Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment isoler une maison container ?

5 min de lecture

Lorsque vous vivez dans une maison container, plusieurs techniques existent afin d’isoler au mieux votre logement et vous protéger de tous désagréments extérieurs. Parmi elles, l’utilisation d’une mousse à pulvériser ou bien l’usage de coton ou de laine comme isolant sont envisageables pour isoler votre maison.

Comment isoler une maison container ?

Le choix de votre isolation dépendra de vos besoins et de la surface habitable.

L’isolation par l’extérieur de votre maison container

Cette première solution est la plus onéreuse mais vous permettra de préserver votre surface habitable. Il s’agira d’envelopper la maison grâce à un revêtement isolant afin d’éviter les pertes d’énergie. Pour ce faire, vous pouvez recourir à la pose d’une ossature en bois sur les parois puis appliquer l’isolant d’une épaisseur entre 10 et 30 cm entre les chevrons. Enfin, un bardage sera installé sur l’ossature pour recouvrir l’ensemble de la structure.

Isoler votre maison container par l’extérieur présente plusieurs avantages, notamment le fait de préserver votre superficie intérieure, mais également de réduire considérablement les ponts thermiques, assurer la perméabilité de vos parois et garantir une bonne inertie thermique durant toute l’année.

L’isolation par l’intérieur de votre maison container

S’agissant de la maison container, ce ne sera pas la meilleure solution mais celle la plus accessible en termes financier. Ce type d’isolation consistera à placer l’isolant entre le mur extérieur et l’intérieur de la maison.

Ce type d’isolation est peu onéreux, ne nécessite pas forcément l’intervention d’un professionnel et permet une mise en chauffe assez rapide de votre maison container.

Pour une maison container, l'isolation par l'intérieure est moins cher que l'isolation par l'extérieure, mais cette dernière est plus adaptée.

Quel isolant utiliser pour votre maison container ?

Lors de l’isolation de votre maison container, plusieurs isolants sont à envisager.

La mousse polyuréthane

Cette mousse directement pulvérisée est l’un des isolants les plus pratiques à appliquer. Il s’agit de le pulvériser sur les parois intérieures ou extérieures de votre maison container. Cette mousse est très intéressante car elle permet de limiter la propagation de COV qui peuvent s’échapper des enduits toxiques qui recouvrent les containers. Elle durcit une fois appliquée et permet une isolation efficace grâce aux bulles de plastique qu’elle forme en se dilatant.

La laine

La laine de mouton est une autre alternative d’isolation naturelle. Elle dispose de haute performance d’isolation avec une valeur de résistance thermique de 3.5. En outre, la laine de mouton n’est pas inflammable ce qui permet de vous protéger en cas d’incendie et éviter le traitement de ces isolants avec d’autres produits chimiques.

Le liège

Le liège est un isolant renouvelable et biodégradable qui provient directement des arbres. Le liège est récolté de l’écorce des arbres sans que ces derniers ne doivent être abattus ce qui permet à cet isolant d’être négatif en carbone. De plus, le liège dispose de propriétés d’isolation acoustique remarquables pour vous assurer un confort de vie optimal.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Quels sont les défis pour isoler une maison container ?

Lorsque vous souhaitez isoler votre maison container, plusieurs défis se présentent généralement.

Isoler une maison container : attention à la faible profondeur des murs

Bien que la paroi ne soit pas constituée pour durer dans le temps et avoir une certaine résistance, il est vrai que les murs sont souvent peu épais. Cela pose un premier défi pour bien isoler votre maison container. Pour régler ce problème de profondeur des murs, il faut envisager la taille de votre maison container.

Si votre espace intérieur est suffisamment grand, vous pourrez opter pour une isolation par l’intérieur même si cela réduit votre surface habitable. En revanche, si vous avez une surface intérieure relativement petite, n’hésitez pas à opter pour une isolation extérieure performante.

L’usage de l’acier comme principal composant de votre maison container

La maison en container est principalement composée de métal ce qui induit que les températures intérieures sont très impactées par celles extérieures. En effet, l’intérieur en été est très chauf tandis que les températures baissent considérablement en hiver. Malgré l’usage de l’acier, il faut donc prévoir une isolation adaptée pour vous permettre un confort de vie optimal.