine de bois : avantages et inconvénients

5 min de lecture

La laine de bois fait partie des matériaux isolants naturels que l’on retrouve très fréquemment tant en rénovation que pour une construction neuve. Elle fait partie des isolants d’origine végétale et biosourcés. Ses atouts : de bonnes performances notamment pour le confort d’été est une vraie longévité a un coût maîtrisé. Ses limites : les traitements souvent incontournables à réaliser pour s’assurer de sa longévité.

Les avantages de la laine de bois utilisée comme isolant

Proposée sous la forme de panneaux rigides ou semi-rigides ou encore en vrac (avec des flocons ou du feutre), la laine de bois issue des fibres récupérées dans des chutes de bois ou des arbres autrement inexploités est polyvalente. Elle peut être utilisée tant pour l’isolation des combles que des toitures et des rampants mais aussi des planchers et des murs.

  • Pour des combles aménagés ou isolation des murs extérieurs, les panneaux semi-rigides de laine de bois sont recommandés ;

  • Dans des combles perdus, la laine de bois en vrac est à préférer avec la technique du soufflage ;

  • Enfin, en toiture ou pour certains supports extérieurs, la laine de bois doit être choisie sous forme de panneaux rigides.

Le confort thermique est très bon, permettant de maintenir un bon confort en hiver mais aussi de réguler la température en été. Son coefficient de conductivité thermique est compris entre 0,037 et 0,050 m².K/W.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Les inconvénients de la laine de bois utilisée comme isolant

La laine de bois est-elle la matière idéale en isolation ? Malheureusement, plusieurs limites sont à pointer du doigt. Tout d’abord, les bonnes performances face à l’humidité sont à pondérer, variables selon les produits et les traitements reçus. De plus, plusieurs autres précautions doivent être appliquées sur le produit fini pour des qualités durables dans le temps. En effet, il est indispensable que la laine de bois soit traitée contre les rongeurs et ignifugée. Elle a en effet tendance à attirer certaines petites bêtes et peut, à cause de l’origine de sa composition, présenter un risque inflammable.

Attention aux laines de bois mélangées avec des matériaux qui ne sont pas d'origine naturelle. Vérifiez auprès du fabricant avant votre achat.

Enfin, là encore selon les fabricants, on retrouve souvent la laine de bois mélangée avec des matériaux qui ne sont pas d’origine naturelle. C’est le cas par exemple du polyuréthane pour lier les fibres entre elles. Cet ajout de matière réduit le bilan pourtant très bon sur le plan énergétique de la laine de bois isolante et rend de plus son recyclage plus complexe. On retrouve parfois comme alternative du coton ou du maïs, ce qui permet d’aboutir à des panneaux en laine de bois avec plusieurs niveaux de rigidité.

Parlons du prix. Selon le format choisi, la qualité, la densité et le fabricant, le budget à consacrer à la fibre de bois passe de 10 à 80 €/m². Il s’agit d’un prix plus élevé que celui d’autres matériaux isolants à performance équivalente. Mais le bilan global, notamment sur le plan écologique, est souvent meilleur. N’oubliez pas également d’ajouter au prix du matériau le coût de la main-d’œuvre pour une isolation de qualité. Celui-ci varie là encore énormément selon la technicité de votre projet.