Illustration article

Où installer un chauffe-eau thermodynamique ?

6 min de lecture

Pour que votre chauffe-eau thermodynamique donne la pleine mesure de son potentiel, il est impératif de respecter quelques règles en termes de positionnement. Où installer un chauffe-eau thermodynamique dans sa maison ? S’il puise ses calories en extérieur, il pourra être installé à peu près n’importe où à condition d’une sortie d’air. En revanche, si votre chauffe-eau puise les calories dans l’air ambiant, il faudra alors l’installer dans une pièce de > 10 m3 non chauffée comme un garage ou un sous-sol. On vous explique.

Les conditions de bon fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique

Pour offrir le maximum de sa puissance, votre chauffe-eau thermodynamique doit pouvoir profiter de conditions optimales. Parmi les plus importantes, il est primordial que celui-ci ne soit en aucun cas exposé au gel. Effectivement, cela aura tendance à le priver de sa fonction « pompe à chaleur ». Il se repose alors sur sa seconde fonction électrique et ne vous fait plus profiter des bénéfices de sa technologie de pointe. D’autres conditions sont également à respecter.

Pour un chauffe-eau sur air ambiant :

  • Pièce non chauffée : pour que votre chauffe-eau thermodynamique n’épuise pas les équipements de diffusion de la chaleur, il est nécessaire que celui-ci soit placé dans une pièce non chauffée.

  • Pièce > 10 m3 : pour des conditions optimales, la pièce dans laquelle le chauffe-eau est placé doit être supérieur à 10 m3. Puisque l’air doit être aspiré et rejeté au même endroit, il est nécessaire de choisir une pièce d’au minimum 20 m3 pour des questions de qualité et de traitement de l’air.

  • Nuisance sonore : si vous optez pour un chauffe-eau haut de gamme, ce critère ne vous concerne pas. En revanche, pour un modèle d’entrée ou de moyenne gamme, il est préférable d’éloigner votre chauffe-eau des chambres au risque de vous faire réveiller par son vrombissement.

Pour un chauffe-eau sur air extérieur :

  • Pièce chauffée ou non : puisque ce chauffe-eau fonctionne grâce aux calories contenues dans l’air extérieur, pas besoin de le placer dans une pièce non chauffée. Ce critère n’a aucune influence sur son fonctionnement.

Où installer son chauffe-eau thermodynamique ?

Fonction air ambiante

Comme mentionné précédemment, le chauffe-eau qui puise ses calories dans l’air ambiant doit être placé dans une pièce non chauffée et de plus de 20 m3. Également, en fonction du modèle, on conseille de l’éloigner des chambres et pièces de vie pour éviter d’être dérangé par les éventuelles nuisances sonores. Ainsi, la plupart des pièces annexes aux pièces de vie sont idéales pour l’installation du chauffe-eau thermodynamique. On pense par exemple à :

  • Un sous-sol

  • Un garage

  • Des combles perdus

  • Une buanderie

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

Fonction air extérieur

Pour ce qui est d’un chauffe-eau fonctionnant grâce à l’air extérieur, il est possible de le positionner dans n’importe quelle pièce, en gardant tout de même en tête les contraintes de bruit.

En général, pour un modèle split, la pompe à chaleur est installée en extérieur sur un sol en béton ou directement sur la façade de votre maison. Vous n’avez donc plus qu’à vous soucier du ballon d’eau chaude à stocker en intérieur. La taille de celui-ci dépend du nombre de personnes vivant dans le foyer. Il peut à priori se positionner partout, du moment que la longueur maximale de tuyaux entre les deux modules est respectée. Le plus souvent, on le retrouve :

  • Dans la cuisine

  • Dans un cellier ou une buanderie

  • Sous les escaliers

  • Camouflé dans un placard

Ici, quasiment toutes les installations sont permises.

Parce que chaque maison est unique, il peut être intéressant de faire appel à un professionnel pour recevoir les meilleurs conseils lors de l’installation de votre chauffe-eau thermodynamique. De plus, si votre installateur est certifié RGE, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides de l’État pour financer votre installation. Ne faites pas l’impasse dessus !