Illustration article

Quel chauffe-eau solaire choisir ?

7 min de lecture

Le chauffe-eau solaire à circulation forcée est le meilleur équipement de ce type. Il n'oblige pas les utilisateurs à l'installer sous leur toit à une hauteur plus élevée que celle des panneaux solaires. Les déperditions de chaleur sont par ailleurs limitées par ce système.

Nous vous proposons de partir à la découverte des différents types de chauffe-eaux solaires existants. Cela vous permettra peut-être de choisir le vôtre.

Quel chauffe-eau solaire choisir

Quel est le meilleur chauffe-eau solaire ?

Il existe trois grands types de chauffe-eaux solaires. Notre classement est le suivant :

  • Chauffe-eau solaire à circulation forcée

  • Chauffe-eau solaire thermosiphon à éléments séparés

  • Chauffe-eau solaire thermosiphon monobloc

Le chauffe-eau solaire thermosiphon monobloc

Le premier est celui qu'on appelle le chauffe-eau solaire thermosiphon monobloc. Le chauffe-eau et les panneaux solaires sont vendus d'un seul tenant. Il faudra donc impérativement placer le ballon sous le toit. Il devra se trouver à une hauteur plus importante que celle des panneaux solaires. En effet, pour que la circulation du liquide se fasse naturellement dans le circuit, ce positionnement du ballon au-dessus des panneaux solaires est absolument indispensable. Les utilisateurs n'auront donc pas le loisir de choisir où ils placent leur chauffe-eau.

Outre son tarif qui reste le plus attractif, il est également le système sur lequel on constate le plus de déperditions de chaleur en hiver. Il est possible que les températures extérieures influencent la performance du dispositif. La pente de toit doit par ailleurs correspondre à une certaine inclinaison. Les contraintes d'installation restent donc nombreuses.

Le chauffe-eau solaire thermosiphon à éléments séparés

Le système thermosiphon fonctionne, comme pour le précédent modèle, selon un procédé où l'eau circule naturellement. Ici aussi, il faudra donc que le ballon soit placé au-dessus des panneaux solaires.

La séparation des différents éléments composant le chauffe-eau peut néanmoins permettre une plus grande facilité d’implantation. Le chauffe-eau pourra notamment être placé dans les combles, pour profiter d'une meilleure isolation. Les déperditions de chaleur sont aussi beaucoup moins importantes qu'avec un monobloc.

Si les performances sont optimales, ce genre de système est en principe un peu plus coûteux qu'un chauffe-eau solaire monobloc. Les performances seront néanmoins au rendez-vous, même si la place perdue dans les combles peut être un frein pour certains utilisateurs.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Le chauffe-eau solaire à circulation forcée

Cette deuxième sorte de chauffe-eau solaire à éléments séparés dispose d'un avantage non négligeable. Raccordé sur secteur, c'est l'électricité qui permet la circulation de l'eau dans le système. Il n'y aura donc plus de nécessité à placer le chauffe-eau à un endroit plus haut que les panneaux solaires. S'il s'agit du système préféré des Français, c'est parce qu'il sera possible de placer le ballon solaire dans une cave, dans un garage ou encore dans une buanderie.

Vous l'aurez compris, il s'agit du système qui propose la plus grande flexibilité en matière de lieux d'installation. Il est aussi parmi ceux qui proposent les meilleures performances. L'utilisateur pourra choisir de placer le ballon dans une pièce bien isolée, pour éviter les déperditions de chaleur constatées lorsqu'ils sont exposés à l'extérieur. Il s'agit du système le plus coûteux, qui demeure toutefois le plus pratique et le plus plébiscité.

Le chauffe-eau solaire à circulation forcée est le système qui propose la plus grande flexibilité en matière de lieux d'installation.

Pourquoi passer au chauffe-eau solaire ?

Le chauffe-eau solaire permet de réaliser des économies d'énergie considérables. En utilisant la lumière du soleil, vous aurez la possibilité de tourner le dos à certaines autres sources d'alimentation. Fuel, gaz ou encore électricité ne seront ainsi plus utilisés pour chauffer l'eau de la maison. Il s'agit également d'un enjeu éthique, pour ceux dont les convictions écologiques les poussent à consommer des énergies propres.

Actuellement, l'État propose des aides non négligeables pour ceux qui souhaitent installer ce type d'équipement. Il sera notamment possible de bénéficier de la TVA à taux réduit ou encore de MaPrimeRénov' 2022.

Comment choisir son équipement ?

Pour choisir un chauffe-eau solaire, les critères de sélection peuvent être les suivants :

  • Sélectionnez le type de technologie, parmi celles précédemment présentées.

  • Choisissez la bonne taille de ballon d'eau chaude, en fonction du nombre d'habitants de la maison.

  • Le type de capteur utilisé dans la conception des panneaux solaires peut aussi être un critère de sélection.