Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment se chauffer à l'électrique sans se ruiner ?

7 min de lecture

Faire des économies sur sa facture en énergie quand on se chauffe à l’électricité ? C’est possible ! Il suffit seulement d’appliquer les bons gestes, de faire les bons choix en matière d’équipement et d’améliorer son isolation pour éviter que la chaleur générée ne s’échappe. Face à l’explosion des tarifs de l’électricité, faire des économies en chauffage devient la priorité pour de nombreux Français, notamment les 35 % de foyers qui utilisent le chauffage électrique.

Pour se chauffer à l’électrique sans se ruiner, voici quelques conseils à appliquer :

  • Bien choisir son modèle de radiateur électrique.

  • Faire jouer la concurrence lors du choix de son fournisseur d’énergie.

  • Bien placer ses radiateurs électriques.

  • Entretenir régulièrement ses radiateurs électriques.

  • Améliorer si possible l’isolation de son logement.

  • Adapter le thermostat à son utilisation.

Choisir le bon modèle de radiateur électrique

Il existe encore plus de 80 millions de convecteurs électriques en France qui dépensent 30 % d’énergie supplémentaire en chauffant que les modèles plus modernes. Les changer, si cela est possible, est donc une bonne solution pour réaliser des économies sur sa facture d’électricité. Vers quels modèles se tourner alors ?

  • Les radiateurs électriques à inertie fluide chauffent grâce à une résistance immergée dans un fluide caloporteur. Ils présentent l’avantage de diffuser une température homogène. Ils sont adaptés aux pièces “de passage” comme les chambres, qui ne nécessitent d’être chauffées que lorsqu’elles sont utilisées.

  • Les radiateurs électriques à inertie sèche présentent une pierre en leur centre, ce qui leur permet de restituer la chaleur pendant un long moment. Idéal donc pour les pièces de vie comme les salons.

Lors du choix du matériel, quelques petites options peuvent faire la différence. Par exemple, acheter un radiateur programmable ou connecté permet d’éviter en quelques clics de chauffer pendant son absence et d’optimiser ainsi ses dépenses en énergie.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Comparer les offres des fournisseurs en électricité

Le marché des fournisseurs d’énergie est désormais ouvert à la concurrence et sans engagement. Chaque prestataire tente de séduire par de nouvelles offres et des tarifs plus attractifs que son concurrent. Une situation que les particuliers peuvent exploiter en optant pour la meilleure offre de chauffage électrique et en comparant régulièrement le prix affiché pour changer de fournisseur si l’herbe est plus verte ailleurs.

Bien placer ses radiateurs pour chauffer à l’électrique sans se ruiner

Pourquoi faut-il éviter de placer son radiateur électrique sous les fenêtres ?

L’emplacement d’un radiateur électrique dans la pièce est primordial : il contribuera fortement au fonctionnement optimal de l’appareil. Il est fréquent de retrouver les radiateurs placés sous les fenêtres. Cela est très répandu dans les logements pour le gain de place offert. L’espace sous les ouvertures n’est généralement pas exploité par les occupants, les radiateurs électriques sont donc placés à cet endroit. Mais cela porte atteinte à leur bon fonctionnement. En effet, l’air s’échappe par les fenêtres, même fermées, et leurs structures en métal, en plastique ou encore en aluminium captent la chaleur produite par le radiateur. C’est donc une perte d’énergie conséquente qui se produit.

Préférer placer les radiateurs sur des murs communiquant avec l’intérieur

Autre conseil : Il vaut mieux accrocher ses radiateurs électriques sur un mur qui communique avec l’intérieur, comme une pièce attenante, un logement voisin ou les parties communes, plutôt qu’avec l’extérieur. L’écart de température étant moindre, le chauffage électrique sera plus efficace.

Chiffrez vos travaux de rénovation énergétique, estimez vos aides.

Entretenir régulièrement ses radiateurs électriques

En matière d’entretien, rien de plus simple qu’un radiateur électrique. Un dépoussiérage suffit généralement à conserver sa puissance. Tous les trois mois, pensez à vous munir d’un chiffon ou d’un aspirateur souple pour évacuer la poussière accumulée qui pourrait entraver son bon fonctionnement.

Améliorer son isolation pour éviter les pertes de chaleur

Les ponts thermiques sont les principaux responsables d’une consommation excessive d’énergie pour se chauffer. Pour éviter que la facture d’électricité n’explose, mieux vaut s’assurer que l’isolation de son logement soit performante. Cela peut être l’occasion de réaliser un audit énergétique qui permettra de déterminer si l’habitation est bien isolée ou si des travaux sont à entreprendre pour éviter que la chaleur à l’intérieur du logement ne s’échappe à l’extérieur.

Respecter les températures conseillées

Enfin, adapter la température à ses besoins est un bon geste au quotidien pour limiter ses dépenses en chauffage électrique. Lorsque les pièces ne sont pas utilisées pendant un long moment, mieux vaut couper le chauffage ou le limiter à 16°C pour réaliser des économies. De même, la température idéale recommandée par l’ADEME pour les pièces de vie est de 19°C et celle d’une chambre est de 16°C. Augmenter le thermostat au-delà n’est pas utile.