Loire
Loire

La rénovation énergétique dans la Loire (42) : les chiffres clés heero

Tirant son nom de la Loire qui le traverse sur plus de 100 km, la Loire (42) est un département de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Parmi les 323 communes du département, c'est Saint-Etienne (174 000 habitants) qui a été choisie pour être sa préfecture. C'est le lit de la Loire qui structure la géographie de ce département bien qu'il réunisse également des paysages de moyenne montagne comme les monts du Forez.

Logements économes

14 %

Passoires énergétiques

10 %

Sociétés du bâtiment

6 %

Prime CEE (2015-2019)

Dans le secteur résidentiel

113M €

01

Réaliser des travaux d’efficacité énergétique permet d’améliorer le confort thermique de son habitation et de bénéficier de la prime CEE, une aide mise en place par l’Etat.

Le dispositif des CEE dans la Loire

Le dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE) s'intègre depuis 2005 dans la stratégie de transition énergétique du gouvernement. L'objectif est de massifier la rénovation énergétique tous types de bâtiments confondus (maison, appartement, bureaux, commerces, entreprises, industries etc.) en indemnisant une partie des travaux réalisés. La prime CEE est ainsi versée depuis plus de 15 ans aux Français éligibles qui en font la demande. Entre 2015 et 2019, le département 42 enregistrait un volume de CEE délivré équivalent à 26,0 Tw, tous types de travaux et secteurs confondus. Cela ne représente pas moins de 146 millions d'euros reversés.

Le département de la Loire se distingue en matière de volume de primes CEE versées.
Rien que dans le secteur résidentiel (soit 78 % du volume total), 113 millions d'euros d'aides ont déjà été accordés. De ce fait, le département se classe 12ème de France. Sur une année (2019), 41 millions d'euros ont été reversés aux particuliers, copropriétés ou encore bailleurs sociaux ayant fait appel au dispositif des CEE. 64 % de l'ensemble des CEE délivrés l'ont été pour des ménages précaires, c'est-à-dire détenant un assez bas niveau de revenus (au sens des plafonds définis par l'Anah).

Pour information, la France est découpée en trois zones climatiques distinctes qui permettent d'évaluer la consommation moyenne d’un bâtiment en énergie. Le département de la Loire se situe par exemple dans la
zone H1, considérée comme la plus froide en hiver et donc la plus coûteuse en énergie. Pour cette raison, les primes énergie sont plus conséquentes si vous habitez dans ce département.

The chart has not been created yet.

Voici les types de travaux ayant accumulés en volume le plus de primes CEE en 2019 dans le secteur résidentiel

Isolation d'un plancher

32 %

Isolation de combles ou de toitures

24 %

Pompe à chaleur de type air/eau ou eau/eau

12 %

Localisation des espaces France Rénov

France Rénov' a été mis en place par l'Etat au 1er janvier 2022 pour faciliter la rénovation énergétique des professionnels et particuliers. Grâce à ce nouveau service public, les propriétaires qui le désirent peuvent se rendre dans l'un des plus de 300 guichets uniques de France pour parler à un conseiller et être accompagné dans le financement, le chiffrage ou encore la réalisation de leurs travaux de rénovation énergétique. Dans le département de la Loire, un seul espace France Rénov' est pour l'instant disponible.

The chart has not been created yet.

02

Dans le département de la Loire, sociétés et artisans RGE vous accompagnent pour réaliser des travaux d’efficacité énergétique. A la clé, plus d’économies d’énergie et un confort thermique décuplé.

Les entreprises certifiées RGE dans la Loire

Dans ce département, on trouve près de 939 sociétés qualifiées en rénovation énergétique (grâce au label RGE) sur les 15 818 entreprises spécialistes du bâti présentes sur ce territoire. On compte 127 sociétés RGE polyvalentes, c’est-à-dire capable d'effectuer plusieurs types de travaux de rénovation énergétique différents au sein de votre foyer et vous permettant d'obtenir des aides.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

03

Les logements dans la Loire

Les logements du département de la Loire, au nombre de 399 134, sont pour 51 % d'entre eux des maisons. Qui habite ces logements ? On constate tout d'abord que 86 % d'entre eux sont des résidences principales. Ces dernières sont occupées à 59 % par leur propriétaire. Au total, 50 % des logements de la Loire sont ainsi occupés à titre principal par leur propriétaire. C'est entre 1971 et 1990 qu'ont été construits le plus de logements dans la Loire. 30 % d'entre eux sont sortis de terre à ce moment.

Evolution du nombre de maisons et d'appartements entre 2012 et 2018

The chart has not been created yet.

Maisons

+5,7 %
Entre 2012 et 2018

Appartements

+3,3 %
Entre 2012 et 2018

Les diagnostics énergétiques dans la Loire

La rénovation énergétique des bâtiments passe avant tout par l'analyse de leurs besoins énergétiques, calculés grâce au DPE (diagnostic de performance énergétique). Environ 18 % des habitations dans la Loire ont été auditées avant juillet 2021, soit 71 301 DPE ! Au cours de l'année 2020, 9 988 ont été réalisés. Aujourd'hui, disposer d'un DPE est obligatoire dès lors que l'on souhaite vendre ou louer son bien. Dans le 42, c'est à l'occasion d'une vente que la majorité des DPE sont effectués (environ 62 %). Ils sont réalisés en plus grand nombre sur les appartements, ce à 55 %, ce qui est en accord avec la part importante de ce type d'habitat dans le département.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

En France, les départements comptent en moyenne 14 % de passoires énergétiques. Ici, ce chiffre est de 9,6 % soit un logement sur dix. Dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique, certains logements énergivores ne pourront plus être légalement mis en location à partir de 2025. Cela concerne les logements avec une étiquette énergie égale à G, qui sont représentés à 2,1 % dans la Loire. En 2032, ce sont 31,9 % des logements en l'état actuel qui ne seront plus louables. La carte ci-dessus nous permet de mettre en avant la commune de Boën-sur-Lignon qui est en retard dans la rénovation énergétique de ses bâtiments. Cette localité compte, en effet, près de 18,4 % de passoires ! D'autre part, celle de Rive-de-Gier a seulement 3,1 % de passoires.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Le marché immobilier dans la Loire

Dans le département 42, on a enregistré 10 157 ventes immobilières sur le marché en 2021. Ces ventes concernent aussi bien des terrains (parcelles constructibles ou non) que des maisons individuelles ou encore des appartements. 38 % des biens vendus dans le département sont des appartements C'est sans suprise que l'on observe une augmentation des prix immobiliers. D'ailleurs, la hausse du prix de vente des maisons (moyenne au m²) s'élève à + 17,8 % entre 2014 et 2021 !

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

En 2021, les prix de vente au m² étaient :

Maisons

1 860 €/m²
Soit +11,4 % entre 2019 et 2021

Appartements

1 314 €/m²
Soit +18,1 % entre 2019 et 2021

Terrains

64 €/m²
Soit +14,2 % entre 2019 et 2021

04

Nombre d'habitants dans la Loire

Dans la Loire, la densité de population est d'environ 159 habitants par km². On a en effet comptabilisé 763 441 personnes domiciliées sur ce territoire lors du dernier recensement, en 2018. La plupart des habitants, 45 %, se situent dans des petites communes de taille comprise entre 1 000 et 10 000 habitants. On notera que le territoire dispose tout de même d'une ville importante avec plus de 50 000 habitants, Saint-Étienne. On note que les jeunes sont nombreux dans la commune de Saint-Étienne : 40 % des habitants sont des jeunes âgés de moins de 30 ans. La ville de Roanne sort également du lot avec pas moins de 32 % de plus de 60 ans au sein de sa population.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Les personnes actives sont à 20 % des employés. Notons également que ce sont, comme dans la plupart des départements, les retraités qui sont les plus nombreux (30 %). Du côté des salaires nets, la moyenne mensuelle se situe autour de 2 120 € en 2019. Nous notons une disparité entre les différentes catégories professionnelles. En termes d'emplois, ce département se trouve dans la moyenne nationale avec un taux de chômage autour de 7,9 %.

The chart has not been created yet.

The chart has not been created yet.

Sur les douze dernières années, ce territoire a gagné 22 157 habitants, c’est-à-dire une augmentation de 3 %. De plus, une part importante de la population (49 % des ménages) est considérée comme sédentaire car n'ayant pas déménagé depuis plus de 10 ans.

Chiffres clés dans les communes
dans la Loire

Chiffres clés dans les autres départements
de l'Auvergne-Rhône-Alpes

Vous habitez une des 4,8 millions de passoires énergétiques en France ?

Estimez vos primes énergies

Vous souhaitez rejoindre les logements économes de la Loire ?

Estimez vos travaux