Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Quelle épaisseur de chaux-chanvre en isolation ?

5 min de lecture

Comme pour tous les matériaux isolants naturels, l’épaisseur de l’enduit chaux-chanvre est déterminante pour son efficacité. Léger et pensé pour corriger la performance thermique du support, le mélange chaux et chanvre doit avoir une épaisseur adaptée à celle du mur qui sert de base. L’épaisseur chaux-chanvre doit être de 5 à 6 cm sur un mur de pierres ancien et peut aller jusqu’à 10 cm sur un support en brique ou en béton.

quelle épaisseur de chaux-chanvre en isolation 

Déterminer la bonne épaisseur de chaux-chanvre pour une isolation de qualité

Comment savoir quelle épaisseur chaux-chanvre réaliser pour une bonne isolation ? Si la pose de l’enduit peut être réalisée par vos soins (le mortier est léger et facile à travailler), rien ne vous empêche au préalable de vous renseigner auprès de professionnels pour obtenir des conseils sur l’épaisseur adaptée.

  • Une épaisseur de 8 cm est souvent évoquée comme la référence ;

  • Avec un support épais, comme des murs en pierre ou des murs en terre larges de 50 cm, une épaisseur de chanvre et de chaux de 5 à 6 cm est suffisante ;

  • Lorsque le support à isoler est plus fin, comme avec des briques rouges ou des blocs en béton/parpaings, l’épaisseur de chanvre et de chaux doit être de 10 cm.

Se lancer dans une rénovation et/ou une optimisation de son logement avec un enduit chaux-chanvre permet d’améliorer les performances thermiques tout en conservant l’inertie ou encore les propriétés hygrométriques d’un mur. Cela est particulièrement le cas dans les maisons anciennes, les maisons en pierre apparente ou avec des murs très épais. Un matériau taillé pour les vieilles bâtisses, les maisons avec du cachet tout comme les logements plus modernes grâce au rendu esthétique de la matière.

Un isolant en chaux-chanvre est particulièrement adapté aux maisons anciennes avec des pierres apparentes ou des murs très épais.

Sachez qu’il est possible de gérer de manière fine l’épaisseur de l’isolant chaux et chanvre au moment de la finition en venant lisser le support. Vous pouvez venir plaquer l’enduit avec une lisseuse pour le rendre plus fin. Plusieurs solutions s’offrent à vous ensuite : laisser un aspect taloché naturel, appliquer une finition ou encore un enduit mince de quelques millimètres. Il existe également des enduits qui bénéficient d’une coloration dans la masse ! Idéal pour associer esthétique avec une couleur de votre choix et rendu naturel grâce à la texture de l’enduit.

A savoir : avant l’application du corps d’enduit avec une première passe de 2 à 3 cm d’épaisseur et une seconde passe équivalente, il est indispensable de réaliser une première couche d’accroche appelée gobetis. Peu épaisse, cette première couche est rugueuse, permettant à l’enduit qui sera ensuite posé de bien se lier avec le support. A ne pas négliger pour que la pose du corps d’enduit soit facilitée.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Pourquoi choisir un enduit chaux-chanvre pour isoler

L’enduit chaux-chanvre est un isolant qui permet d’améliorer les performances thermiques des murs maçonnés, des supports en pierre ou en brique. Les murs épais ont en effet souvent tendance à avoir un phénomène de paroi froide en hiver. L’enduit chaux-chanvre peut alors entrer en action et limiter ce « froid » et le transfert d’humidité. Mais attention. On parle bien ici de correction thermique grâce à la chaux et au chanvre, bien plus que d’isolation.

L’objectif n’est en effet pas d’avoir une trop grande épaisseur, impossible à réaliser avec un enduit simple. De plus, l’intérêt de cette matière naturelle et respirante est de conserver le phénomène d’inertie que permettent des murs épais. Nul besoin donc d’avoir une couche d’isolation trop épaisse qui serait contre-productive. D’ailleurs, la résistance thermique d’un mélange avec du chanvre et de la chaux n’est pas linéaire. Une fois une certaine épaisseur atteinte, le R n’évolue plus.

L’enduit chaux et chanvre permet d’associer deux matériaux naturels et complémentaires. Le mélange obtenu permet un mortier unique, une véritable alternative aux solutions minérales, le tout avec des qualités supérieures. En effet, la chaux + le chanvre permettent d’agir à la fois sur les performances thermiques (température) mais aussi hygriques (humidité) et acoustiques (bruits) d’un logement.