Vous pouvez bénéficier d’aides pour financer vos travaux de rénovation.
Illustration article

Comment isoler une maison en bois ?

5 min de lecture

Que ce soit avec de la laine de chanvre, de la laine de coton ou de la laine de mouton, nous vous recommandons l’isolation thermique répartie. Cela consiste à introduire l’isolant directement à l’intérieur des murs pour parfaire l’isolation de maison.

Pour des raisons écologiques, esthétiques ou énergétiques, la maison en bois est l’une des constructions les plus répandues en ce moment. Véritable allié de l’écoconstruction, le bois offre des qualités impressionnantes en isolation thermique et acoustique. Néanmoins, elles peuvent toujours être améliorées en appliquant un isolant supplémentaire. Alors, comment isoler une maison en bois ? Explications.

Comment isoler une maison en bois : par l’intérieur, par l’extérieur ou en isolation répartie ?

Le bois offre des capacités isolantes indéniables. En plus d’être naturel et écologique, le bois est avant tout un excellent isolant thermique et phonique. En effet, sa conductivité thermique est comprise entre 0.039 et 0.050 W/mK. Matériau peu conducteur, le bois ne laisse passer ni la chaleur en été ni la fraîcheur en hiver. Ce qui en fait un isolant parfaitement adapté aux maisons neuves ou aux rénovations. Néanmoins, il est tout à fait possible d’améliorer encore plus les performances du bois en venant compléter la structure avec une couche d’isolant.

Mais alors, comment isoler une maison en bois ? Il existe en réalité 3 techniques :

  • L’isolation par l’extérieur : il est possible de compléter l’isolation en appliquant à la façade extérieure un enduit ou un bardage adapté.

  • L’isolation par l’intérieur : cela consiste en la pose de panneaux isolants sur la face intérieure du mur. Il s’agit d’une technique efficace, mais qui aura tendance à faire perdre de l’espace.

  • L’isolation thermique répartie : cette technique consiste à appliquer l’isolant entre les chevrons, devant ou derrière les montants. Cela implique de l’inclure dès la construction.

La maison en ossature bois à l’avantage d’avoir des murs minces, en comparaison aux autres matériaux de construction. Grâce à cela, vous pouvez en réalité choisir n’importe laquelle des trois techniques sans impacter l’espace de vie.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Comment isoler une maison en bois : le matériau à privilégier

Lorsqu’il est question d’améliorer les performances thermiques et acoustiques d’une maison, le choix de l’isolant se pose. Dans une démarche écologique, l’idéal est de proscrire les isolants synthétiques comme le polystyrène ou encore le polyuréthane. Néanmoins, les isolants minéraux comme la laine de roche ou la laine de verre restent des options adaptées aux petits budgets.

Si en revanche, vous avez la possibilité d’investir un peu plus dans le choix de votre isolant, nous vous conseillons de vous pencher sur les isolants naturels.

Il existe à ce jour de nombreux matériaux isolants naturels :

  • La laine de chanvre

  • La laine de coton

  • La laine de mouton

  • La fibre de bois

  • La fibre de lin

  • Le liège

Parmi ces différentes options, la laine du chanvre semble sortir du lot et s’impose comme étant l’un des meilleurs isolants naturels. Présent dans notre culture depuis de très nombreux siècles, le chanvre est un très bon isolant, qui peut tout à fait être utilisé pour isoler une maison en bois. Avec sa faible conductivité thermique (0.039 à 0.050 W/mK), la laine de chanvre offre à la fois une bonne protection en été et en hiver. Étant une plante tenace, sa production ne requiert ni herbicide, ni insecticide et ni fongicide. Enfin, il s’agit d’un produit fabriqué localement. Effectivement, la France est à ce jour le premier producteur européen de chanvre.

Avec sa faible conductivité thermique (0.039 à 0.050 W/mK), la laine de chanvre offre à la fois une bonne protection en été et en hiver.

Suivant le matériau choisi et selon l’épaisseur nécessaire pour couvrir vos besoins d’isolation, le coût de l’isolation de votre maison en bois peut varier. Sachez cependant que certaines prestations ouvrent droit à des aides : renseignez-vous !