Combien coûte une chaudière à condensation ?

Vous avez décidé d’améliorer votre système de chauffage et de bénéficier d'une prime pour l'installation d'une chaudière à condensation ? Voici un choix qui vous assure les meilleures performances environnementales accessibles sur le marché ainsi que de réelles économies sur votre facture énergétique. Mais face à l’étendue de l’offre parmi les nombreuses marques, les modèles et surtout les prix, le choix devient compliqué. Entre 2500 et 7000 euros pour l’achat d’une chaudière condensation gaz, jusqu’à 20 000 pour l’achat et la pose d’une chaudière à granulés à condensation ! Votre budget est primordial dans l’aboutissement de votre projet. Alors combien allez-vous devoir débourser pour votre chaudière à condensation ?

Financez votre chaudière à condensation avec la prime énergie

Moins consommatrice et moins polluante, la chaudière à condensation est un équipement à hautes performances énergétiques éligible à la prime CEE et MaPrimeRénov’.

  • Jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture de chauffage

  • Votre chaudière à condensation HPE indemnisée jusqu’à 2 500 €

  • Une rentabilité assurée après 5 à 6 ans seulement

Instantané, gratuit et sans engagement.

Que paie-t-on dans une chaudière à condensation ?

Nos besoins en puissance

Quelle puissance recherchez-vous pour le fonctionnement optimal de la chaudière ? Plus elle est élevée, plus le prix est élevé. La surface du logement, sa localisation géographique, la qualité de l’isolation sont des critères essentiels pour savoir quelle puissance permettra un confort de chauffe et des économies d’énergie. Si l’on y ajoute le chauffage de l’eau sanitaire, la puissance requise augmente et peut même doubler suivant le nombre d’occupants du logement. Par exemple, un même modèle de chaudière gaz murale à condensation pour le chauffage seul coute 3900 euros pour 25 kW et passe à 4900 euros pour 45 kW de puissance.

La puissance affecte le choix du modèle. La chaudière est-elle murale ou au sol ? Des contraintes d’emplacement dans le logement peuvent imposer un appareil compact, de préférence mural et donc d’une puissance limitée. Une chaudière à condensation au sol apportera plus de puissance, mais nécessite plus de place. Est-ce une chaudière avec ballon intégré ou est-elle reliée à un ballon déjà existant ? La chaudière à condensation avec ballon intégré est le modèle qui offre le plus de confort pour couvrir les besoins en eau chaude sanitaire. Elle permet une alimentation en eau chaude simultanée entre plusieurs sorties sans variation de température et de débit contrairement à une chaudière instantanée. Mais c’est un modèle plus imposant, plus puissant. De fait, une chaudière à condensation coute plus cher si elle a un ballon intégré. La différence de prix varie de 30 % en moyenne comparée à une chaudière seule. Par exemple, une chaudière gaz murale à condensation avec ballon intégré coute 5300 euros pour 25 kW. Elle coute 6700 euros pour une puissance de 45 kW.

Le coût d’une chaudière doit comprendre celui de l’installation par un artisan RGE c’est-à-dire Reconnu Garant de l’Environnement.

Nos besoins en tranquillité d’esprit

Les disparités de prix dépendent bien sûr de la qualité des produits et des services associés par le fabricant. Le savoir-faire de grandes maisons comme Saunier Duval ou Viessmann a un cout. Mais il garantit l’acheteur sur leur qualité, leur performance et donc la rentabilité de leur investissement. La présence d’un service après-vente solide conforte également sur la justesse des tarifs appliqués.

Le coût de l’installation suivant la chaudière à condensation choisie

Le cout d’une chaudière doit comprendre celui de l’installation par une entreprise RGE c’est-à-dire Reconnu Garante de l’Environnement. Cette expertise a un cout et garantit à l’acheteur la qualité de l’installation. La plupart des prix proposés sur les différents modèles de chaudières à condensation comprennent un forfait « pose ».

Le montant des devis dépend entre autres de l’obligation de raccorder l’installation à un réseau d’évacuation des eaux usées ou de gaz naturel par exemple. Ce raccordement est facilité en zone urbaine grâce à un réseau de gaz naturel bien implanté en France. Il comprend en général l’enlèvement de l’ancienne chaudière lorsqu’il s’agit d’une rénovation.

La moyenne des devis d’installation pour une chaudière gaz à condensation varie entre 300 euros TTC et 1200 euros TTC, soit 10 à 20 % du montant total de la facture. L’installation d’une chaudière à granulés à condensation est plus complexe et se situe généralement entre 1000 euros TTC et 2000 TTC.

Chiffrez votre chaudière à condensation, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Le coût global d'une chaudière à condensation

Aides et primes alléchantes pour amortir votre facture

Grâce à des aides comme MaPrimeRénov’, la TVA à 5,5 %, les Éco Prêts et bien d’autres, on peut réduire considérablement le cout d’achat d’une chaudière à condensation. Le site internet faire.gouv.fr vous accompagne pour le calcul des aides auxquelles vous avez droit.

Suivant les critères de calcul (logement, revenus du foyer), votre chaudière à condensation peut ne vous couter que 40 % du montant total de la facture !

Les entreprises, de l’énergie ou de la grande distribution, proposent également des primes « coup de pouce » ou « primes énergie ». N’hésitez pas à contacter votre fournisseur à ce sujet. Par exemple, pour une chaudière à condensation dans une maison de 100 m2 pour un couple dont les revenus sont inférieurs à 21 000 euros, on peut prétendre recevoir 1400 euros de la part d’un fournisseur d’énergie ou 705 euros de bons d’achat de la part d’une enseigne de la grande distribution.

Un coût réduit à terme

Pour finir, n’oublions pas de prendre en compte les répercussions sur la facture énergétique. Suivant le système de chauffage précédant l’installation de la chaudière à condensation et la nature du combustible choisi, on estime en général un retour sur investissement entre 5 à 10 ans. Et on voit dès la première année d’importantes économies sur sa facture : 30 % d’économies en moyenne !

Ainsi avec toutes les aides disponibles et les économies à venir, le cout d’une chaudière à condensation est bien plus bas et accessible qu’on le croit !

Poursuivez votre lecture