Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Pourquoi la laine de mouton est-elle un bon isolant ?

5 min de lecture

La laine de mouton est appréciée pour son côté naturel, biodégradable et convainc de nombreux locataires et propriétaires grâce à sa performance en isolation. On la compte, en effet, parmi les matériaux isolants naturels les plus performants.

La laine est un bon isolant pour cinq principales raisons :

  • Elle possède de bonnes performances en termes d’isolation thermique

  • Ses qualités en acoustique sont tout à fait honorables

  • Elle ne présente aucun danger pour la santé

  • Elle affiche un faible degré d’inflammabilité

  • C’est un matériau réputé comme écologique

La laine de mouton fait partie des meilleurs isolants thermiques naturels

Avec un coefficient thermique compris entre 0,035 et 0,044 W/m.K, la laine de mouton se classe parmis les isolants thermiques d’origine naturelle les plus efficaces, juste derrière le chanvre (de 0,039 à 0,042 W/m.K), le lin (de 0,037 à 0,038 W/m.K) et le liège expansé (de 0,032 à 0,045 W/m.K). Il est à retenir toutefois que son inertie est faible. La laine de mouton emmagasine et restitue peu la chaleur, ce qui fait qu’elle est peu adaptée pour le confort d’été. Son usage est à privilégier pour les zones géographiques tempérées, avec peu de variations de températures.

La laine de mouton est aussi un bon isolant acoustique

Le frisage de la laine de mouton lui octroie une très bonne isolation acoustique. Le bruit entre dans le matériau mais peine à y ressortir des boucles si serrées du pelage. Grâce à cette particularité, 100 mm d’épaisseur de laine de mouton (la plus utilisée) peut réduire le bruit jusqu’à 55 dB(A). Des performances intéressantes pour obtenir une bonne protection contre le son extérieur dans une maison.

C’est un isolant qui ne présente aucun danger pour la santé

La laine de mouton est totalement inoffensive pour la santé des occupants si elle est bien posée. Effectivement, si l’isolant en vrac est déposé grâce à une machine à insufflation, certaines fibres fines peuvent persister dans l’air. Dans ce cas, le port d’un matériel de protection (lunettes et masque) est recommandé pour réaliser l’opération. Une fois la laine de mouton hermétiquement installée, il n’y a plus aucun souci. À l’achat, il est important de vérifier que le produit antimites appliqué respecte bien les doses recommandées.

100 mm d’épaisseur de laine de mouton peut réduire le bruit jusqu’à 55 dB(A).

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

La laine de mouton traitée est presque ignifuge

Sans aucun traitement préalable, la laine de mouton est réputée difficilement inflammable. Elle tendrait même à s’éteindre d’elle-même lorsqu’elle est en contact avec le feu. Il est d'usage de la traiter avec du sel de bore afin de la rendre quasiment ignifuge. Elle devient ainsi l’un des matériaux d’isolation les plus résistants aux incendies.

Un matériau isolant vraiment écologique ?

De par son origine naturelle, la laine de mouton est considérée comme écologique. Cela dépend en réalité de l’élevage dont elle est issue. Si l’unique objectif de l’éleveur est de produire grâce à son troupeau de la laine isolante, alors cette activité est préjudiciable pour l’environnement car elle consommerait trop d’énergie. Mais dans le cas où l’élevage a d’autres buts et que les déchets sont valorisés, on peut estimer la laine de coton comme écologique. Par exemple, l’élevage bovin est excellent pour débroussailler les zones à fort risque d’incendie.

Il faut aussi porter attention au traitement chimique de la laine de mouton pour la protéger contre les mites et les moisissures. Bien respecter les doses et donc la législation est essentiel afin qu’elle n'ait pas un impact environnemental négatif.