Illustration article

Quelle pression pour un chauffe-eau solaire ?

6 min de lecture

La pression idéale pour un chauffe-eau solaire est généralement comprise entre 1,5 et 3 bars. La plupart du temps, cette information vous sera communiquée par la personne ayant posé le système, ou sera disponible sur la notice d'utilisation. N'hésitez pas à vérifier régulièrement la pression de votre équipement pour assurer son bon fonctionnement.

Pour rappel, une pression insuffisante peut entraîner une surchauffe du fluide caloporteur. La restitution de chaleur sera donc impactée de façon négative, entraînant une production d'eau chaude beaucoup moins importante qu’à l’accoutumée.

quelle est la pression idéale pour un chauffe-eau solaire

Qu’appelle-t-on la pression d’un chauffe-eau solaire ?

Avant toute chose, un point sémantique sur la pression d'un chauffe-eau solaire s'impose. Il ne s'agit pas de la pression avec laquelle vous recevez l'eau chaude sanitaire au robinet. Ce qu'on appelle la pression du chauffe-eau solaire représente la force avec laquelle le liquide transportant la chaleur sera propulsé dans les circuits.

La pression est exprimée en bar et mesurée à l’aide d’un manomètre. Il existe pour chaque équipement une pression idéale, permettant de transporter la chaleur suffisamment rapidement des panneaux solaires aux autres parties de l’équipement. Il appartiendra donc aux particuliers misant sur l'énergie solaire de jeter un coup d'œil régulièrement à cette donnée.

Comment connaître la pression nécessaire à un chauffe-eau solaire ?

La notice de l'appareil indique généralement la pression idéale pour votre chauffe-eau solaire. En général, la pression nécessaire dépend du type de soupape dont est équipé le chauffe-eau.

Si vous avez égaré la notice d'utilisation ou que vous ne vous rappelez plus des indications de votre installateur, quelques recherches s'imposent. La pression du chauffe-eau solaire est en relation directe avec sa capacité à produire de l'eau chaude et son bon fonctionnement. Pour ne pas risquer la panne ou la perte de productivité, contactez le fabricant. Les professionnels de l'entretien peuvent aussi vous permettre de trouver ce type d'information.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Comment vérifier la pression d’un chauffe-eau solaire ?

Inutile de courir au magasin de bricolage pour acheter un manomètre et vérifier la pression de votre chauffe-eau solaire. La plupart du temps, ils sont directement équipés d'un petit compteur vous permettant de consulter la pression du liquide en un simple clin d'œil. Au moment de l'installation de votre équipement, n'hésitez pas à demander à votre installateur de vous indiquer où se trouve ce compteur.

Si vous ne parvenez pas à le trouver, la notice peut également vous permettre de le localiser. Si vous avez le moindre doute sur la pression ou encore sur la façon dont vous devez la vérifier, n'hésitez pas à vous tourner directement vers le fabricant. Vous pouvez aussi faire appel à la personne chargée de l'entretien de votre chauffe-eau solaire. La disponibilité de ce type de professionnel peut être garantie par la souscription d'un contrat d'entretien.

Notez par ailleurs qu'un chauffe-eau solaire autovidangeable n'aura pas besoin d'une vérification de la pression. Ce type d'équipement se régule seul, sans intervention de votre part.

La disponibilité d'un professionnel peut être garantie par la souscription d'un contrat d'entretien.

Comment réguler la pression d’un chauffe-eau solaire ?

Vous voilà donc devant votre chauffe-eau en train de vérifier la pression de ce dernier. Une fois le manomètre repéré, il est possible que la pression soit trop forte ou insuffisante. Pour réguler cela, la plupart des chauffe-eaux solaires sont équipés d'une petite molette permettant de réguler simplement la pression. Dans certains cas, une vidange du chauffe-eau solaire sera nécessaire. N'hésitez pas à vous tourner vers un professionnel si vous avez le moindre doute. Pas question de vous lancer dans un bricolage hasardeux, au risque de mettre en péril votre système.