Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment faire de la laine de chanvre ?

5 min de lecture

Afin d’obtenir de la laine de chanvre (qui fait partie des matériaux isolants naturels), il est nécessaire de cumuler plusieurs opérations sur la paille de chanvre récoltée : le rouissage (élimination des pectines) se déroule dans les champs et est suivie par une période d’attente pour obtenir un taux d’humidité adapté à l’exploitation des bottes. On procède alors à la séparation de la fibre et de la moelle (chènevotte) à l’aide d’un défibreur. Les fibres permettent d’obtenir la laine de chanvre isolante via l’ajout d’autres fibres et d’un liant.

comment faire de la laine de chanvre 

Obtenir un isolant avec du chanvre

Le chanvre est cultivé dans de très nombreux pays, avec une grande variété de conditions climatiques. Grâce à un rendement rapide - la plante atteignant sa pleine maturité en 90 à 120 jours - il est possible de produire cet isolant à base de fibres très facilement. L’isolation en chanvre se présente le plus souvent sous la forme de rouleaux, issus de fibres et plus particulièrement de la couche interne de la plante.

L’isolation en chanvre est composée de fibres souvent entrelacées avec d’autres matières comme des fibres de lin, de polyester ou de kénaf (plantes textiles dont la fibre possède des caractéristiques proches de celles du jute). On dit que les fibres de chanvre conditionnées sous forme de nappes sont mélangées à un liant (souvent le polyester) pour obtenir un matelas fibreux souple, avec en complément des fibres additives.

Lorsque l’on fabrique de la laine de chanvre, on obtient un isolant très performant (la laine de chanvre a une conductivité thermique qui varie selon sa composition et son conditionnement de 0.039 à 0.050W/mK) avec toutefois une flexibilité moindre que la laine de mouton ou la laine minérale.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

La fabrication de la laine de chanvre

Pour savoir comment faire de la laine de chanvre, il faut s’intéresser à toutes les étapes qui permettent d’aboutir au produit fini. De la culture de la plante dans les chanvrières jusqu’aux rouleaux d’isolants, les étapes sont simples mais techniques.

  • La récolte s’effectue à partir de la fin du mois d’août et jusqu’au début du mois d’octobre quand le chanvre est devenu paille ;

  • Mise à sécher, la paille doit obtenir un taux d’humidité compris entre 14 à 18 % pour permettre de bien la travailler ;

  • Lorsque sa consistance le permet, la paille de chanvre est découpée puis envoyée en défibrage. Il s’agit d’un procédé mécanique pour séparer les fibres qui se situent à la périphérie des tiges de la chènevotte ;

  • Selon la qualité de l’isolant désiré mais aussi son emploi, on conserve certaines fibres qui sont ensuite nettoyées puis plaquées ensemble avant cuisson pour obtenir des rouleaux ou des panneaux (la laine de chanvre est également disponible en vrac pour être soufflée). On parle des étapes de nappage puis de thermofusion.

Le chanvre est un matériau rapidement renouvelable, recyclable et compostable. D’origine végétale, c'est une solution durable pour un logement plus responsable.

En fabriquer soi-même n’est pas possible car le processus demande des équipements adaptés et des machines spécifiques. Les isolants à base de chanvre sont disponibles sous plusieurs formes. Les rouleaux et les panneaux semi-rigides sont à préférer pour leur polyvalence. En effet, en vrac, la laine de chanvre a tendance à se tasser… ce qui ne lui permet pas d’être utilisée pour l’isolation des murs. Elle est à réserver aux surfaces parfaitement horizontales. En revanche, les rouleaux ou les panneaux peuvent se retrouver dans l’isolation des murs, des cloisons, des combles ou encore des toitures et des planchers.