Illustration article

Quel chauffe-eau consomme le moins ?

4 min de lecture

Le chauffe-eau solaire et le chauffe-eau thermodynamique permettent de consommer moins d’énergie que leurs équivalents au fuel, au gaz ou à l’électricité. Un chauffe-eau électrique est aussi économique, mais en prenant en compte certains paramètres liés à son utilisation.

quel chauffe-eau consomme le moins 

Le chauffe-eau solaire à la première place en matière de consommation

À la fois écologique et renouvelable, le chauffe-eau solaire fait partie des dispositifs les plus économiques en matière de production d’eau chaude. Il permet de produire jusqu’à 70 % de l’eau sanitaire nécessaire dans un logement. Le reste de la production sera couplé avec d’autres sources énergétiques comme le gaz ou l’électricité.

Le chauffe-eau solaire est coûteux à l’achat, entre 3 000 et 7 000 €. Sa rentabilité se fait sur 25 à 30 ans). De plus, un chauffe-eau solaire n’a pas besoin d’entretien lourd. Cela réduit encore votre facture pour la suite.

Cependant, pour amortir son prix d’achat au plus vite, il est plus intéressant de l’utiliser dans le cadre d’une activité intense et/ou pour une grande surface. Vous pouvez aussi bénéficier des différentes aides proposées par l’État comme MaPrimeRenov’ ou l’éco-prêt à taux zéro pour son acquisition.

Le chauffe-eau solaire fait partie des dispositifs les plus économiques en matière de production d’eau chaude. Il permet de produire jusqu’à 70 % de l’eau sanitaire nécessaire dans un logement.

La consommation d’un chauffe-eau thermodynamique : réduction certaine de la facture

Ce type de chauffe-eau utilise l’air pour réchauffer l’eau. Il peut s’agir de l’air extérieur, de l’air ambiant ou de l’air extrait de la VMC.

S’il a un prix d’achat assez élevé (coût variant entre 1 400 et 4 000 € selon le type de technologie utilisé), il est rapidement amorti et votre facture sera réduite de près de 75 %.

Le chauffe-eau thermodynamique est particulièrement attractif dans les régions chaudes du fait de son énergie qui est extraite de la chaleur de l’air. C’est une source d’énergie propre et toujours présente. Cependant, l’électricité est indispensable pour le faire fonctionner.

Son économie réside aussi dans le fait qu’il faut maintenir la température de l’eau stockée au maximum à 55 °C. Au-delà de cette température, l’électricité prend en charge le maintien de la chaleur qui entraîne une consommation élevée et élimine l’effet économique attendu. Il est donc primordial de bien régler votre thermostat entre 45 et 50 °C pour limiter la consommation.

Financez vos travaux de rénovation grâce aux aides de l’Etat !
La prime CEE et MaPrimeRénov’ vous permettent de financer jusqu’à 80 % du montant de vos travaux. Estimez vos primes en moins de trois minutes !

La consommation du chauffe-eau électrique : une solution aussi économique

Bien que l’électricité soit une source d’énergie qui est réputée chère et dont le prix ne cesse d’augmenter, le chauffe-eau électrique peut être une solution économique si on respecte quelques conditions :

  • utilisation modérée ;

  • nombre de sanitaires et d’utilisateurs réduit ;

  • température de l’eau limitée à 55 °C maximum ;

  • paramétrage adéquat de l’appareil ;

  • choix d’un modèle récent.

En effet, le chauffe-eau électrique fait partie des équipements les moins chers du marché. Il est accessible dès 150 €, même si certains modèles atteignent les 1 500 €.

De plus, les constructeurs fabriquent maintenant des appareils avec des consommations modérées. Et ces appareils ne nécessitent pas d’entretien fastidieux qui peut faire grimper la facture.

Le choix de son chauffe-eau doit se faire de manière judicieuse. Faites-vous assister par un artisan qualifié pour choisir votre appareil, car la consommation de n’importe quel modèle sera optimisée selon l’utilisation que vous en faites.