Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Que privilégier : isolation en laine de bois ou chanvre ?

5 min de lecture

En effectuant vos recherches parmi les différents matériaux isolants naturels, vous avez identifié la laine de bois et le chanvre comme des solutions durables. Lequel de ces isolants choisir ? Souvent plus économique à performances thermiques équivalentes, la laine de bois possède un excellent pouvoir isolant mais est sensible à l’humidité, doit être traitée contre les rongeurs et ignifugée. Des inconvénients que l’on ne retrouve pas avec le chanvre mais dont le coût au m² est plus élevé.

Isolation avec le chanvre

Sous forme de granules de chènevotte, de granules avec de longues fibres ou encore en rouleaux, le chanvre est un isolant naturel avec de très bonnes performances thermiques mais un coût à épaisseur égale bien plus important que la plupart des isolants traditionnels et notamment d’origine minérale. Cela ne l’empêche pas d’être désormais de plus en plus utilisé, que cela soit pour l’isolation des murs, des toitures ou des rampants.

Les atouts du chanvre en isolation

  • Matière qui pousse facilement dans une grande variété de sols, avec une irrigation limitée et ne nécessitant pas l’emploi de produits phytosanitaires ;

  • Production locale, européenne et même française, l’hexagone étant le premier pays producteur du continent ;

  • Matériau recyclable, 100 % naturel (sans additifs) ;

  • Isolant avec une très bonne inertie thermique (conductivité thermique de 0.038) et permettant de résister à la formation d’humidité grâce à une perméabilité à la vapeur ;

  • Bonne résistance aux nuisibles ;

  • Bonne résistance au feu.

Les limites du chanvre en isolation

  • Certains fabricants ajoutent des produits synthétiques et autres traitements qui réduisent la part de fibres naturelles dans le produit fini ;

  • La présentation sous forme de panneaux avec une densité élevée rend parfois le chanvre difficile à couper et à adapter à tous les projets de rénovation.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Isolation avec la laine de bois

La laine de bois est écologique, durable, disponible dans une grande variété de formes. Attention toutefois à certains inconvénients qui, en plus de son prix, peuvent la rendre moins attractive que le chanvre.

Les atouts de la laine de bois en isolation

  • Isolant véritablement écologique, issu du défibrage de chutes de bois résineux dans de nombreux cas où du bois spécialement adapté à cet usage ;

  • La fibre de bois est un isolant avec une bonne conductivité thermique (λ= 0.04 à 0.07 W/m.°C selon la densité) ;

  • Outre le fait d’être un bon isolant thermique, la laine de bois possède aussi des qualités en matière acoustique ;

  • La laine de bois est disponible en vrac mais il existe également des panneaux souples (40 à 100 mm d’épaisseur) voire rigides (jusqu’à 200 mm) ce qui rend cet isolant adapté à tous les projets, en neuf comme en rénovation ;

Les limites de la laine de bois en isolation

  • La première limite de la laine de bois est son poids. En effet, elle peut ne pas être adaptée à certains chantiers à cause de l’épaisseur nécessaire. Mieux vaut donc s’assurer de la faisabilité technique avant de se lancer ;

  • En raison de sa nature, un panneau en fibres de bois ou un isolant en vrac peut être inflammable. Une paroi protectrice et ignifugée est nécessaire en complément. Il faut de même prévoir un traitement contre les rongeurs et faire attention au risque d’accumulation d’humidité.