Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Est-ce que le liège est inflammable ?

5 min de lecture

Le liège peut supporter des températures allant jusqu’à 120 °C : il est donc difficilement inflammable. Si un feu se déclenche, il brûle très lentement grâce à son importante inertie qui rend le matériau très stable. Qui plus est, il n’est pas propagateur de flamme.

C’est une des plus grandes qualités du liège. Ce matériau isolant est réputé pour être très résistant à la chaleur et donc au feu. De ce fait, le liège est un des matériaux isolants naturels privilégiés pour se protéger contre les incendies domestiques. En effet, certains isolants utilisés pour la construction des logements sont à l’origine de la propagation du feu et de fumées toxiques lorsque les premières flammes apparaissent.

Pourquoi le liège est-il résistant au feu ?

Le liège est particulièrement résistant au feu car l’arbre dont il est issu, le chêne-liège, l’est aussi. Son écorce épaisse lui permet de retenir l’humidité, ce qui le protège efficacement contre les incendies. De cette façon, le chêne-liège conserve constamment une température de 13°C de moins que l’air extérieur. Même en cas de canicule donc, ce type d’arbre ne prend pas feu. Il constitue même un obstacle naturel aux flammes.

Le liège est-il l’un des matériaux isolants les moins inflammables ?

Le liège peut résister à des températures allant jusqu'à 120°C sans prendre feu. Mais certains matériaux font preuve de meilleures performances.

Parmi les matériaux isolants les plus résistants au feu, citons :

  • La laine de roche. Elle peut supporter un air ambiant jusqu’à 1 000°C. Elle est donc totalement ignifuge, ce qui la classe comme le matériau isolant le plus résistant au feu qui existe.

  • La laine de verre se positionne aux côtés de la laine de roche. Elle est même reconnue pour contenir efficacement le feu lorsqu’il se déclare. Attention toutefois, la laine de verre peut être recouverte d’un papier kraft et elle devient alors inflammable.

Le liège diffuse-t-il des fumées toxiques lorsqu’il est confronté au feu ?

Le liège possède la particularité de n'émettre aucune vapeur nocive en cas d’incendie. Ce matériau isolant ne présente donc aucun danger pour les habitants. Cela est dû au fait que le liège est une matière naturelle qui n’est pas attaquée par les insectes, ni les rongeurs. Les acariens et les particules de poussière ne peuvent pas s’y loger ce qui le destine aux personnes sensibles aux allergies.

Le liège peut supporter des températures allant jusqu’à 120 °C. De ce fait, il est l'un des isolants privilégiés pour se protéger contre les incendies domestiques.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Toutes les formes de lièges sont-elles résistantes au feu ?

Les panneaux en liège expansé ont souvent bénéficié d’un traitement ignifuge par vernis, par exemple, avant d’être mis en vente. Il faut aussi prendre garde aux additifs ayant servi à fabriquer les panneaux, dalles, plaques ou même les granulés de liège. Ceux-ci peuvent être inflammables et donc rendre le liège sensible à la chaleur intense. C’est ainsi que l’usage des colles polyuréthanes peut être assez dangereux. Mieux vaut vérifier l’étiquette ou demander quelques précisions sur les méthodes de fabrication avant d’acheter du liège pour sa résistance face au feu.