Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment isoler une maison contre le bruit ?

5 min de lecture

Pour isoler sa maison, notamment contre le bruit, il est possible d'utiliser des panneaux isolants ou de projeter des matériaux isolants dans les cloisons existantes. Le meilleur matériau en matière d'isolation phonique est la ouate de cellulose.

Les nuisances acoustiques sont un problème pour de nombreux Français, de la maison individuelle proche d'une route à celles disposant d'un mur mitoyen. Les cas de nécessité de renforcement de l'isolation peuvent être divers. Ce contenu vous permettra de connaître les matériaux et les méthodes qui sont adaptés à votre problématique. Vous allez enfin en finir avec les bruits de voisinage ou ceux de la rue.

Quelles méthodes utiliser pour isoler un logement du bruit ?

La localisation de l'origine de la nuisance peut être un plus avant de choisir votre méthode d'isolation phonique. Il s'agira de cibler les bonnes zones de l'habitation, pour mettre en place la meilleure stratégie.

Isoler un mur contre le bruit

Pour la plupart des particuliers, l'isolation des murs sera la stratégie la plus adaptée. On pourra choisir de monter une contre-cloison, qui viendra se juxtaposer à la cloison existante. L’utilisation d'un isolant performant entre la cloison initiale et celle qui sera montée est la clé d'une bonne isolation contre le bruit.

S'il s'agit d'isoler un mur entre deux pièces séparées par des cloisons de plâtre, on pourra aussi poser une contre-cloison en plâtre d'une épaisseur de 13 à 18 mm. Elle sera posée sur une ossature métallique. On disposera ici aussi d'un matériau isolant efficace.

Pour finir, il est aussi possible de projeter un isolant phonique directement dans une cloison existante. Il s'agira notamment de laine de roche, qui pourra être projetée par un professionnel, qui saura la répartir de façon optimale.

Il est possible de monter une contre-cloison pour accentuer l'effet d'isolation phonique.

L’isolation acoustique du plafond

Lorsque les nuisances sonores viennent du haut de la maison, il est possible d'envisager la pose d'un faux-plafond. On utilisera une nouvelle fois des plaques de plâtre, placées sur des suspentes. Cette solution est souvent privilégiée par les particuliers qui ne peuvent pas isoler le sol à l'étage d'où provient le bruit. Attention, cette méthode n'est cependant pas efficace à 100 %, et risque de réduire la hauteur de la pièce isolée.

L’isolation phonique du sol

Dans le cas de l'isolation du sol, il sera possible de poser des plaques d'isolant directement sur la dalle. On viendra ensuite couler une chape pour dissimuler les matériaux. On peut aussi envisager de poser directement un parquet sur l'isolant lorsqu'il est prévu à cet effet. Cette seconde variante est généralement la moins contraignante en termes de coûts et de complexité d'installation. L'isolation pourra permettre d'absorber les bruits produits dans la pièce, ou d'isoler ceux qui proviennent de celle d'en dessous.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

L’importance des menuiseries

Lorsque la nuisance sonore vient de l'extérieur, les murs et les plafonds ne sont pas les seules zones qui doivent vous intéresser. Les menuiseries doivent être passées au crible, pour vous assurer qu'elles disposent de la meilleure isolation phonique possible.

Ici, le choix des menuiseries est donc absolument incontournable. Le simple vitrage ne permettra par exemple pas d'absorber la totalité du bruit extérieur. Nous vous conseillons donc de miser davantage sur du double ou du triple vitrage.

Il existe par ailleurs des fenêtres équipées de vitrages acoustiques. Grâce à un verre asymétrique, les bruits extérieurs seront davantage filtrés. Les matériaux choisis pour le contour des fenêtres sont aussi importants. Pour finir, le système de fermeture peut aussi compter. En général, les fenêtres coulissantes permettent une moins bonne isolation phonique que les fenêtres avec un ouvrant à la française et leur joint comprimé.

Quels matériaux pour une isolation phonique efficace ?

Notre classement des meilleurs matériaux d'isolation phonique est le suivant :

  1. La ouate de cellulose

  2. La laine minérale type laine de roche

  3. Le liège

  4. La laine de mouton

  5. Le polystyrène ou le polyuréthane

  6. La fibre de bois

  7. La paille

Si vous avez choisi la solution simple que représente le panneau acoustique, leur mousse est généralement composée de polyuréthane. Certains matériaux comme la laine de roche, la ouate de cellulose ou la laine de mouton devront être projetés entre deux cloisons. L'appel à un professionnel sera donc souvent nécessaire.

L’isolation phonique en construction

On parle souvent d'isolation phonique dans le cadre d'une rénovation. Il est important de comprendre que le choix de vos matériaux au moment de la construction est aussi crucial. Si vous vous êtes récemment lancé dans le projet d'une construction de maison, veillez donc à utiliser les bons matériaux isolants. L'isolation phonique passe aussi par le choix de vos menuiseries. Soyez donc intransigeant, lorsqu'il s'agit de choisir vos fenêtres ou encore vos portes.

Chiffrez vos travaux d'isolation, estimez vos aides.