Bois, gaz ou PAC : quelles alternatives au chauffage électrique en appartement ?

Que vous soyez locataire ou propriétaire, si vous habitez en appartement, les solutions de chauffage à votre disposition sont moins nombreuses qu’en maison. À cause des contraintes propres à cet habitat collectif, vous ne pouvez pas par exemple installer un système individuel basé sur la géothermie, par exemple ! En général, on distingue deux grands cas de figure : votre système de chauffage est au gaz ou électrique. Si c’est le deuxième cas qui s’applique, et que la consommation d’un chauffage électrique vous dérange, à cause des factures importantes et des effets sur la planète, il est temps de réagir. Il existe en effet une alternative au chauffage électrique en appartement. Nous faisons le point sur les solutions à votre disposition.

Financez votre chauffage écologique avec une éco-prime

Un chauffage écologique vous permet de polluer moins mais aussi de dépenser moins. Faites financer votre chantier et bénéficiez de performances thermiques accrues.

  • Jusqu’à 75 % d’économies d’énergie par rapport à un chauffage ancien

  • Votre chauffage écologique indemnisé jusqu’à 12 000 €

  • Des équipements propres, fonctionnant aux énergies renouvelables

Instantané, gratuit et sans engagement.

Le chauffage au gaz en appartement

S votre logement dispose d’un accès au gaz naturel, vous pouvez vous équiper avec une chaudière basse température. Le tout doit alors être raccordé à un conduit de fumée ou une VMC.

Certaines chaudières basse température peuvent également s’installer et être raccordées aux conduits collectifs (les conduits shunt maçonnés destinés au raccordement d’appareil gaz de type B1).

Outre la production de votre chauffage au quotidien, vous pouvez utiliser ce système pour la production d’eau chaude sanitaire. Et il ne s’agit pas seulement d’une installation d’appoint !

Si vous réalisez un investissement important en associant à la chaudière un ballon relativement important en volume, vous pouvez utiliser le gaz pour vos besoins même en étant plusieurs dans un appartement (colocation, couple avec enfants).

Attention : passer d’un système électrique à un système au gaz est possible mais reste relativement rare.

Ainsi, le coût pour une conversion complète commence à devenir intéressant et rentable si vous disposez d’une surface de 50 à 60 m² et plus. Préparez-vous à une facture totale qui dépasse les 7 000 €.

Le poêle à bois en appartement

Vous avez la liberté d’installer un poêle à bois ou un poêle à granulés dans votre appartement si vous le souhaitez. Pour que l’installation soit réalisée de la meilleure manière possible, il faut utiliser une ancienne cheminée et se raccorder à un conduit d’évacuation déjà présent. Si vous ne disposez pas d’une ancienne cheminée à exploiter, il est possible d’utiliser un conduit à ventouse qui se posera sur la façade.

Les règles pour poser un ensemble de chauffage au bois ou avec des granulés sont strictes. Il est recommandé de passer par un professionnel pour vous assurer de la parfaite conformité de votre installation. Surtout, impossible de se lancer dans un tel projet sans obtenir au préalable l’accord de votre copropriété. Certains règlements interdisent les modifications en façade ou l’utilisation de ce mode de chauffage.

L’effort vaut toutefois la peine d’être mené, essayez de voir si vous pouvez passer au poêle. En effet, se chauffer au bois est une solution écologique et économique. Le bois est le combustible le moins cher.

Votre bailleur peut vous interdire dans le contrat de location la pose et l’utilisation d’un poêle à bois ou à granulés. Renseignez-vous.

Alternative au chauffage électrique en appartement :

la pompe à chaleur ?

Impossible d’installer une pompe à chaleur en appartement ? Faux ! Bien qu’il faille obtenir l’autorisation de la copropriété avant d’installer un tel système, il n’est pas impossible d’exploiter un balcon ou un emplacement sur votre mur extérieur pour placer une pompe à chaleur. Le système va puiser les calories dans l’air extérieur puis produire de la chaleur pour toutes vos pièces. Il s’agit là d’une solution pour réduire l’utilisation d’électricité et baisser votre consommation tout en basculant sur une ressource naturelle – et gratuite – l’air extérieur.

Le problème avec cette solution est son coût : il faut en effet en plus du système de pompe à chaleur utiliser un plancher chauffant ou des radiateurs adaptés. Le prix nécessaire pour s’équiper est donc relativement important… et à réserver uniquement aux projets de rénovations lourds, qui peuvent justifier par exemple la pose d’un nouveau sol chauffant et performant. Si vous achetez un plateau à rénover, ou encore si votre nouvel appartement nécessite des travaux complets, pensez à ce système performant. Il donne en plus le droit à des aides financières de la part de l’État.

Chiffrez votre chauffage écologique, estimez vos aides

Instantané, gratuit et sans engagement

Comment optimiser son chauffage électrique

en appartement ?

Si les solutions que nous venons de détailler ne sont pas possibles à mettre en place pour des raisons de réglementation, de contraintes techniques ou encore de prix, vous pouvez encore agir. Une des solutions consiste à optimiser votre consommation de chauffage électrique en appartement.

Abandonnez les vieux convecteurs et remplacez-les par un système rayonnant ou à inertie. Ces appareils permettent de mieux stocker la chaleur et la restitue dans le temps. Vous n’avez pas l’obligation de vous équiper avec des radiateurs de haute technologie dans toutes les pièces. Vous pouvez par exemple investir dans un radiateur à inertie pour les pièces à vivre, et choisir des radiateurs à panneau rayonnant moins performants pour le reste de votre appartement.

Vous commencez rapidement à faire des économies et faute d’avoir une alternative au chauffage électrique en appartement, vous aurez déjà un système moins énergivore et plus respectueux de la planète !

Poursuivez votre lecture