Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment faire un enduit chanvre chaux pour isoler ?

7 min de lecture

L’enduit chanvre chaux est composé de quatre agrégats : d’eau, de chaux, de chanvre et de sable de ponce. Il faudra les mélanger entre eux grâce à une bétonnière en prenant garde à bien doser la mixture afin d’obtenir la consistance qui permettra d’isoler tout en se fixant facilement sur les murs.

L’enduit chanvre chaux est idéal pour améliorer les performances thermiques d’une bâtisse ancienne. Par une simple application sur l’intérieur d’un mur en pierre ou en brique, il permet d’absorber l’humidité d’une pièce tout en supprimant l’effet “paroi froide”. Il est de plus assez esthétique et écologique.

Les ingrédients d'un enduit en chanvre-chaux

Si chacun de ces ingrédients fait de l’enduit chaux-chanvre un mélange particulièrement efficace, tous ont une mission différente :

  • La chènevotte est issue de la tige du chanvre. Elle se présente sous la forme de particules de cellulose d’environ 2 cm. Son coefficient de conductivité thermique est de 0,5 W/m.K. C’est donc un des matériaux isolants naturels les plus performants et c’est elle qui apporte sa propriété thermique à l’enduit.

  • La chaux aérienne se caractérise par le fait qu’elle sèche grâce au carbone de l’air et non de l’eau. C’est cela qui la rend indispensable puisque la chènevotte, à laquelle elle est mélangée, est très hydrophile. Cette dernière présente un pouvoir d’absorption de 300 à 400 %. Les liants hydrauliques ne peuvent donc pas sécher correctement.

  • L’eau, quant à elle, va permettre à l’ensemble de devenir une pâte collante et efficace en étant absorbée, notamment, par la chènevotte.

  • Le sable de ponce accélère la carbonatation, soit le séchage de la chaux par le carbone présent dans l’air. De ce fait, il régule aussi l’humidité et améliore l’isolation phonique.

Comment préparer son gobetis ?

Avant de préparer son enduit, il est nécessaire de réaliser son gobetis, cette première couche mince qui permettra à l’enduit de s’accrocher et de s’homogénéiser avec la paroie. Pour ce faire :

  • Mesurez un volume de chaux aérienne pour deux volumes de pierre ponce.

  • Dans une bétonnière, insérez en premier la pierre ponce, puis arrosez d’eau.

  • Ajoutez ensuite la chaux et arrosez d’eau.

  • Ajustez le volume d’eau en fonction de l’aspect du mélange. Celui-ci doit être liquide pour bien adhérer au mur.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Comment réaliser son enduit chanvre et chaux ?

Les quantiés d'agrégats

Passons désormais à la réalisation de son enduit chanvre et chaux. Pour un sac de chaux de 25 kg environ prévoir :

  • 33 à 34 litres d’eau (à ajuster en fonction de la texture souhaitée)

  • 5 litres de sable de ponce préalablement lavé ou non, si l’on souhaite y apporter une couleur naturelle

  • 60 litres de chènevotte, soit environ 10 litres de chanvre par mètre carré et par cm d’épaisseur.

Les étapes à suivre pour faire son enduit chaux-chanvre

  1. Verser l’eau dans la bétonnière ainsi que le sac de chaux et le sable

  2. Laissez tourner jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse

  3. Incorporez le chanvre au fur et à mesure afin qu’il se lie doucement et éviter, de cette manière, la formation de grumeaux

  4. Laissez tourner jusqu’à l'obtention d’une pâte épaisse.

L’enduit chanvre et chaux est prêt. Il ne vous reste plus qu’à l’appliquer sur les murs de votre habitation en rénovation.

Comment choisir ses matériaux ?

Le choix de la chènevotte

La chènevotte a la propriété d’être très légère. C’est elle qui déterminera l’épaisseur du mélange. Mieux vaut choisir une chènevotte de taille standard pour ce type d’enduit, soit de 2 cm. Pour la couche de finition, il est possible de choisir un format plus fin si le rendu souhaité est très lisse.

Le choix de de la chaux aérienne

La chaux aérienne se décline en pâte ou en poudre. Elles ont les mêmes propriétés chimiques, elles ne se différencient que par le traitement qui leur a été apporté. Pour faire de l’enduit, la forme la plus adaptée est certainement la chaux aérienne en poudre. Le stockage en sac est plus simple que dans des bidons (pour la pâte) et est plus malléable. Aussi, elle se mélange mieux aux autres agrégats et l’enduit créé peut se conserver indéfiniment une fois que la chaux en poudre lui a été ajoutée.

Le choix du sable de ponce

Concernant le choix du sable de ponce, il est recommandé d’opter pour la granulométrie (la taille des grains) à 0,3 mm pour les enduits chaux-chanvre. Cette préconisation est à adapter en fonction de la finesse du rendu final souhaité.

Chiffrez vos travaux d'isolation, estimez vos aides.